Les clés pour prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques en entrepôt | RAJA x ERGONALLIANCE

Publié le 30.03.18 à 1h32 PM par La rédaction
Temps de lecture : 4 minutes

Il est primordial de le rappeler, un Trouble Musculo-Squelettique (ou TMS) coûte en moyenne 21 512 € à l’entreprise (entre les arrêts de travail à répétition, l’absentéisme, et les frais de santé en travail).

Ce chiffre à lui seul, permet de comprendre l’importance de la prévention des maladies professionnelles dans la logistique, l’un des secteurs les plus touchés.

Voici les conseils-clés sous forme de méthodologie pour identifier et prévenir les risques de Troubles Musculo-Squelettiques dans votre entrepôt, en adoptant une meilleure organisation du travail.

Nous avons posé nos questions à Olivier Raquin, Directeur / Ergonome Eur. Erg® chez Ergonalliance

New call-to-action

I. Identifier les Troubles Musculo-Squelettiques

Quelles sont les origines principales des TMS ?

L’INRS rappelle que les Troubles Musculosquelettiques proviennent de 3 sources majeures :

  • Les facteurs biomécaniques : gestes répétitifs, travail statique, efforts et sollicitations musculaires excessives, positions articulaires extrêmes…,
  • Les facteurs psychosociaux : pression du temps, manque de contrôle sur son travail, manque de soutien social…,
  • Les facteurs organisationnels : délais de réalisation trop courts, travail monotone ou temps de récupération insuffisant…

Les conseils ci-dessous se penchent uniquement sur l’aspect physique / biomécanique des Troubles Musculo-Squelettiques, en vous donnant des clés pour l’évaluation des risques professionnels et leur prévention.

Quels sont les symptômes majeurs des Troubles Musculosquelettiques ?

Les maladies professionnelles reconnues sous le sigle de “TMS” présentent les symptômes suivants, sur différentes parties du corps :

  • Syndrome du canal carpien (risques liés au poignet, fourmis dans les mains, perte de force, mains froides…)
  • Tendinite du coude (par exemple tennis elbow) douleur du coude et de ses articulations, et lors de la préhension.
  • Syndrome de la coiffe des rotateurs (pathologie au niveau de l’épaule) : il y a plusieurs stades, et les derniers stades ne sont pas guérissables
  • Mal de dos : lumbago, lombalgies, hernie discale, etc.

Ces 4 types de maladie professionnelle, touchant les membres inférieurs, les membres supérieurs, et la santé lombaire, représentent 75% des maladies professionnelles !

Quelles sont les premières questions à se poser ?

Tout tient au fait d’être vigilant à la survenue de ces douleurs, et donc dès les premiers moments des pathologies : il s’agit d’un élément crucial pour santé et sécurité au travail de vos collaborateurs.

C’est pourquoi les encadrants de proximité doivent être à l’écoute immédiatement, par exemple si les opérateurs leur remontent des douleurs aux épaules qui sont gradientes. Il s’agit donc d'une question de management (en termes d'organisation et de psychologie des encadrants).

 II. Prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques

Une base méthodologique est nécessaire pour prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques biomécaniques. Nous vous donnons quelques conseils-clés qui servent de base à une analyse et à la rédaction d’un plan d’action.

Nous l’avons vu : 3 familles de facteurs peuvent potentiellement être à l’origine des TMS (facteurs biomécaniques, organisationnels et psychosociaux).

Par conséquent, pour mettre en place une démarche de prévention des TMS, dans un premier temps, il faut chercher à supprimer ou limiter les facteurs biomécaniques, comme les gestes et postures inconfortables, les vibrations provoquant un inconfort, les problèmes d’ergonomie du poste de travail ou lors de la manutention manuelle, ou la répétitivité de certaines tâches. Par exemple, la mise en place d’une banderoleuse permet de supprimer les postures contraignantes de la colonne vertébrale liées au filmage manuel d’une palette.

Dans un second temps, il est nécessaire de chercher à identifier les facteurs organisationnels et risques psychosociaux. À titre d’exemple, nombre d’entreprises investissent dans des outils qui allègent la charge de travail des salariés ; mais parfois, les entreprises omettent de former leurs salariés à leur utilisation, rajoutant une pénibilité organisationnelle supplémentaire à leur travail.

Pour lutter contre les Troubles Musculo-Squelettiques, et être dans une vraie démarche de prévention des risques professionnels, il est donc primordial d’avoir :

  • une vision systémique de la situation de travail,
  • d’inscrire cette démarche dans le temps,
  • de sensibiliser toute la ligne hiérarchique à la démarche. 

Ces conseils ne remplacent pas une formation agréée par l’Assurance-maladie mais vous donnent une vision de l’objectif.

III. Demander des aides financières pour améliorer des conditions de travail

Ci-dessous un rappel des aides qui sont détaillées par ailleurs dans notre guide des aides financières simplifiées pour TPE / PME.

Vous êtes une entreprise de moins de 50 collaborateurs (TPE / PME) :
Vous êtes une entreprise de moins de 200 collaborateurs (PME) :

Grâce à ces quelques pistes méthodologiques, vous voilà prêt à prévenir votre entrepôt des risques Musculo-Squelettiques, et d’améliorer l’environnement de travail de vos opérateurs, pour une meilleure santé au travail !


A propos d'Ergonalliance

Depuis presque 20 ans, Ergonalliance accompagne les entreprises dans leurs projets de prévention des TMS. Ergonalliance est habilitée par la CRAMIF et l’INRS pour la réalisation de diagnostic TMS, l’animation de formation (PRAP, TMS Pros, ...), l’accompagnement et le conseil. Notre objectif : allier performance et santé. 

New Call-to-action

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

New call-to-action

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog