Démarche QVT en entrepôt : 7 clés à envisager | RAJA

Publié le 28.06.22 à 8h30 AM par La rédaction
Temps de lecture : 5 minutes

La Qualité de Vie au Travail est un critère de plus en plus important aux yeux des travailleurs. Les métiers de l’entrepôt logistique sont risqués : chutes, TMS, bruit…

A ce titre, une bonne démarche QVT répond à divers enjeux : fidéliser les employés, améliorer leur productivité, réduire la pénibilité du travail… Cette démarche QVT est dans l’intérêt de l’entreprise, mais aussi de ses salariés !

Et si vous amélioriez les conditions de travail en procédant à quelques aménagements QVT de votre entrepôt ?Les bonnes bases d'une démarche QVT en entrepôt

Démarche QVT en entrepôt : quels sont les enjeux ?

La démarche de Qualité de Vie au Travail s’applique à tout type d’activité. Avec ses métiers pénibles, le secteur logistique doit absolument s’intéresser à la QVT, pour assurer le bien-être dans l’entrepôt des opérateurs. Vous investir dans une démarche QVT est la réponse à plusieurs enjeux de l’industrie logistique.

New Call-to-action

Réduire la pénibilité du travail

Les métiers de la logistique comptant parmi les plus pénibles et risqués en termes de maladies socio-professionnelles, il est impératif de revoir l’ergonomie des postes de travail. Le temps de repos ou les rotations de postes sont aussi des solutions de réduction de la pénibilité.

Réduire l’absentéisme dans l’entrepôt

Des salariés se sentant écoutés et respectés seront plus motivés. Les arrêts maladie, notamment pour motif de burn-out, seront réduits. Grâce à des postes ergonomiques, vous réduisez l’apparition de symptômes des TMS, donc les arrêts pour maladie professionnelle.

Augmenter la productivité dans l’entrepôt

Des opérateurs logistiques à l’aise dans leur métier, avec les bons outils à leur disposition, travaillent plus efficacement.

  • Un poste d’emballage ergonomique permet d’augmenter la cadence d’emballage des colis, d’où une augmentation de la productivité.
  • Des appareils de manutention logistiques adaptés facilitent les déplacements dans l’entrepôt et le transport des marchandises, d’où moins de dégradations et de pertes financières.
  • Des applications comme les WMS facilitent la gestion des stocks : les erreurs d’inventaire sont réduites.

Au bout de quelques mois de mise en place d’une démarche QVT, vous en récolterez les bénéfices : des salariés plus engagés, mais aussi de meilleurs résultats.

Fidéliser vos employés au long terme

Conséquence de conditions de travail agréables : vos salariés seront plus à même de rester dans l’entreprise. Si leurs besoins sont pris en compte, qu’ils sont inclus dans la vie de l’entrepôt, pourquoi partiraient-ils ?

Un turnover trop important dans votre personnel est mauvais pour votre entreprise (frais de recrutement, temps de formation…) : il est dans votre intérêt de fidéliser vos employés.

Travailler votre marque employeur

Finalement, afficher et prôner de bonnes conditions de travail peut vous aider à attirer plus facilement de nouvelles recrues. Des horaires plus flexibles, des outils technologiques, des avantages du comité d’entreprise sont des atouts à spécifier dans vos offres d’emploi. Vous cherchez à améliorer la vie au travail des salariés : soyez-en fier !

Diagnostic des conditions de travail dans l’entrepôt : quelles questions vous poser ?

Une bonne démarche QVT dans l’entrepôt logistique commence par un diagnostic de vos conditions de travail actuelles.
Avec ces quelques questions, vous saurez repérer vos points forts et vos faiblesses :

  • Les opérateurs sont-ils accompagnés dans leur carrière ?
  • Les infrastructures de l’entrepôt sont-elles sécurisées ?
  • Le management des équipes est-il bienveillant ?
  • Les employés ont-ils de l’autonomie dans leurs missions ?
  • Des formations professionnelles sont-elles proposées ?
  • La santé des travailleurs est-elle respectée ?
  • Les outils de travail sont-ils fonctionnels ? Font-ils vraiment gagner du temps aux opérateurs ?
  • Quels sont les canaux de communication interne ? Sont-ils bien exploités ?

Pensez aussi à récolter les avis des opérateurs pour obtenir des insights des méthodes de travail dans votre entrepôt. Ce processus vous permettra de récolter des informations factuelles et précises, mais aussi d’impliquer toutes vos équipes dans le changement.

Instaurer une démarche Qualité de Vie au Travail : 7 pistes de réflexion

Vous comprenez les enjeux de la démarche QVT, mais vous ne savez pas par où commencer concrètement ? Voici sept clés à appliquer.

  • Rendre les pauses régulières obligatoires : prendre des pauses n’est pas facile en logistique, où l’action est continue. Mais, en imposant un système de pauses obligatoires vous permettez à tous les salariés de penser à souffler et d’instaurer cette habitude.
  • Instaurer un système de rotation : pour varier les missions effectuées, proposez à vos équipes d’effectuer des rotations de postes dans l’entrepôt. Elles peuvent être hebdomadaires.
  • Aménager des espaces de pause dans l’entrepôt : l’entrepôt n’est pas l’endroit le plus confortable de la supply chain : la température est compliquée à gérer, et c’est un lieu bruyant. Installer un vrai lieu de repos agréable est nécessaire pour permettre à vos employés de se soulager ponctuellement pendant leurs pauses. Cet espace doit être isolé.
  • Proposer du coaching à vos employés : nombreuses sont les entreprises faisant appel à des prestataires extérieurs pour des coachings individuels ou de groupe. Vous pouvez travailler sur différents aspects de votre organisation à l’aide de coachs : communication, bien-être, management…
  • Instituer des moments informels : ils permettent de renforcer les liens au sein d’une équipe et entre les services. Les traditionnels teambuilding peuvent prendre des formes variées : journée sportive, café convivial mensuel, évènement festif…
  • Assurer la sécurité des opérateurs : mettre en place des postes de travail ergonomiques et du matériel anti-TMS est important pour améliorer les conditions de travail des opérateurs logistiques.
  • Former aux bons gestes anti-TMS : au-delà de matériel de qualité, vous devez former vos équipes aux bonnes pratiques pour travailler en toute sécurité. Notre formation sur le réveil musculaire et celle sur les gestes et postures peuvent vous aider à enseigner à vos employés les bonnes pratiques pour éviter l’apparition de Troubles Musculosquelettiques au travail.

Les méthodes pour améliorer la Qualité de Vie au Travail représentent un investissement initial : matériel ergonomique, formations… Mais vous verrez que celui-ci est vite rentabilisé : amélioration de la productivité, fidélisation, baisse de l’absentéisme… D’ailleurs, moins d’arrêts maladie et de turnover vous permettront de réaliser des économies.

Intéressé par le bien-être en logistique ? Parcourez les articles de notre rubrique Entrepôt & Sécurité.

New Call-to-action

Abonnez-vous à notre newsletter

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

New call-to-action

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Inscrivez-vous à notre newsletter