Contre le gaspillage alimentaire : quelques idées pour la restauration | RAJA

Publié le 07.03.18 à 7h01 AM par La rédaction
Temps de lecture : 6 minutes

Dans moins d’un mois, le CFIA (salon des professionnels de l’agroalimentaire) ouvrira ses portes. C’est l’occasion de parler alimentation et gaspillage. Les derniers sondages sur le gaspillage alimentaire présagent des opportunités pour les restaurateurs... s’ils savent saisir l’opportunité !

Guide pour choisir vos emballages alimentaires

La lutte contre le gaspillage une obligation légale autant qu'un enjeu de réputation

La lutte contre le gaspillage, une obligation légale et un enjeu de réputation.

A l’image du plan anti-gaspi lancé en 2014, la pression réglementaire s’intensifie sur le secteur agroalimentaire. La grande distribution est visée mais aussi les restaurateurs. Ainsi depuis janvier 2016, les restaurants ont l’obligation de trier leurs biodéchets, s'ils servent plus de 180 repas par jour.

A ces contraintes s’ajoutent des attentes fortes de l’opinion publique, qui dénonce de plus en plus le gâchis.

L'innovation contre le gaspillage

Face à ce constat, des applications comme Too Good To Go proposent de mettre en relation les commerçants et les consommateurs afin de proposer les invendus de fin de journée à petits prix. Lancé en France par Lucie Basch en juin dernier, le service revendique déjà plus de 40 000 utilisateurs et 150 commerçants. Ce succès illustre la volonté des Français pour valoriser les produits alimentaires en fin de vie.

ToGoodToGo fait de la lutte contre le gaspillage alimentaire une opportunité de communication et de promotion.

Le secteur devrait donc se saisir de la lutte contre le gaspillage alimentaire et en faire une opportunité de communication et de promotion.

Le doggy bag, un changement de comportement dans la restauration ?

Ainsi, le CHD Expert estime que 86% des Français sont en faveur du doggy bag, (cette pratique qui consiste à emporter les restes de son repas) . la DRAAF estime même que 95% des clients accepteraient le doggy bag au restaurant si on leur proposait !

35% des consommateurs n’osent pas demander au serveur un doggy bag

Nos conseils pour la restauration : démarquez-vous via le doggy bag

1. Faites-vous l'écho de la motivation des consommateurs à adopter le doggy bag

  • 69% veulent s’inscrire dans une démarche anti-gaspillage,
  • 56% y voient un moyen de ne plus se sentir forcer à terminer leur assiette
  • et 46 % souhaitent profiter de leur plat - ou de leur bouteille - sur un autre repas.

Proposer des emballages pour emporter la nourriture s'inscrit dans la tendance de vos clients.

2. Eliminez les objections potentielles

  • 35% n'osent pas demander si le serveur ne propose pas. Il suffit donc d'être pro-actif et proposer !
  • 35% éprouvent un sentiment de gène par rapport aux autres. En systématisant la démarche, vous en faites une routine, un standard qui élimine progressivement la gène.
  • 11% considèrent la démarche non hygiénique. Trouvez parmi une large gamme les emballages alimentaires qui conviennent au conditionnement et à la mise en valeur de votre cuisine.

Soyez pro-actif et éliminer ainsi les freins psychologiques tout en offrant un service complémentaire.

3. Quelques astuces pour améliorer l'expérience client

  1. Communiquez sur votre volonté de participer à la lutte contre le gaspillage alimentaire et mettez ainsi en avant les valeurs de votre établissement.
  2. Faîtes connaître votre pratique du doggy bag sur tous vos supports affiches / affichettes (portes, table...), communications digitales, et vos communications payantes.
  3. Formez vos équipes à demander systématiquement aux clients à la fin du repas s’ils veulent repartir avec leurs plats ou leur bouteille entamée.

Soignez l'emballage de votre offre doggy bag en fonction du produit.

Crédit photo: Patrick Bernard / AFP

Soignez l'emballage de votre offre doggy bag !

Personne n'a envie de partir avec un sac en plastique moche. Soignez vos emballages alimentaires.

  • Emballer votre nourriture dans des barquettes adaptées au contenu démontrera le sérieux de votre démarche.
  • Proposez également des sacs (plastique ou kraft) pour faciliter le transport.
  • Personnalisez vos doggy bag à votre enseigne et soyez créatifs sur les messages.
  • N'oubliez pas : c'est une occasion précieuse pour votre enseigne de rentrer dans le foyer de vos clients (à lire bientôt notre article sur ce sujet)

Dernière astuce : si la personnalisation d’un sac kraft vous semble trop cher pour commencer, personnaliser des étiquettes à coller sur le sac à l’instar de ce que font beaucoup de boutiques.

Rappelez-vous, désormais l’expérience client doit être totale. Vos petites attentions et votre pro-activité feront la différence et fidèliseront votre clientèle ! 

Ce qu'il faut retenir :

  • Vos clients sont désormais particulièrement sensibles au gaspillage alimentaire mais n'osent pas faire le premier pas. Il faut donc les décomplexer et être pro-actifs.
  • Des emballages alimentaires de qualité - voir biodégradable à base d'amidon - existent pour mettre en valeur vos recettes.
  • Faites de votre démarche citoyenne et de vos sacs des véhicules de votre marque afin de rentrer dans le foyer de vos clients et les fidéliser. Il aura un effet plus impactant qu'un flyer distribué à l'aveugle et très souvent considéré comme une nuisance !

New Call-to-action

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

New call-to-action

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog