3 méthodes de préparation de commande utilisées en logistique | RAJA

Publié le 18.04.18 à 6h02 AM par La rédaction
Temps de lecture : 5 minutes

Le temps passé à la préparation des commandes dans les entrepôts est un élément clé dans le calcul du coût global logistique, et toutes les entreprises cherchent à l’optimiser : voilà pourquoi il vous faut bien choisir votre méthode de préparation selon vos seuils d’expédition et votre activité.

Le processus de préparation de commandes consiste à organiser les temps forts d’un colis dans l’entrepôt, à savoir :

  • Le prélèvement : l’opérateur se charge de prélever les articles nécessaires à la constitution des commandes.
  • Le tri : une fois les articles prélevés, les articles sont répartis dans les commandes respectives.
  • Le colisage : les articles sont emballés une fois regroupés.

Plusieurs méthodes de préparation de commande, et l’efficacité de celles-ci dépend de vos besoins et de votre activité. À la fin de cet article, vous aurez découvert 3 méthodologies de préparation de commande, pour améliorer votre stratégie transport et logistique, tout en limitant les erreurs dans vos livraisons.

Cet article a été mis à jour en septembre 2020.

Qu’est-ce que le picking dans la préparation de commande ?

Lorsque l’entrepôt réceptionne de grandes quantités de marchandises, il faut tout d’abord les stocker dans les étalages puis délivrer quotidiennement les produits commandés vers une zone de « picking ».

Cette zone permet d’y stocker :

  • Des produits en petite quantité ;
  • Les produits « best-sellers » les plus demandés ;
  • Les produits accessibles à main d’hommes ou aux machines pour les opérateurs et préparateurs de commande.

C’est là que l’on récupère les produits pour les acheminer ensuite vers la zone d’emballage, puis vers la zone dédiée à leurs expéditions.

Le « picking », tout comme le reste de votre entrepôt, peut voir sa logistique optimisée grâce à différentes méthodes.

A noter : Dans un magasin, on appelle ce processus de picking “magasinage”. Notez cependant que cet article est dédié aux méthodes de préparation de commande sur une chaîne logistique en entrepôt?

New Call-to-action

La méthode « Pick and pack »

Comment fonctionne la méthode de préparation de commande « Pick and pack » ?

  • L’opérateur chargé de la préparation de la commande vient prélever la marchandise nécessaire indiquée sur son bon de commande, l'emmène à la zone d’emballage puis revient chercher les produits d’une autre commande. Cette méthode n’est évidemment pas la plus rapide et convient à des seuils d’expédition très faibles durant une même journée, comme pour les petites activités e-commerce par exemple.
  • La meilleure méthode de « Pick and pack » : quand le préparateur de commande vient récupérer tous les articles de plusieurs commandes en même temps pour les répartir dans des bacs organisés, avant de les emballer.

La méthode pick and pack est une des solutions pour la préparation de commande.

La méthode « Put to light »

Comment fonctionne la méthode « Put to light » ?

Signifiant littéralement « mettre en lumière », cette méthode fonctionne avec des chariots équipés d’écrans lumineux pour indiquer à l’opérateur où chercher et déposer les produits nécessaires.

Cela permet un picking efficace dans le vrac du stock de masse.

L'opérateur se dirige ensuite avec son chariot vers les bacs où sont réparties les commandes : ses afficheurs « Put to light » vont s’allumer devant chaque emplacement pour lui indiquer dans quel bac ou carton il doit déposer son article.

Cette méthode compte deux avantages principaux :

  • Ce système de guidage permet à l’opérateur logistique de préparer plusieurs commandes en même temps.
  • Elle permet au préparateur de commandes de minimiser les risques d’erreurs ou d’oublis, grâce à une traçabilité optimale de son activité de picking.

La méthode « Pick by light » ou ramasse globale

Cette méthode de picking fonctionne également avec des signaux lumineux. Elle est très utile lorsque le seuil de commandes est élevé, pour minimiser le risque d’erreurs.

Des voyants et messages lumineux s’affichent de façon lisible, à l'emplacement même du stockage. L’opérateur reconnaît alors facilement le lieu de picking de chaque produit ainsi que le nombre d’articles à prélever.

Une fois les produits retirés, l'opérateur déclenche une validation de sa commande client, reçue directement par le terminal central de gestion des stocks.

Cela permet un réapprovisionnement continu de la zone d’entreposage vers la zone de picking, pour ainsi éviter les ruptures dans le processus.

L’opérateur va ensuite scanner chaque article pour pouvoir procéder à la manutention, et le déposer à l’endroit qui lui sera indiqué par voyant lumineux dans les allées.

Les commandes sont alors récupérées pour partir dans la zone d’emballage. Grâce aux signaux lumineux, l’opérateur connaît d’un simple coup d’œil l’état en cours des commandes, , sans avoir besoin de se référer aux bons de commande :

  • Vert = complet ;
  • Rouge = incomplet.

La méthode de ramasse globale utilise des signaux lumineux

Cette méthode compte elle aussi de nombreux avantages :

  • Elle permet de préparer de nombreuses commandes en même temps.
  • Elle augmente ainsi la productivité de toute la chaîne logistique de préparation de commandes.
  • Elle diminue le risque d’oublis ou d’erreurs dans la préparation grâce à un signalement lumineux efficace.
  • Elle travaille en bonne intelligence avec le système central de gestion des stocks de l’entrepôt (WMS ou ERP), et réduit ainsi le temps de gestion de commandes des stocks par vos employés.

De ce fait, la productivité de ces derniers est augmentée.

Les systèmes « Put to light » et « Pick by light » nécessitent cependant une informatisation efficace de l’entrepôt et engendrent des coûts d’équipements assez élevés.

Malgré cela, votre entrepôt y gagne vite en productivité : le nombre d’erreurs de préparation de commandes se réduit de façon considérable, les opérateurs peuvent préparer plus de commandes en même temps, et le système de gestion est rationalisé afin d’éviter toute rupture de stock.

Pour aller plus loin : Connaissez-vous le Voice Picking, ou le système de ramasse par commande vocale ? Cette méthode de préparation de commande peut s’avérer très efficace, mais change durablement le métier de préparateur de commande. Découvrez donc les pour et les contre de cette méthode dans notre article dédié, qui permet de préparer les commandes de manière plus rapide grâce à la technologie.

Conclusion : ce qu’il faut retenir sur ces méthodes de préparation de commande

  • La méthode « Pick and pack » est une méthode traditionnelle qui peut convenir à des entrepôts logistiques qui ne connaissent pas de cadence élevée de commandes quotidiennes.
  • Pour éviter les erreurs humaines dans les préparations de commandes, comme un oubli ou une confusion de produits, l’automatisation et les systèmes « Put to light » et « Pick by light » sont particulièrement recommandés.
  • Le système des voyants lumineux se démarque du fait qu'il simplifie la reconnaissance des produits et des emplacements. Cela demande cependant un certain taux d’équipement de votre entrepôt. Mais la productivité et la satisfaction client sont démultipliées.

New Call-to-action

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

New call-to-action

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog