Export : quel emballage pour expédier à l'étranger ?

Publié le 06.04.17 à 12h54 PM par La rédaction
Temps de lecture : 5 minutes

Le choix de l’emballage est déterminant pour votre activité d’export !

 

Le carton en tête du hit parade !

Le carton occupe une place prépondérante dans l’emballage d’expédition, loin devant les plastiques, le bois ou le métal. Facilement recyclable et réutilisable, c’est un matériau naturel plébiscité par les consommateurs.

Des cartons double ou triple épaisseur pour protéger vos marchandises des péripéties de l’export. Les chocs et les ruptures de charge sont d’autant plus fréquents et importants lorsqu’il s’agit d’expédier à l’étranger (on parle aussi de double ou triple cannelure du carton).

 

----------

Certifications et produits spéciaux

Attention : une certification NIMP15 est exigée pour vos emballages en bois brut dans de nombreux pays.

Demandez la certification à votre fournisseur. Par ailleurs, certains produits dangereux nécessitent des emballages + calages spécifiques et des caisses homologuées ONU. Prenez conseil auprès d’un expert emballage.

----------

 

I. Trois critères pour choisir la protection de vos marchandises

1. La nature de votre produit

La taille, le poids, la forme et la matière de votre produit vont orienter votre choix comme l’indique le tableau ci-dessous

Taille Objet inférieur à 1,2 m Une caisse carton de taille standard
  Objet supérieur à 1,2 m Contactez un expert emballage pour des solutions adaptées sur-mesure.
Poids Jusqu’à 50 kg Un carton double cannelure suffit
  de 50 kg à 70 kg Un carton double cannelure qualité lourde
  de 70 kg à 500 kg Un carton triple cannelure est nécessaire
  Supérieur à 500 kg Une caisse en bois est nécessaire
Forme Forme(s) saillante(s) Emballer la marchandise dans un film protecteur
Matière Fragile, sensible aux rayures, etc. Contactez un expert emballage pour choisir la protection adaptée (anti-choc, anti-rayure, PH neutre…)

 

----------

Comment bien caler vos produits

Les calages ont deux fonctions :

  • Empêcher le mouvement du produit.
  • Protéger des chocs extérieurs et à l’intérieur, entre deux produits.

En créant un espace vide protecteur ou en comblant les vides (ci-dessous)

----------

2. Modes et conditions de transport

Lorsque vous voyagez, vous n’arrivez pas dans le même état selon que vous optiez pour un voyage low cost ou une classe affaire. Il en est de même pour vos produits.

Renseignez-vous sur les conditions de transports :

  • le nombre de ruptures de charges,
  • les conditions de transport (colis individuel, palette…)
  • les conditions climatiques (humidité, froid, chaleur…)
  • la durée moyenne de transport ; et éventuellement de stockage

 

----------

Conditions durant le transport & le stockage

L'humidité est le fléau du transport maritime. Il existe des solutions de protection spécifique : sachet ou barquette anti-humidité, papier goudronné armé, papier anticorrosion… à insérer à l’intérieur de votre emballage – préférentiellement une caisse carton imperméable traitement crocodile ou une caisse en bois.

Le respect de la chaîne du froid, les températures extrêmes nécessitent des emballages techniques et des étiquetages de contrôle. Rapprochez-vous d’un expert emballage pour une solution adaptée.

----------

 

3. Fermeture et sécurisation du colis

Pour des caisses cartons double ou triple cannelure destinées à l’export, choisissez de l’adhésifs PVC (58 microns minimum) ou de l’adhésif armé.

La valeur de vos marchandises va déterminer partiellement l’investissement contre l’effraction.

Quelques options souvent utilisées pour l’export :

  • une étiquette ou un adhésif dit « de sécurité » fera apparaître un message sur le carton si l’on tente de l'arracher
  • étiquette de signalisation pour donner des consignes précises
  • le cerclage des colis (si vous en avez beaucoup, une machine de cerclage sera utile afin de maintenir la cadence)
  • les scellés ; pour les produits à haute valeur ajoutée

 

II. Optimiser le poids – volume de vos emballages

Le poids volumétrique devient progressivement un standard tarifaire à l’export.

Pour optimiser le poids volumétrique de vos colis, deux règles :

 

Exemple : cet étui carton avec film intégré pour gagner en volume et en légèreté.

 

 


 

Palette & palettisation : les éléments nécessaires à la constitution d’une palette homogène destinée à l’export.

 

Si vous devez prochainement faire vos propres palettes, faites-vous accompagner par un spécialiste de l’emballage logistique.

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog