<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=179921&amp;fmt=gif">

Emballage | Logistique | Expertise

Les règles à connaître pour bien gérer le stockage de son entrepôt | RAJA

    La gestion et l’organisation des stocks constituent un levier essentiel au bon fonctionnement d’un entrepôt : l’ensemble de la chaîne logistique en dépend. Il est donc nécessaire de bien connaitre les bases du stockage pour gagner en efficacité et choisir la meilleure méthode pour votre entrepôt.

    Table des matières :

    1. Les règles de base pour un stockage optimal

    2. Maîtriser la méthode de stockage ABC 

    3. L'optimisation des espaces de stockage

    4. L'optimisation des flux logistiques : les systèmes FIFO et LIFO 5. Quel type de manutention choisir ?  6. La gestion des espaces de stockage

    De la maîtrise des méthodes à l’application puis à l’optimisation, le stockage dans un entrepôt doit respecter certaines règles :

    Les règles de base pour un stockage optimal

    De la maitrise des méthodes à l’application puis à l’optimisation, le stockage dans un entrepôt doit respecter certaines règles :

    New Call-to-action

    Maitriser la méthode de stockage ABC

    La méthode ABC est une méthode de gestion des stocks que l’on rencontre souvent dans les entrepôts.L’idée est de catégoriser par ordre d’importance les marchandises pour les diviser en items de catégories A, B et C :
    • Les marchandises A sont les marchandises ayant de la valeur ;
    • Les marchandises B ont une valeur moyenne ;
    • Les marchandises C sont celles qui ont la valeur la plus faible.
    Cette division des produits permet de connaitre les marchandises les plus importantes de votre stock.

    Comment la mettre en place ?

    Le stockage de vos marchandises A, B, C doit respecter quelques règles pour que vous puissiez gagner en efficacité :
    • Stocker vos marchandises A au milieu de vos espaces de rayonnage et proches de vos entrées et sorties de marchandises ;
    • Les marchandises B et C peuvent être placées dans les rayonnages environnants, parfois moins faciles d’accès.
    Cela vous permettra d’atteindre plus facilement vos marchandises les plus demandées afin de gagner en productivité.

    L’optimisation des espaces de stockage

    Comment optimiser vos espaces de stockage pour faciliter le flux logistique ? Il est important de gérer l’espace disponible tout en gardant un jeu de manutention pour vos équipes, variable selon les caractéristiques des produits :
    • Pour vos archives : jeu quasi nul pour optimiser le stockage ;
    • Pour de la manutention manuelle : jeu latéral (L) et haut (H) de quelques cm suffisant pour la préhension des marchandises ;
    • Pour de la manutention avec engin : jeu latéral de 75 mm Jeu haut de 100 mm.

    Une bonne méthode de stockage permet d'optimiser l'espace de votre entrepôt

    L’optimisation des flux logistiques : les systèmes LIFO et FIFO

    Il existe deux méthodes principales pour gérer le stockage à l’arrivée et à la sortie.

    Le principe du système FIFO

    Le principe FIFO (First in - First out) : la marchandise est chargée d’un côté du système de rayonnage, puis prélevée de l’autre.

    Cette méthode consiste à prélever des marchandises du stock en suivant l’ordre d’arrivée chronologique, ce qui évite de perdre des marchandises périssables, par exemple.Ce système dynamique permet également une manutention en double accès, à l’entrée et la sortie des stocks.

    Le principe du système LIFO

    À l’inverse du FIFO, le LIFO (Last In First Out) fonctionne ainsi : le dernier produit entré est le premier sorti de votre stock.

    Cette méthode marche sur le principe de l’empilement et ne nécessite pas de jeu de manutention en double accès.Si les produits stockés ne sont pas périssables ou sans durée limite d’utilisation, ce système logistique peut être facilement adopté.

    New Call-to-action

    Quels types de manutention choisir ?

    Pour la gestion de vos stocks, le choix de la manutention est un aspect à prendre en compte.

    La technique manuelle

    Les différentes techniques de manutention manuelle :
    • La manutention à bras (une méthode à éviter, car les risques sont nombreux pour le personnel et la marchandise) ;
    • Les chariots à poussée manuelle : « je vais au produit » ;
    • L’assemblage sur poste au moyen d’un stockeur ;
    • Le rayonnage dynamique et convoyage : le « produit vient à moi ».

    La technique automatique

    Les moyens automatiques pour la manutention sont nombreux. Il est possible d’utiliser :
    • Des transpalettes, gerbeurs ;
    • Un chariot élévateur frontal (prise en façade de palette) ;
    • Un chariot tri-directionnel (prise de la palette à 90°) ;
    • Des chariots spéciaux (moquettes, bateaux, retournement) ;
    • Un chariot « petit-train ».

    Pour la gestion de vos stocks il est important de penser manutention.

    Manuelle, semi-automatique ou automatique, quelle est la méthode de palettisation la plus efficace ?
    • La palettisation manuelle consiste à placer les produits/caisses sur la palette puis à la filmer à la main pour assurer la stabilité et la solidarité de l’ensemble. Réalisée par l’homme, cette méthode exige des mouvements physiques à forte pénibilité et n’est donc pas très recommandée.
    • La palettisation semi-automatique est réalisée par un palettiseur automatique contrôlé par la main de l’homme.
    • La palettisation automatique est autonome. Le palettiseur va effectuer le filmage sans intervention humaine (ou moindre). Elle vous fait ainsi gagner en efficacité et réduit les risques.

    Call-to-action : l'optimisation de votre poste d'emballage en 2 étapes

    La gestion des espaces de stockage

    Quels sont les différents types de stockage existant et comment choisir la méthode la plus appropriée pour votre entrepôt ?

    Pour une manutention manuelle à faible rotation

    Dans le cas d’une manutention manuelle qui exige peu de rotations, vous pouvez opter pour ces trois systèmes :
    • Le stockage sur étagères en allées ;
    • Le stockage sur rayonnage mobile manuel et à volant ;
    • Le stockage de masse en palettes.

    Pour une manutention manuelle à forte rotation

    Dans le cas d’une manutention manuelle de type picking, différents choix de stockage s’offrent à vous :
    • Le stockage sur rayonnage en allées ;
    • Le stockage dynamique sur rails pour un assemblage sur poste ;
    • Le stockage en niveaux sur allées de circulation ;
    • Le stockage en niveaux sur niveau uni ;
    • Le stockage en niveaux sur mezzanines.

    Pour une manutention mécanique avec engins

    Dans le cas d’une manutention automatique, les machines ouvrent de nouvelles possibilités de systèmes de stockage :
    • Le stockage sur palettes à rehausses : idéal pour des produits à forte saisonnalité ;
    • Le stockage sur racks en allée ;
    • Le stockage en grande hauteur convenant très bien aux allées étroites ;
    • Le stockage par accumulation type LIFO ou FIFO. Un type de stockage utilisé couramment pour les boissons ;
    • Le stockage sur base mobile : une solution couteuse et plutôt adaptée aux entrepôts frigorifiques.

    Comment bien choisir son rayonnage de stockage ?

    Il existe différents supports adaptés au type de rayonnage et de stockage :
    • Pour les produits légers : le rayonnage en acier époxy : idéal pour un stockage léger de type archives, dossiers, etc.
    • Pour les produits dits semi-lourds : les rayonnages en acier galvanisé supportent jusqu’à 170 kg par tablette.
    • Pour les produits lourds : le plateau aggloméré qui est ultra robuste avec des grandes dimensions de stockage ou le rayonnage à palettes. Ce support d’une hauteur de 3 m est spécialement conçu pour le stockage de palettes.

    Une fois vos besoins établis, selon la nature de vos marchandises, le taux de rotation de vos marchandises et le système de manutention, vous pouvez décider de la base sur laquelle reposera votre stockage. Il convient également de bien informer vos employés des règles en mesure dans l’entrepôt afin de garantir un flux logistique serein.

     Comment choisir vos rayonnages ?

    Les 3 points-clés à retenir :

    • Maitriser la méthode ABC vous permettra de mieux connaitre vos marchandises et d’adapter votre stockage en conséquence ;
    • L’optimisation logistique passe par des systèmes d’arrivées et de sorties des produits, appelées LIFO et FIFO ;
    • Pour maitriser les bases du stockage, il vous faut enfin étudier votre type de manutention et les différents modes de stockage qui s’y rapportent.

    New Call-to-action

    Par L'équipe Raja le

    Suivez-nous

    Inscrivez-vous à la newsletter



    Articles récents

    TÉLÉCHARGEZ LE GUIDE DE L'EMBALLAGE

    New Call-to-action