<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=179921&amp;fmt=gif">

Emballage | Logistique | Expertise

5 questions pour comprendre le picking en entrepôt | RAJA

    La préparation de commandes en entrepôt logistique peut s’avérer être un véritable challenge. Au cœur de ce défi quotidien, que connaissent bien les e-commerçants, une étape est clé, et fait la différence en fin de chaîne de colisage : le picking. Découvrez donc dans cet article ce qu’est le picking, choisir sa méthode et les spécificités du picking en entrepôt dans le e-commerce.

    rayonnage-picking-bac-a-bec

    SOMMAIRE : 
    1. Qu’est-ce que le picking ? 
    2. Quelle différence entre le picking en entrepôt et le picking en point de vente ?
    3. Quelles méthodes de picking existe-t-il ?
    4. Comment les grands entrepôts gèrent-ils leur picking ? 
    5. Comment adapter sa méthode de picking lorsque l’on débute en e-commerce ?

      

    1. Qu’est-ce que le picking ?

    En Anglais, le terme “picking” signifie littéralement “cueillette”. Il s’agit de l’une des étapes-clés de la préparation de commandes en logistique.

    Le picking est le moment où l’opérateur va chercher les articles d’une commande, pour les rassembler en un même endroit. S’en suit l’étape de colisage, où l’opérateur prépare le colis qui sera expédié ensuite.

    Comme toutes les étapes de préparation des colis, le picking logistique peut être optimiséL’objectif d’un tel processus sera d’avoir à proximité de la zone de colisage les articles dont les opérateurs auront besoin, pour limiter au maximum leurs déplacements dans l’entrepôt. Par conséquent, le temps de préparation de commande sera réduit, et la manutention facilitée. 

    New Call-to-action

    2. Quelle différence entre le picking en entrepôt et le picking en point de vente ?

    Dans cet article, nous parlons bien de picking en entrepôt. La précision est importante, puisque l’optimisation de ce type de picking sera bien différente de celle du picking en point de vente.

    Commencez donc par bien comprendre les deux concepts :
    • Le picking en entrepôt consiste à préparer des commandes, qu’elles soient B2B ou B2C, au sein même de l’entrepôt logistique. Les commandes sont ensuite expédiées au point de livraison.
    • Le picking en point de vente, également appelé “picking en magasin”, consiste à préparer les commandes dans le magasin. Les opérateurs collectent les articles dans les rayons ou le stock du point de vente, pour effectuer ensuite une livraison à domicile ou proposer un service de drive, où les clients vont récupérer les produits en magasin.
    La différence entre ces deux types de picking est assez simple à comprendre : 
    • D'une part, le picking en entrepôt est principalement fait pour les e-commerçants qui n’ont pas de point de vente où stocker leurs articles. D’autre part, après la phase de picking en entrepôt, des transporteurs vont intervenir dans la livraison : le conditionnement du colis devient alors primordial pour éviter la casse.
    • Ce n’est pas le cas pour le picking en point de vente, où le magasin se charge de livrer directement le client, ce qui rend le conditionnement bien plus simple.

    Enfin, le stockage des articles en entrepôt est bien différent de celui en magasin. Pour le premier, on est devant un picking dynamique, qui change en fonction des enjeux logistiques, tels que les saisonnalités des produits, ou le volume d’articles à “picker” par les opérateurs.

    Vous avez bien ces différences en tête ? Observons ensemble les différentes méthodes de picking à votre disposition. 

    Quelles méthodes de picking en entrepôt choisir pour votre activité ?

    3. Quelles méthodes de picking existe-t-il ?

    Deux grands principes régissent le picking en entrepôt :
    • Le processus “homme vers article” : le préparateur de commandes se déplace pour aller chercher les produits ;
    • Le processus “article vers homme” : il s’agit d’automatisation du picking, où l’article vient à l’opérateur, limitant ainsi ses déplacements.

    Selon le principe que vous souhaitez et pouvez mettre en place, différentes méthodes de picking existent.

    Le picking “homme vers article” : les différentes méthodes

    Lorsque l’opérateur se déplace pour aller chercher les articles de la commande, il peut procéder de plusieurs manières :
    • La méthode "Pick and Pack" va demander au préparateur de prélever les produits nécessaires pour une ou plusieurs commandes, et de les emmener à une zone d’emballage. Souvent, l’opérateur utilise une liste de commandes imprimée.
    • La méthode “Put to Light” équipe les opérateurs d’un chariot à écrans lumineux, qui indiquent où se trouvent les produits nécessaires, et où les déposer.
    • La méthode “Pick by Light” se sert également de voyant et messages lumineux. Ceux-ci s’affichent à l’emplacement du stockage où se trouvent les articles à “picker”. L’opérateur reconnaît alors aisément le lieu de picking de chaque article, et le nombre à prélever.

    Chacune de ces méthodes demande un type d’équipement différent, plus ou moins coûteux.

    Le picking “article vers homme” : l’automatisation au coeur de l’entrepôt

    Les nouvelles technologies ne cessent de révolutionner le fonctionnement des entrepôts logistiques. Le picking automatisé est né de ces technologies : des processus informatiques viennent guider les opérateurs, tels que des systèmes de préparation de commande vocale. Puis des mécanismes automatisés assistent la préparation des colis.

    Ce picking “article vers homme” peut se dérouler de deux manières différentes :
    • Soit des robots amènent les produits vers l’espace de préparation ;
    • Soit un convoyeur central amène les produits à empaqueter vers les espaces de préparation, comme sur les chaînes industrielles.

    4. Comment les grands entrepôts gèrent-ils leur picking ?

    Voilà une question intéressante, qui permet de se projeter sur la question de l’optimisation du picking. Pour ce faire, les grands entrepôts e-commerce mettent généralement en place un système de stockage optimisé pour le picking.

    Cela nécessite notamment la mise en place :
    • D’étagères et de racks dynamiques, adaptés à la méthode de picking choisie ;
    • De terminaux électroniques qui permettent de localiser le lieu de picking et l’endroit où déposer les articles pour la phase de colisage ;
    • D’outils d’aide à la manutention, comme des chariots préparateurs de commandes, par exemple

    D'autres grands entrepôts, comme Amazon Prime, fonctionnent uniquement avec un système informatisé. Dans ce cas, c’est uniquement la data qui vient déterminer le chemin de picking des opérateurs. Rappelez-vous : nous vous en parlions à la fin de cet article.

    Débutant en e-commerce : comment optimiser votre picking logistique ?

     5. Comment adapter sa méthode de picking lorsque l’on débute en e-commerce ?

    Lorsque l’on débute en logistique e-commerce, avec une dizaine de commandes par jour et une équipe réduite, l’organisation du picking ne demande pas de stratégie particulière.
    • Le picking peut se faire une commande après l’autre, et chacun des équipiers peut remplir différents rôles (s’occuper à la fois du picking, du stockage et du colisage).
    • Toutefois, il reste essentiel de penser à l’amélioration de la gestion de son entrepôt. Tout l’intérêt réside dans le fait d’optimiser ses flux, ainsi que le temps passé sur la préparation de commande, pour gagner en efficacité.
    Cela va notamment passer par l’organisation de votre méthode de stockage en fonction :
    • De l’emplacement des articles et de leur récurrence d’achat. Dans ce cas, une adaptation basique de la méthode de stockage ABC peut se justifier. Toutefois, si vous expédiez des produits périssables, vous êtes obligés d’adopter une méthode FIFO ; quelque soit votre volume d’expédition.
    • Du poids de vos produits. Les plus lourds, qui seront “pické” en premier par vos opérateurs, se situeront en bas des étagères, tandis que les plus légers seront stockés en haut.

    En somme, plus vous aurez optimisé votre picking et votre stockage, plus, lorsque votre entrepôt se professionnalisera, vous serez prêt à accueillir un grand nombre d’articles et de commandes.

    Et, en ce sens, la prochaine étape dans votre recherche d’optimisation sera alors de bien concevoir votre table de préparation, d’où partiront toutes vos expéditions.

     

    Guide pour choisir votre poste d'emballage

    Par L'équipe Raja le

    Suivez-nous

    Inscrivez-vous à la newsletter



    Articles récents

    TÉLÉCHARGEZ LE GUIDE DE L'EMBALLAGE

    New Call-to-action