Co-packing : comment emballer efficacement vos lots de produits ? | RAJA

Publié le 11.05.21 à 7h19 AM par La rédaction
Temps de lecture : 6 minutes

Vous songez à vous lancer dans le co-packing sur votre chaîne logistique ?

De cette technique d’emballage découlent en général bon nombre de réflexions : devez-vous internaliser votre co-packing ? Quel matériel devez-vous procurer, le cas échéant ? Quelles bonnes pratiques pour s’assurer de la sécurité de vos produits lors de leurs expéditions ?

C’est pour vous aider dans ces réflexions que nous vous partageons ici nos solutions pour mettre en place un conditionnement à façon optimal, et adapter votre gestion logistique à ce défi d’emballage.

Les bonnes pratiques logistiques de co-packing

Qu’est-ce que le co-packing ?

Le co-packing (ou conditionnement à façon) est une pratique d’emballage, particulièrement répandue dans les secteurs de la cosmétique, des produits alimentaires et de la pharmaceutique. Elle consiste à créer un lot à partir de différents produits (soit avec le même produit plusieurs fois, soit avec différents produits).

Pour prendre un exemple concret, vous pourrez décider de regrouper en lot un jouet, ainsi que les piles qui servent à le mettre en service ; ou bien, côté agroalimentaire, de rassembler deux paquets de gâteaux dans un même emballage secondaire.

La méthode du co-packing peut vous intéresser dans plusieurs circonstances :

  • Lorsque vous créez des packages de produits après fabrication du packaging primaire : cela peut par exemple être le cas si vous lancez une box e-commerce
  • Lorsque vous organisez une promotion, avec des produits similaires vendus à moindre prix en pack, dans une logique de marketing “multipack”
  • Lorsque vous créez des lots massifs pour la distribution en gros

Le conditionnement à façon présente l’avantage de donner plus de visibilité dans une présentation en magasin ou en grande distribution : les produits co-packés prennent plus d’espace dans les rayons. Généralement, cette pratique permet également de rendre vos produits plus attractifs, dans un lot au prix avantageux.Nouveau call-to-action

Devez-vous internaliser ou externaliser votre co-packing ?

Dans l’univers de la logistique, nombreuses sont les marques qui décident de déléguer leur co-packing auprès d’entreprises spécialisées dans cette méthode d’emballage. Ces prestataires externes peuvent prendre en main tout ou une partie de vos conditionnements en lots. L’avantage de cette sous-traitance ? Vous permettre une réelle flexibilité dans la préparation de commandes, et une réactivité lorsque vous souhaitez lancer une opération promotionnelle.

Un co-packer peut notamment prendre en charge le design de votre emballage, la gestion de votre inventaire co-packé, l’assemblage de vos marchandises à façon, et éventuellement l’expédition de vos lots de produits.

Alors dans quel cas est-il recommandé de passer par l’externalisation de votre co-packing ?

  • Si vous prévoyez de faire souvent des offres promotionnelles de regroupement de produits. Vous gagnez alors en efficacité, et votre entrepôt peut continuer à se focaliser sur la préparation de commande “traditionnelle”.
  • Si vous avez un large volume de produits à co-packer, et peu de ressources humaines ou matérielles pour gérer leurs emballages et leurs expéditions.

Quel matériel choisir pour co-packer vos produits ?

Vous souhaitez conditionner et emballer vous-même vos produits en lots ? Il vous faudra vous munir du bon matériel d’emballage et conditionnement, pour des produits finis optimaux.

Pensez notamment à investir dans…

Thermofilmeuse pour le conditionnement à façon

Une thermofilmeuse. Cette machine d’emballage vous permet de mettre en place un film rétractable en plastique, semblable à un blister, sur les produits : ce film vient en épouser parfaitement la forme. La mise sous film de vos produits par thermo-filmage vous aide à sécuriser vos marchandises ensemble, et à les présenter de manière plus attractive (notamment si vous souhaitez qu’ils soient présentés en linéaire).

 

Cercleuse à colis pour co-packing

 

Une cercleuse à colis, pratique si vous souhaitez que plusieurs cartons soient conditionnés ensemble. La machine permet de sécuriser les différentes caisses entre eux, à l’aide d’un feuillard robuste.

 

Co-packing de palettes avec une cercleuse

Une cercleuse à palettes, qui peut être utile si vous faites du co-packing à destination de la vente en gros, et souhaitez sécuriser votre palettisation comme il se doit.

 

Des étiquettes personnalisables, nécessaires pour indiquer les éléments promotionnels liés au lot de produit, notamment la remise dont bénéficie le client final.

Si votre stratégie de supply-chain comprend une grande part de conditionnement à façon, vous pouvez également opter pour la création d’un emballage sur-mesure dédié au co-packing. Cette personnalisation est la solution optimale pour fluidifier votre ligne de conditionnement, et vous assurer que vos produits bénéficient d’une protection optimale.

4 conseils en plus pour réussir votre co-packing logistique

Et si vous vous inspiriez des 4 bonnes pratiques suivantes, pour mettre en place des opérations logistiques de co-packing vraiment optimales ?

Organisez vos approvisionnements et votre gestion des stocks pour le co-packing

Pour un bon conditionnement à façon, il ne suffit pas de mettre en place les opérations de conditionnement traditionnelles. Votre stock et votre méthode d’approvisionnement doivent être eux aussi pensés pour ce façonnage.

Prenez donc le temps de rassembler les mêmes unités de vente destinées à être co-packées dans un même espace de l’entrepôt. Cette pratique permet de réduire le temps de picking des différents produits, d’améliorer la gestion des flux humains dans les entrepôts, et donc d’obtenir une cadence de conditionnement des produits optimale.

Attention également à bien vous assurer de la traçabilité des références des produits contenus dans vos lots, tant dans votre entreposage que dans votre comptabilité. Pour ce faire, les grands entrepôts utilisent des solutions de WMS (Warehouse Management System).

Prenez en compte vos besoins marketing en amont du colisage

De bons produits co-packés, c’est également la mise en place des éléments marketing-clés sur votre emballage. Pensez donc à convoquer, en amont de vos choix de vos solutions de conditionnement, le pôle marketing de votre entreprise.

Réfléchissez notamment avec les marketeurs…

  • Au marquage de la promotion : se fera-t-il par une étiquette sur l’emballage ? Ou un autocollant spécifique ?
  • A la mise en place d’un unboxing pertinent. Le déballage optimal des produits est notamment crucial si vous êtes responsable logistique e-commerce, où vos colis sont les premiers points de contact physiques que vous établissez avec vos clients ! Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques d’unboxing, consultez notre guide dédié au sujet.
  • A l’intégration de goodies, d’échantillons de produits dans votre emballage. Ces “petits plus” peuvent faire toute la différence pour votre image de marque ! On constate que cette pratique est très souvent mise en place dans des industries comme les produits cosmétiques, ou l’agro-alimentaire.

Formez vos opérateurs aux bonnes pratiques d’emballage co-packé

Pour que vos flux logistiques soient optimaux en termes de co-packing, chaque agent de conditionnement doit connaître les bonnes pratiques pour bien créer vos lots de produits. En effet, le conditionnement à façon diffère d’une méthode d’emballage traditionnelle.

Faites en sorte que vos opérateurs soient formés de manière optimum à…

  • La mise en place des nouveaux emballages et éventuels matériaux calages
  • L’utilisation des machines d’emballage, qui peuvent parfois demander de mettre en place de nouveaux process dans l’entrepôt
  • Les techniques de picking et de manutention spécifiques à cette activité logistique
  • L’étiquetage particulier des produits faisant l’objet d’un reconditionnement
  • Le contrôle qualité de vos marchandises co-packées sur votre ligne de production

Effectuez des tests de livraisons sur une petite partie de vos lots

Qui dit changement de méthodes ou de process, dit nécessité d’effectuer des tests avant de déployer plus globalement votre nouvelle stratégie logistique et transport. Veillez donc à effectuer des tests sur un faible pourcentage de vos lots de produits. L’objectif ? S’assurer que votre co-packing résiste à la livraison, au déchargement et à l’acheminement final de vos produits.

Télécharger le guide

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

New call-to-action

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog