<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=179921&amp;fmt=gif">

Réussir l'emballage de son colis de A à Z | RAJA

Publié le 14.12.17 à 8h59 AM par La rédaction
Temps de lecture : 9 minutes

D’après un sondage RAJA mené en décembre 2018, 84% des e-commerçants interrogés souhaitent trouver des solutions d’emballage de colis adaptées à leurs enjeux logistiques.

Il est vrai que, lorsque l’on expédie ses marchandises, de nombreux éléments sont à prendre en compte : taille et poids des produits, calage et emballage adapté, scellage et sécurisation du colis…

Nous vous proposons donc une checklist en 6 étapes pour réussir l’emballage de vos colis de A à Z.

A la clé : une expérience client optimale, grâce à un colis en bon état et agréable à ouvrir, ainsi qu’une réduction du nombre de litiges avec les transporteurs et avec vos clients.

Découvrez 6 étapes-clés pour réussir l'emballage de vos colis de A à Z

Etape #1 : Se poser les bonnes questions

Bien emballer sa marchandise paraît très simple, mais la réalité est toute autre. Un colis bien emballé demande de se poser quelques questions indispensables avant d’envoyer votre marchandise. Voici une liste non-exhaustive pour vous aider dans cette tâche :
  • Quoi : que mettez-vous dans vos caisses ?
  • : où expédiez-vous vos produits ?
  • Quand : à quelle date avez-vous besoin des produits ?
  • Comment : comment comptez-vous l’envoyer ? Par transporteur, par La Poste ? Une question qui est loin d’être anodine, car les ruptures de charge sont plus violentes, le colis sera plus malmené avec La Poste qu’avec des professionnels de la messagerie.
  • Combien : combien de produits devez-vous mettre dans le colis ?
  • Pourquoi : pour quelle raison souhaitez-vous utiliser ce type de caisse ?

 New Call-to-action

Etape #2 : Choisir l’emballage du colis

Cette première étape répond en partie à la question : « Que mettez-vous dans vos caisses ? » Le mauvais choix d’emballage peut avoir des conséquences néfastes sur l’état de votre colis au moment de la réception : une caisse enfoncée, abîmée, risque de décevoir le consommateur.

Pour éviter cela, vous devez penser d’une part au type d’emballage, et d’autre part à sa taille.

Quel type d’emballage choisir ?

Et vous demander quel est le produit à expédier. Cette question détermine la nature de l’emballage que vous allez utiliser. En effet, un produit fragile nécessite un emballage résistant, tandis qu’un produit de nature incassable (un pull, par exemple) pourra très bien être envoyé dans une pochette plastique.

Le choix est large : caisse, pochette, tube, carton postal… A vous de trouver le format idéal d’emballage pour à votre produit.

Il existe plusieurs qualités de résistance, qui se déterminent selon le poids et le type du produit : caisse simple, double ou triple cannelure. Ayez toujours en tête qu’entre votre entreprise et leur destinataire les colis seront manipulés à plusieurs reprises, gerbés, chargés et déchargés avec plus ou moins de précaution !

Pensez à des emballages spécifiques pour vos produits extrêmement fragiles. Par exemple, les bouteilles, souvent victimes de dommages lors de l’expédition, peuvent être mises dans des caisses spéciales, tout comme les cadres.

Le conseil de l’expert : Renseignez-vous également sur les conditions climatiques dans lesquelles votre colis va être transporté. Cela peut en effet impacter l’emballage que vous avez choisi, voire la marchandise qu’il contient. Pensez éventuellement à mettre dans votre colis un sachet déshydratant.

Quelle taille d’emballage choisir ?

Un colis bien emballé et protégé demande une taille de caisse adaptée au produit.

  • Si le carton est trop grand, vous risquez soit d’abuser des moyens de calage, soit de voir votre produit se cogner contre les parois et arriver endommagé.
  • S’il est trop petit, il risque d’éclater pendant le transport.

Faites donc en sorte de choisir un emballage au plus près des dimensions de votre produit.

Si vous choisissez d’expédier votre marchandise dans une caisse carton, testez notre outil pour trouver en 1 clic le format de caisse le plus adapté à vos produits

Lien vers la RAJA BOX SELECTOR

Le conseil de l’expert : Vous envoyez votre colis en express et à l’international ? Sachez qu’il sera potentiellement soumis à la facturation au poids volumétrique. Il s’agit d’une méthode de facturation qui peut rapidement faire augmenter vos coûts de transport, si vous n’optimisez pas la taille de vos emballages.

Pour tout savoir sur les emballages adaptés à la facturation au poids volume, n’hésitez pas à consulter notre article dédié au sujet.

 

Réussir l'emballage d'un colis passe aussi par le choix d'une solution de calage adaptéeEtape #3 : Caler le produit

Vous avez choisi un emballage aux bonnes dimensions, assez résistant pour protéger le produit. Mais cela ne suffit pas forcément à le stabiliser dans la caisse.

Pour cela, il existe différents types de calages : papier kraft, papier bulle, coussins d’air comprimé, mousse, etc.

« Quand vous achetez 20 tonnes de frisure par an, cela veut dire que vous expédiez ces 20 tonnes par la Poste, colis après colis… Nous utilisons à présent des coussins d’air, fabriqués à la demande par une machine. Nous gagnons de la place et du temps en manutention, et faisons des économies sur les frais de port. Avec, en prime, un clin d’œil à nos clients à qui nous envoyons de l’air de Lozère ! »

Laurent Caplat, fondateur de BienManger.com, 40.000 colis expédiés /mois.

 Il existe différents types de calages, certains intégrés directement dans le carton.

Une fois encore, posez-vous la question de la nature du produit à expédier :

  • Si l’objet est fragile, choisissez un emballage de protection efficace comme le film bulle (certains films particulièrement épais sont très protecteurs) ;
  • Si l’objet n’est pas fragile, mais qu’il risque de s’abîmer en se cognant contre les angles du carton, optez pour une solution de calage comme le papier kraft ou le coussin d’air.

Veillez à combler au maximum les espaces vides de votre emballage.


Comment protégez-vous les produits sensibles ?

Découvrez plus de solutions de protection de vos marchandises dans notre espace dédié.


Etape #4 : Mettre en place le produit

Plusieurs cas de figure : vous pouvez avoir un seul produit délicat à emballer, ou bien plusieurs marchandises à mettre dans le même colis.

Dans ce dernier cas, vous pouvez utiliser les objets pour les caler les uns avec les autres selon leur poids ou leur forme : l’objet le plus lourd doit se placer en premier, en bas du carton pour ne pas écraser les autres. Répartissez ensuite les autres produits autour de l’objet lourd puis au-dessus.

Le conseil de l’expert : Si votre colis contient plusieurs produits (multi-produits) et que vous souhaitez que le produit le plus lourd reste en bas, il faut absolument indiquer le haut de la caisse à vos transporteurs.

 

Etape cruciale dans la réussite d'un emballage de colis : sa fermeture bien sécuriséeEtape #5 : Fermer le colis

Maintenant que votre produit se trouve dans l’emballage adapté, protégé par un calage efficace, vous pouvez fermer votre colis. Cela paraît évident, mais il y a quelques règles à respecter.

Avec du ruban adhésif : choisissez-en un solide, de 5 cm de largeur, afin qu’il empêche le carton de s’ouvrir tout seul. Vous pouvez fermer votre carton de plusieurs manières différentes à l’aide d’un rouleau de ruban adhésif :

  • En L : pour les produits légers
  • En U : pour les produits lourds ou le transport de produits légers qui vont transiter par plusieurs étapes d’acheminement 
  • En combinant L et U : pour le transport de produits lourds sur la durée
  • En H : une méthode très sécurisée et adaptée à tous les produits.

 Les bons conseils pour appliquer son adhésif sur ses colis.

> Lire aussi : adhésif, les bonnes pratiques à connaître !

Avec une méthode de cerclage : cerclé, le colis est en sécurité et ne s’ouvrira pas. Cette méthode convient cependant à un mode de livraison par transporteur et non par la Poste, car le colis pourrait alors s’accrocher dans les convoyeurs et se déchirer.

Etape #6 : Expédier le colis

L’essentiel est fait, le colis bien emballé, protégé et fermé. Il faut maintenant qu’il arrive à bon port en bon état ! Pour cela, veillez à bien placer vos étiquettes d’envoi comme suit :
  • Sur la pochette porte-document, les adresses du destinataire et de l’expéditeur doivent être bien visibles,  ainsi que le code-barre du bordereau ;
  • Pensez aux étiquettes « International » ou « Fragile », afin que le transporteur puisse prendre quelques mesures de précaution durant l’acheminement.

Le colis est désormais prêt à être expédié. Grâce aux bons soins apportés à votre emballage, le consommateur devrait vivre un joyeux moment d’unboxing et recommander sans hésiter l’entreprise.

Les 6 étapes-clés à retenir :

  • Posez-vous les bonnes questions préliminaires avant d’emballer un produit : quoi, où, quand, comment… Vous gagnerez ainsi du temps lors de la préparation des commandes.
  • Réfléchissez au type et à la taille de l’emballage de votre colis. Prenez en compte la taille, le poids, la fragilité de la marchandises à expédier, ainsi que le système de facturation au poids volumétrique, pour bien optimiser votre emballage.
  • Sélectionnez le bon système de calage, en fonction du poids et de la fragilité de votre produit.
  • Organisez les marchandises à l’intérieur de votre colis de sorte à ce qu’elles ne puissent pas s’entrechoquer, et soient bien stables.
  • Fermez le colis avec le matériel adéquat : ruban adhésif pour les envois par La Poste ou cerclage pour tous les autres types d’envoi non-mécanisés.
  • Positionnez correctement les étiquettes d’envoi nécessaires, pour un transport serein.

New Call-to-action

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire