<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=179921&amp;fmt=gif">

Réduire les coûts logistiques du transport : 4 pistes pour y arriver | RAJA

Publié le 28.01.19 à 10h27 AM par La rédaction
Temps de lecture : 8 minutes

Faites le calcul : combien vous coûte le transport de vos marchandises sur un an ?

C’est indéniable : l’impact stratégique du transport est très lourd sur une entreprise, quelle qu’elle soit. Il pèse évidemment sur la trésorerie mais également sur la rentabilité de chacun de vos envois. Mais ces coûts logistiques du transport conditionnent à la fois les résultats et la qualité perçue de l’entreprise.

Il serait sans doute possible de drastiquement réduire ces coûts de transport. Toutefois, il faut user de stratégie pour éviter de dégrader l’image de l’entreprise à la livraison, auprès des clients.

Vaste problématique, n’est-ce pas ?

C’est pourquoi nous vous proposons dans cet article 4 pistes pour réduire les coûts logistiques, proposées par un spécialiste du transport chez RAJA, Stéphane Roussel.

Les conseils d'expert pour réduire ses coûts logistiques de transportSOMMAIRE

  1. Remplir au maximum les contenants
  2. Bien choisir son transporteur… et le mettre régulièrement en concurrence
  3. Créer des synergies avec les filiales ou d’autres entreprises
  4. Mettre en place un Transport Management System (TMS)

1. Remplir au maximum les contenants

La première astuce semble évidente, mais bien des entreprises la négligent. Il s’agit de faire en sorte que les contenants de transport soient le plus pleins possible.

Cette optimisation logistique permet à la fois de faire des économies significatives, mais aussi de réduire les émissions de CO2 de ce pôle de l’entreprise. Voilà donc un élément qui a un impact réel sur l’image de l’entreprise, ainsi que sur ses engagements en termes de RSE. Alors comment donc procéder ?

Pour remplir au maximum vos contenants, deux éléments sont à prendre en compte. Il vous faut remplir au maximum :
  • Les emballages : qu’ils s’agisse des enveloppes, des cartons ou des palettes, toute place inutilisée est autant de budget gâché ;
  • Les véhicules de transport : pensez aussi bien aux camions qu’aux bateaux ou aux avions, selon les voies que vous utilisez.

 

cout-transport-logistique-ecommerce

Le plan de transport

Il est recommandé, pour ce faire, de constituer un plan de transport. Son objectif : amener auprès du client les produits avec un contenant plein, sans mettre en péril les délais de livraison annoncés au client. Dans ce plan de transport, il vous faut être fin, et lister spécifiquement :
  • Les flux de transports que vous utilisez (le colis, la messagerie, l’eau...) ;
  • Les types de trafic que vous mettez en place.

L’idée est vraiment d’analyser tous ces flux, et de trouver le meilleur aiguillage possible, pour que le produit soit associé au flux le plus économique dès le départ.

stephane-roussel-responsable-transport-logistique-rajaL’avis de Stéphane Roussel : “Transporter des contenants à moitié vides, c’est transporter du vent ; or, le vent coûte de l’argent. Le plan de transport que nous avons constitué chez RAJA nous permet par exemple de livrer Marseille en 24h, en proposant un tarif économique à nos clients, et en réduisant au maximum nos émissions de CO2. Un véritable impact sur notre comptabilité, mais aussi sur la planète, à notre échelle.”

Comment bien choisir son prestataire de transport logistique ?

2. Bien choisir son transporteur… et le mettre régulièrement en concurrence

Un plan de transport bien ficelé ne va pas sans cette deuxième astuce : le fait de bien choisir son transporteur.

Lorsque l’on choisit le prestataire en charge du transport de ses marchandises, on pense souvent au fait d’optimiser ses coûts logistiques. Cependant, le prix ne doit pas être le seul critère pour bien choisir.

Les qualités de votre transporteur

Voici une courte liste de points sur lesquels il vous faut rester vigilant :

  • La notoriété de l’entreprise, ainsi que l’expérience que vous en avez fait auparavant, ou que des personnes de confiance en ont fait.
  • Sa qualité de service sur une zone perçue. Un transporteur peut en effet être très bon sur un secteur, et pas sur un autre.
  • Sa transparence, sa qualité d’information auprès de vous. Un transporteur peut rencontrer de nombreux problèmes au quotidien lors des livraisons, mais il doit absolument vous mettre au courant de tout.

En somme, s’il vous faut réfléchir au fait de réduire le coût du transport, la qualité de la prestation ne doit pas être mise de côté pour autant.

stephane-roussel-responsable-transport-logistique-rajaL’avis de Stéphane Roussel : “Il est important de rendre visite à l’agence de transport avant de la choisir. Elle vous recevra sans doute dans ses bureaux ; mais ce qui vous intéresse, c’est le terrain. Insistez donc pour aller voir comment les transporteurs gèrent leurs missions, à une heure critique, comme entre 8h et 9h du matin. Cela vous permettra de voir comment les transporteurs s’organisent dans leur travail.”

Tester le transporteur

N'hésitez pas également à tester votre transporteur sur un ou deux mois. Établissez des critères sur lesquels les tester : sa vitesse de résolution des problèmes, sa transparence vis-à-vis de ces problèmes, son engagement vis-à-vis des délais à tenir… Listez ces critères et, sans les annoncer au transporteur, testez-le dessus pendant une courte période.

Les points à négocier avec votre transporteur

N’oubliez pas qu’il est aussi possible de négocier beaucoup d’éléments auprès des transporteurs. Par exemple, au-delà d’un certain volume de livraison, vous pouvez négocier des pourcentages de réduction de coûts en fin d’année. Là encore, il est de votre responsabilité de trouver les points sur lesquels négocier votre budget, sans pour autant influencer sur la qualité de livraison.

stephane-roussel-responsable-transport-logistique-rajaL’avis de Stéphane Roussel : “Le tout n’est pas de trouver le bon transporteur, mais aussi de le mettre en concurrence régulièrement, soit tous les 2 ou 3 ans. Chez RAJA, nous lançons régulièrement des appels d’offre sur les régions, pour être sûrs d’avoir des tarifs qui sont toujours dans les prix du marché.”

 

Le transport mutualisé : une bonne technique pour réduire le coût du transport logistique

3. Créer des synergies avec les filiales ou d’autres entreprises

Votre entreprise n’est pas la seule à souhaiter optimiser ses frais de transports. Il s’agit l’un de l’un des points critiques pour la plupart des budgets logistique. Vous pouvez ainsi aller voir plusieurs types d’acteurs pour parler de mutualisation des frais de transports :
  • Des filiales de votre entreprise s’il s’agit d’un grand groupe ;
  • D’autres entreprises ou d’autres industriels qui partagent la même zone de chalandise que vous.

Souvent, lorsque vous établirez votre plan de transport, vous constaterez que certaines lignes de transports sont déficitaires. Trouvez les entreprises sur ces mêmes lignes qui, elles, ne le sont pas, et mutualisez vos transports dans un accord aux tarifs plus bas que la moyenne. 

Il s’agit là d’une technique qui permet aux entreprises de compenser des pertes liées aux contenants qui ne sont pas totalement pleins, et réduit significativement les coûts.

stephane-roussel-responsable-transport-logistique-rajaL’avis de Stéphane Roussel : “La création de telles synergies entre des entreprises partenaires permet d’économiser beaucoup d’argent. Cependant, pour de telles collaborations, il est nécessaire de trouver des zones et des entrepôts communs, et de travailler ensemble pour trouver le mix parfait. Les livraisons collaboratives de ce type fonctionnent plutôt pour les entreprises et entrepôts assez petits. En effet, les entreprises à taille humaine sont plus enclines à mettre en place un système simple et peu chronophage pour leur responsable du transport. Les grandes entreprises, au contraire, s’y retrouvent difficilement, avec des synergies complexes à suivre.”

Le Transport Management System pour réduire le coût du transport

4. Mettre en place un Transport Management System (TMS)

Sans doute en avez-vous entendu parler, si vous vous intéressez au fait de réduire vos coûts logistiques de transport : le TMS, Transport Management System, fait parler de lui.

Grâce à un logiciel analytique très fin, les TMS permettent de trouver les schémas de transport les plus adaptés à l’entreprise. Typiquement, un TMS va prendre en compte :
  • Le meilleur tarif par rapport au meilleur type de flux ;
  • Les différents tarifs des transporteurs, en fonction de la zone de transports ;
  • La meilleure gestion des multisites (avec livraison commune via les différentes filiales, sur un contenant unique)

Autant de comparaisons que font traditionnellement à main les responsables du transport. Cependant, dans une grande entreprise avec des flux de transport importants, il est nécessaire de dépenser beaucoup d’énergie et de ressources humaines pour y arriver.

Un TMS va générer des schémas de transport optimisés quasi automatiquement, après avoir été paramétré finement.

stephane-roussel-responsable-transport-logistique-rajaL’avis de Stéphane Roussel : “Le ROI que l’on peut attendre d’un TMS dépend de la qualité initiale d’optimisation du transport de l’entreprise. En somme, plus la société a su optimiser son transport en amont, via des techniques traditionnelles, moins le TMS va être efficace. Les petites entreprises qui gèrent bien leur transport de façon classique verront leur ROI arriver beaucoup plus tard, tandis que les grosses entités en verront le bénéfice après seulement quelques mois”.

Attention ! Quoiqu’il arrive, l’optimisation des coûts de transports doit être attentivement suivie via un contrôle comptable précis. Seul un tel contrôle peut permettre de voir l’impact réel de cette optimisation sur les coûts, qui peut être flouté par d’autres éléments (par exemple, la fluctuation de l’indexation du prix du pétrole).

L’essentiel en 4 points

  • En sus de l’aide de la technologie, la réduction du coût du transport dépend en priorité du choix de votre transporteur et de votre capacité à piloter son activité en bonne intelligence. L’objectif n’est pas de pointer chaque erreur mais d’établir un rapport de confiance pour continuellement améliorer les performances.
  • Une personne dédiée à cette activité est donc nécessaire dès que l’activité logistique atteint un volume critique chez vous (en terme financiers et temps/homme).
  • Un transporteur agile sera ouvert à de la co-livraison qui vous permettra de rentabiliser les taux de remplissage des camions.
  • Enfin, avec l’aide d’experts emballage, vous aurez une réflexion à mener afin d’avoir des colis les plus légers et les moins volumineux possibles afin de réduire le coût de transport à l’unité (coût tarifaire réduit par colis) et par camion (plus de commandes expédiées par véhicule).

 

New call-to-action

 

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire