5 problèmes logistiques courants (et comment les éviter)

Publié le 02.01.18 à 9h12 AM par La rédaction
Temps de lecture : 5 minutes

Le responsable logistique est le pilier de la zone d’expédition : il orchestre la sortie des colis des stocks ainsi que le transport des marchandises, en veillant à la qualité des expéditions et en optimisant les coûts. Cependant, une fois les colis prêts pour l’expédition et sortis de sa zone de contrôle, le responsable logistique doit souvent faire face à des problématiques extérieures : vol, casse, etc.

Voici 5 problèmes logistiques auxquels les métiers de la logistique se heurtent fréquemment... et nos conseils pour les éviter !

N'hésitez pas à partager les enjeux majeurs dans vos entrepôts et de votre gestion logistique dans les commentaires à la fin de cet article !

Le reponsable logistique doit faire face à des nombreux problèmes logistiques.

Problème logistique n° 1 : le manque d’espace de stockage

Si l’entrepôt où vous stockez vos marchandises est trop petit pour accueillir toutes vos fournitures d’emballage, vous devez optimiser l’espace de travail.

Réduisez l’espace dédié à l’emballage avec des produits gain de place (le film bulle est par exemple peu volumineux et peut être facilement réapprovisionné en 24 à 48 heures).

Plutôt que de stocker pour 3 semaines de matériel, optez pour un entreposage de 3 jours qui sera reconduit deux fois par semaine, selon des jours fixes et avec la possibilité d’ajuster selon vos besoins. Votre gestion des stocks vous en remerciera !

L’espace de travail ne doit pas être négligé : préparer des colis soignés ne peut pas se faire sur un coin de bureau de 5 cm². Des solutions ingénieuses peuvent être adoptées :

  • Le poste d’emballage compact : il comprend plusieurs tablettes mobiles, l’espace pour un écran de travail ainsi que des rangements en hauteur.
  • Le poste de travail ergonomique : il est adaptable en largeur et en hauteur, avec possibilité d’ajout de tables et d'accessoires. Il permet une grande modularité et un gain de place avec ses étagères, rayonnages et bacs à bec par exemple.
  • Le poste de travail ergonomique motorisé. Celui-ci est adaptable en hauteur, via des moteurs qui surélèvent le plan de travail, pour une ergonomie optimale sur votre poste de préparation de commandes.

Problème logistique n° 2 : le coût du transport

Le coût du transport est l'une des problématiques essentielles du responsable transport et logistique. Son métier consiste entre autres à optimiser les coûts.

Voici quelques solutions pour optimiser votre budget transport :

  • Réduire le poids de l’emballage en réduisant le poids du carton et du calage. Entre le calage papier et le coussin gonflable, votre passez par exemple de 50 g à 10 g.
  • Évitez le trop-plein de calage avec un carton au volume adapté.

Faites vos calculs de rentabilité : carton A + calage B ou carton sur-mesure ? Quelle solution aura plus d’impact sur votre budget logistique globale ?

Une autre alternative existe avec les cartons à hauteur variable, comme les Variabox de RAJA s’adaptant à la hauteur du produit grâce au rainurage tous les 2,5 cm ; vous avez 5 hauteurs différentes pour une même caisse.

Ces cartons permettent de réaliser des économies en matériaux de calage ainsi qu'un gain de place lié au stockage, en réduisant le nombre de références à gérer.

Pensez également à réduire la taille de vos envois pour les petites marchandises : si vous pouvez les faire entrer dans une boîte aux lettres, prenez une boîte extra plate spéciale BAL et évitez ainsi le coût d’un prestataire logistique pour votre transport..

En définitive, c’est avant tout le bon carton à la bonne taille qui optimisera les coûts de transport.Nouveau call-to-action

Problème logistique n° 3 : la casse ou la détérioration

Tout en haut du podium, les marchandises cassées ou les colis abîmés sont un problème de taille pour le vendeur et le transporteur.

Dans 23% des cas, un colis dont l’emballage est abîmé aura un impact négatif sur la perception du client. (source: Packaging Insight x Prégis, 2016)

Et pour faire grimper la note, il y a plus de 70% de chances que le client ne commande pas de nouveau pas chez vous.

Pour éviter la casse tout au long de votre chaîne logistique, vous pouvez utiliser :

  • Une étiquette « Fragile » ;
  • Du ruban adhésif « Fragile ».

Pour éviter les colis abîmés, veillez à :

  • Utiliser des cartons solides ;
  • Choisir des cartons dont les dimensions sont adaptées au produit.
  • Opter pour un calage de protection adapté

Des pratiques simples, à faire entrer dès maintenant dans vos pratiques logistiques, pour avoir l’esprit (plus) tranquille lors des livraisons de vos marchandises.

Problème logistique n° 4 : le vol ou la perte

Numéros 2 sur le podium des problèmes rencontrés par les responsables logistiques, le vol et la perte sont les fléaux des vendeurs et transporteurs.

Pour éviter le vol, sécurisez au mieux vos colis avec :

  • Des caisses à fond autobloquant.
  • Le bon adhésif : choisissez celui qui accrochera le mieux au carton. Il existe plusieurs types d’adhésifs, plus ou moins puissants (bande gommée, adhésif armé, etc.).
  • Un peu plus d’adhésif sur les arêtes du carton.
  • Le cerclage du colis : il rend l’ouverture du carton très difficile mais n’est pas adapté à une expédition via La Poste (le cerclage peut se prendre dans le système de convoyage).
  • La pochette opaque de sécurité dotée d’un adhésif faisant apparaître « void fraud » en cas d’infraction est adaptée pour certaines marchandises.
  • Le film étirable noir pour vos envois par palette

Pour éviter la perte et assurer la traçabilité de vos colis, soignez vos étiquettes et veillez à leur lisibilité. Les pertes ne sont parfois que temporaires mais entraînent beaucoup de complications et d'allers-retours inutiles.

Le manque d'espace de stockage un des problèmes logistiques les plus fréquents

Problème logistique n° 5 : le passage de la douane

Le passage de la douane est une étape compliquée pour les transporteurs, puisque les colis peuvent vite s'y retrouver bloqués ou refusés. Pour éviter cela, prenez quelques précautions :

  • Des emballages normés pour certains pays ou certaines régions du monde.
  • Des emballages réglementaires pour les produits sensibles (par exemple les batteries doivent être envoyées dans des colis spéciaux).
  • Un étiquetage clair pour une expédition à l’étranger, avec une adresse aux normes en vigueur du pays de destination.
  • Une palette normée selon la norme NIMP15.
  • Une pochette porte-documents adhésive avec toutes les informations et certificats nécessaires pour le passage en douane.

En faisant le nécessaire pour éviter ces 5 problèmes logistiques récurrents, vous vous assurez une gestion de la chaîne logistique optimum.

Les trois points-clés à retenir :

  • Avec le bon emballage (un carton dont les mesures sont adaptées aux produits) vous éviterez casse, vol, et optimiserez vos coûts de transport.
  • Organiser la logistique de l’expédition passe également par l’optimisation de l’espace de travail : en tant que logisticien, vous devez veiller à mettre en place des solutions logistiques pratiques et ergonomiques pour ce faire.
  • Les problèmes au cours des expéditions sont rarement du fait des vendeurs mais ce sont eux qui paient le plus souvent les pots cassés : il vaut donc mieux ne prendre aucun risque et soigner ses emballages.

New call-to-action

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog