Les règles-clés pour mieux organiser son entrepôt e-commerce | RAJA

Publié le 27.10.20 à 7h44 AM par La rédaction
Temps de lecture : 12 minutes

Lorsqu’on gère un entrepôt e-commerce, il y a tant à faire : organiser ses stocks, gérer les flux d’opérateurs, s’assurer de l’emballage optimal des commandes, surveiller ses entrées et sorties de stocks… La tâche peut sembler ardue, surtout lorsqu’on se lance tout juste dans son activité sur le web.

5 secrets logistiques pour réussir son rush de fin d'année

L’objectif de tout responsable d’entrepôt devient alors clair : augmenter la productivité des opérateurs, tout en suivant de près les règles-clés pour optimiser l’expérience client liée à l’emballage, et en limitant les risques pour ses opérateurs.

Pour ce faire, nos experts RAJA vous ont concocté ce petit guide pratique, recensant les règles-clés pour mieux organiser votre entrepôt e-commerce. Des méthodes-phares de stockage, aux conseils concrets pour optimiser chaque phase de préparation de commande, en passant par le matériel dont vous doter : vous trouverez tout ici !

  1. Quelle méthode de stockage pour votre entrepôt e-commerce ?
  2. Comment optimiser les flux d’opérateurs dans l’entrepôt ?
  3. Comment organiser son poste d’emballage ?
  4. De quel matériel essentiel devez-vous vous munir ?

Les astuces pour optimiser votre entrepôt e-commerce

Quelle méthode de stockage pour votre entrepôt e-commerce ?

Un entrepôt de stockage e-commerce bien organisé, c’est avant tout une méthode de stockage rationnelle, adaptée à votre activité, et ce même si vous vous lancez tout juste. Plusieurs solutions existent pour stocker vos produits : laquelle choisir pour gagner en efficacité ?

Si vous vendez des produits périssables

Vous souhaitez stocker et expédier des produits présentant une Date Limite de Consommation (DLC) ou d’utilisation (DLU) ? Pour éviter de dépasser ces dates limites, il vous faut choisir une méthode qui vous permette de sortir en premier du stock les produits les plus anciens.

Ça tombe bien : c’est exactement ce que propose la méthode FIFO, First In First Out, littéralement “Premier entré, premier sorti” en français. Le principe est simple : entreposer au plus près de l’espace d’emballage des produits dont la date d’expiration est la plus proche, afin que les opérateurs les sélectionnent de manière privilégiée lors de la préparation des commandes.

Pour tout autre type d’activité

Pour tout autre type d’activité e-commerce, il est recommandé de mettre en place la méthode stockage ABC. Celle-ci, basée sur la loi de Pareto qui dit que 80% des commandes concerne 20% des produits stockés, consiste à stocker les produits dans l’entrepôt selon le renouvellement des stocks, sur une période de temps spécifique.

Voici comment procéder :

  • Commencez par calculer votre taux de rotation : il s’agit du ratio entre les produits qui sortent de votre stock, et votre stock physique moyen.
  • Choisissez les produits à classer dans les catégories A (les 20% de produits qui représentent 80% des sorties de stock), B (30% de produits pour 15% de sorties) et C (50% des produits pour 5% seulement de sorties).
  • Organisez-les dans l’entrepôt, en positionnant au plus près de l’espace de colisage les produits A, et au plus loin les produits C.

Cette méthode de stockage vous permettra de limiter les déplacements de vos opérateurs, et d’optimiser significativement les flux dans votre entrepôt e-commerce.

Si vous stockez par palettes

Le stockage par palettes est particulièrement pratique pour les entrepôts e-commerce BtoB, qui livrent à la palette ou stockent de nombreuses marchandises de la même référence.

Dans ce cas-ci, vous pouvez tout à fait appliquer les méthodes de stockage ABC ou FIFO, en fonction de votre type de produits.

Toutefois, pour gagner de l’espace et limiter les accidents liés au maniement des transpalettes, d’autres systèmes intéressants peuvent exister. C’est notamment le cas du stockage sur des rayonnages par accumulation, avec un système de Pallet Shuttle ou de transstockeurs.
Grâce à ce système, le cariste peut déposer directement, à hauteur de transpalette, la palette sur une plaque qui, via une télécommande, monte et stocke la palette en hauteur.
Ce système peut être automatisé ou non, en fonction de votre budget ou de vos besoins.

Si vous avez un mélange de différents types de marchandises

Certains entrepôts e-commerce présentent à la fois une activité BtoC, avec de petites commandes, et une activité BtoB, demandant un stockage de palettes.

L’objectif, si tel est votre cas, est d’optimiser les différents espaces, en séparant bien…

  • Le stockage d’archives
  • Le stockage de charges légères, qui ne nécessitent qu’une manutention manuelle
  • Le stockage de charges lourdes ou de palettes, demandant une manutention assistée par des engins

En somme, la méthode de stockage de votre entrepôt e-commerce doit refléter à la fois les flux nécessaires pour que vos opérateurs viennent chercher les marchandises, et les types de produits que vous entreposez.

Besoin d’aller plus loin ? Consultez le guide sur les grandes méthodes de stockage, qui vous détaillera les clés pour organiser au mieux votre entrepôt e-commerce.

Nouveau call-to-action

Comment optimiser les flux d’opérateurs dans l’entrepôt ?

Deuxième clé pour mieux organiser votre entrepôt e-commerce : l’optimisation des flux de vos préparateurs de commande. Cette démarche est nécessaire, surtout lorsque votre stock commence à s’élargir, pour gagner en productivité, mais aussi pour réduire le taux d’erreurs de commande lors de la sélection des produits à expédier (phase appelée “picking”).

Mais alors, quelles sont les règles-phares pour optimiser cette fameuse phase de picking e-commerce ?

Tout d’abord, pensez, si votre activité le demande, à spécialiser certains opérateurs sur des tâches particulières.
Par exemple, si votre entrepôt e-commerce mêle commandes BtoB et BtoC, il peut être intéressant de séparer ces tâches entre différents groupes de préparateurs. De même, si certaines commandes demandent l’utilisation d’engins de manutention, et d’autres non, la spécialisation de vos équipes vous fera gagner en productivité globale.

Mais les méthodes de picking elles-mêmes peuvent différer selon la taille de votre entrepôt :

  • Vous avez un petit entrepôt e-commerce, préparant quelques dizaines de commandes par jour ? Choisissez la méthode dite de “pick and pack” : les opérateurs se chargent d’aller chercher tous les produits d’une même commande, avant de passer à la suivante.
  • Vous gérez un entrepôt plus conséquent, à plus forte cadence ? Sélectionnez, au choix, les méthodes “put to light” ou “pick by light”, où des signaux lumineux indiquent aux opérateurs quels produits sélectionner pour plusieurs commandes à la fois. Ces processus étant plus complexes à mettre en place, n’hésitez pas à consulter notre guide intégral sur le picking logistique, qui vous les détaillera.

Quoiqu’il arrive, il est important de distribuer à ses opérateurs les bonnes informations sur les commandes, qui leur permettent de savoir rapidement quels produits aller chercher, en quelle quantité, et où les amener dans l’entrepôt.
Si certains entrepôts e-commerce décident de digitaliser leurs stocks en installant un Warehouse Management System (WMS), les entrepôts aux budgets plus doux se contentent de créer des listes de picking efficaces, à imprimer ou à diffuser sur des tablettes pour les opérateurs.

Enfin, ne négligez pas la sécurité des flux dans votre entrepôt ! Pour ce faire, il est nécessaire d’installer des éléments signalétiques, tels que des miroirs de sécurité, des panneaux indiquant le passage d’engins de manutention sur les voies spécifiquement dédiées à ces machines…
Tous ces éléments, à positionner dans les angles morts ou endroits à risque de l’entrepôt, éviteront les accidents ou les collisions lors des déplacements.

Pensez à l’hygiène et à la sécurité de votre entrepôt !

Depuis la pandémie de Covid-19, les entrepôts doivent faire face à des règles strictes d’hygiène et de protection des employés.

N’oubliez donc pas de munir votre entrepôt e-commerce des éléments qui aideront à les protéger, tels que…

Pour en savoir plus sur tout le matériel nécessaire pour assurer la protection de vos opérateurs pendant cette crise sanitaire, rendez-vous sur notre article dédié au sujet.

entrepot-e-commerce-stockage

Comment organiser son poste d’emballage ?

Le poste d’emballage est un espace-clé d’un entrepôt e-commerce : c’est là que les opérateurs vérifient une dernière fois les produits intégrés dans la commande, qu’ils protègent les marchandises avant l’expédition, et soignent l’expérience client en emballant comme il se doit les produits.

Pour des emballages et une expédition optimaux, vos postes d’emballage doivent être rationalisés, et optimisés pour accroître la productivité des opérateurs, en limitant le risque de Troubles Musculo-Squelettiques.

Avez-vous besoin d’un poste d’emballage, ou d’une simple table d’emballage ?

Comme son nom l’indique, une table d’emballage est un simple espace plat, qui permet d’emballer des colis.

Mais bon nombre d’entrepôts e-commerce, soucieux de la productivité de leurs opérateurs, mettent en place de véritables postes d’emballage, munis de différents accessoires (outils, dérouleurs, tablettes sur différents étages…). Comment donc choisir ?

  • Si vos opérateurs préparent des commandes lourdes, ou de grand format, choisissez une table d’emballage simple. Celle-ci doit être adaptée au poids et au format de vos colis, et permettre de les positionner aisément dessus.
  • Si vous préparez aussi de plus petites commandes, et disposez d’un peu de place dans votre entrepôt, il est pertinent d’installer également un poste d’emballage optimisé, qui va réellement simplifier la tâche à vos opérateurs.

Envie de vous lancer dans la conception d’un poste d’emballage optimisé pour votre entrepôt e-commerce ? Voici les quelques étapes-phares à suivre.

Sélectionner les outils à mettre sur le poste

Vos préparateurs de commande utilisent régulièrement un certain nombre d’outils lorsqu’ils préparent les colis. Dans un premier temps, il est important de les classer en fonction de la fréquence à laquelle vos opérateurs les utilisent.

Vous pourrez ainsi déterminer les outils qui doivent se trouver…

  • À portée de main sur le poste d’emballage : c’est souvent le cas des outils utilisés de manière récurrente, comme les dispositifs d’étiquetage des colis, les différents emballages, la poubelle, ou encore vos matériaux de calage.
  • Non loin de l’opérateur : ici, vous positionnerez les outils utilisés moins fréquemment, comme les recharges d’adhésif, ou le calage pour certains produits spécifiques (fragiles, isothermes…).
  • Plus loin de l’opérateur : là, on trouvera les outils occasionnellement utilisés, comme les emballages très spécifiques, ou encore le cutter.

Penser ergonomie !

Le poste d’emballage constitue l’un des lieux où les opérateurs peuvent développer, à terme, des Troubles Musculo-Squelettiques importants. C’est pourquoi il est crucial, lorsque vous concevez votre poste d’emballage, de penser à la pénibilité à laquelle vos employés font face pour chaque tâche… et de la réduire au maximum.

poste-emballage_RAJA

Généralement, sur un poste d’emballage, on verra ainsi différentes parties :

  • Une étagère au-dessus du poste, pour ranger les différents types d’emballages à plat. N’hésitez pas à utiliser des séparateurs entre les différentes tailles, pour aider les opérateurs à bien les visualiser.
  • Une étagère intermédiaire, sur laquelle vous pouvez installer des bacs de rangement pour les différents outils et calages, ou encore l’imprimante à étiquettes.
  • La table d’emballage elle-même, où sont disposés les outils les plus fréquemment utilisés, mais aussi l’ordinateur où vos préparateurs doivent apparaître les commandes.
  • Des axes dérouleurs, à portée de main ou en-dessous de la table, pour éventuellement mettre des rouleaux de calage, si vous utilisez fréquemment ces matériaux.

Envie de tenter de configurer votre propre poste d’emballage personnalisé ? Rendez-vous sur le modélisateur 3D RAJA, et commencez dès maintenant à optimiser la productivité de vos préparateurs en charge du colisage !

De quel matériel essentiel devez-vous vous munir ?

Il y en a, des éléments auxquels penser, pour organiser au mieux votre entrepôt e-commerce, n’est-ce pas ? Pour ne rater aucune étape de votre optimisation, voici le matériel-clé que vous pouvez vous fournir.

Pour organiser le stockage de l’entrepôt :

  • Des rayonnages et racks sécurisés, capables de supporter la charge de vos produits
  • Des bacs à bec ou bacs de tri de différentes couleurs, pour stocker les produits en vrac de manière rationnelle
  • Des étiquettes à apposer sur vos rayonnages, racks et bacs à bec, pour aider vos opérateurs à se repérer dans l’entrepôt e-commerce

Pour aider vos opérateurs à se déplacer dans l’entrepôt :

  • Des diables pour transporter les caisses encombrantes ou lourdes
  • Des transpalettes pour déplacer des palettes sans risques de TMS
  • Des chariots élévateurs à fourches pour transporter en toute sécurité des charges lourdes

Et pourquoi pas penser, si votre entrepôt et votre activité le permettent, à installer un système de convoyeurs automatisés sur une partie de votre processus de préparation de commandes ?

Pour emballer efficacement vos colis :

  • Un poste d’emballage bien optimisé
  • Des dérouleurs pour vos matériaux de calage
  • Des ciseaux et cutters efficaces

Pour garder votre entrepôt propre :

  • Des bobines d’essuyage à poser dans les espaces-clés de l’entrepôt
  • Du matériel d’entretien quotidien (notamment des produits virucides contre le Covid-19)

Pour garantir la sécurité de vos préparateurs de commande :

Bravo : vous voilà arrivé à l’issue de ce petit guide pour mieux organiser votre entrepôt e-commerce. À vous une productivité accrue, moins d’erreurs de préparation de commande, et une pénibilité dans l’entrepôt réduite !

New Call-to-action

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog