Comment bien gérer les étiquettes sur vos colis ? | RAJA

Publié le 22.09.21 à 2h13 PM par La rédaction
Temps de lecture : 10 minutes

Vous le savez bien : l’étiquetage de vos colis est un élément-clé, tant il permet à vos transporteurs de livrer vos clients en bonne et due forme. Loin d’être de simples formalités, les étiquettes de vos colis participent ainsi à l’expérience client que vous proposez à vos clients finaux.

Découvrez dans cet article toutes les bonnes pratiques et le matériel-clé à acquérir pour bien gérer toutes les étiquettes à apposer sur vos colis.

Le guide pour bien gérer les étiquettes de vos colis

Comment obtenir vos étiquettes d’expédition ?

Il existe différentes méthodes pour obtenir vos étiquettes d’expédition de colis, selon les process et outils logistiques que vous avez mis en place dans votre entreprise.

Première option : aller au bureau de Poste pour acheter vos étiquettes, si toutefois vous passez par les services de La Poste. C’est l’option que choisissent bon nombre de jeunes e-commerçants, lorsqu’ils commencent tout juste leur activité. Ils profitent généralement de ce passage en bureau de Poste pour déposer les colis qu’ils ont à expédier.

Toutefois, il est possible d’imprimer des étiquettes vous-même. Pour ce faire, vous pouvez passer soit par le site de votre transporteur, en ligne, soit via une plateforme d’envoi de colis directement reliée à votre site marchand. L’impression d’étiquettes vous permet de gagner un temps significatif dans vos processus d’expédition.

Enfin, si votre entreprise a internalisé le transport de vos commandes, vous pouvez également opter pour la création d’étiquettes personnalisées.

Nouveau call-to-action

Quelles informations doivent apparaître sur les étiquettes de vos colis ?

Chaque transporteur a son propre modèle d’étiquettes d’expédition, qu’il vous faut absolument suivre pour bien coller à ses process.

La plupart d’entre eux font apparaître sur les étiquettes des colis à expédier les informations suivantes :

  • Le numéro de suivi du colis
  • La date d’expédition
  • Le nombre de colis associés à la commande
  • Le poids du colis (et parfois également, son poids volumétrique)
  • L’adresse complète du destinataire
  • Les éléments concernant l’expédition du colis lui-même (Express, International, standard, point relais…), qui permettent aux transporteurs de savoir quel niveau de service a été prévu pour votre colis

Parfois, et notamment pour les colis expédiés à l’international, il vous est également demandé d’indiquer le contenu de la commande à même l’étiquette du colis. Cela facilite le travail de la douane.

Selon le contenu de votre commande, vous aurez peut-être besoin d’ajouter d’autres étiquettes sur vos emballages. Par exemple, si vos marchandises sont fragiles, ou bien sensibles aux variations de température, il peut être intéressant de l’indiquer, pour que le transporteur et le client manipulent au mieux le colis.
Vous découvrirez plus bas dans l’article les différents types d’étiquettes supplémentaires dont vous pourriez avoir besoin.

Comment bien créer vos étiquettes d’expédition ?

Tout d’abord, choisissez un format d’étiquettes de colis adapté aux standards de votre transporteur. La taille standard de la plupart des étiquettes est généralement de 10 x 15 cm, soit un format A6. Mais il existe d’autres formats parmi les différents transporteurs : vérifiez bien la taille de l’étiquette nécessaire avant de l’imprimer.

Pour gagner du temps, et notamment si vous expédiez beaucoup de commandes chaque jour; veillez à sélectionner une étiquette autocollante, qui permet d’éviter de devoir la coller avec du ruban adhésif.

Enfin, privilégiez une étiquette résistante à l’humidité, qui puisse passer les épreuves des intempéries. Si les étiquettes imprimées que vous utilisez ne sont pas imperméabilisées, vous pouvez toutefois leur appliquer les bonnes protections pour faire en sorte qu’elles ne soient pas abîmées lors du transport. Par exemple, faites l’acquisition de pochettes transparentes dans lesquelles les glisser avant de les coller au colis.

Quel matériel pour bien gérer les étiquettes de vos colis ?

Prêt à sélectionner le matériel adéquat à ajouter à votre chaîne de préparation de commande, pour bien étiqueter vos colis ? C’est parti !

Le matériel de base

Dans un premier temps, pour générer vos étiquettes à imprimer, il vous faut sélectionner la bonne imprimante. Si besoin, n’hésitez pas à vous tourner vers une imprimante multi-usages, qui puisse non seulement vous permettre d’imprimer vos étiquettes d’expédition, mais aussi celles qui servent à identifier les différentes parties de votre stock.

Imprimante laser, imprimante à transfert thermique, ou à jet d’encre, peu importe : vérifiez seulement que l’imprimante d’étiquettes soit conforme aux exigences de vos transporteurs (notamment en termes de taille d’impression), et assez performante pour imprimer le nombre d’étiquettes qu’il vous faut chaque jour.

Chaque poste d’emballage doit être doté de sa propre imprimante, pour laisser une totale autonomie à vos opérateurs pour l’impression numérique de vos étiquettes.

Puis, choisissez les étiquettes adaptées à l’imprimante que vous avez sélectionnée. Là encore, le choix est large :

etiquette-colis-sans-adhesif

Les planches d’étiquettes sans adhésif intégré peuvent convenir aux logisticiens qui impriment peu d’étiquettes pour leurs colis chaque jour.

ruban-adhesif-etiquette

Si vous choisissez des étiquettes non-adhésives, n’oubliez pas d’acquérir le bon ruban adhésif pour les coller sur votre emballage. Privilégiez alors un ruban adhésif transparent, qui ne nuit pas à la lisibilité des codes-barres et autres informations-clés sur vos colis.

etiquette-autocollante-vierge

Les étiquettes autocollantes vierges, elles, conviendront plutôt aux professionnels souhaitant gagner du temps sur leur chaîne d’emballage, en limitant l’utilisation d’adhésif.

film-transfert-thermique

Le film transfert thermique, utile si vous avez choisi une imprimante thermique, qui présente une bonne résistance aux frottements et aux rayures.

etiquette-thermique

Les étiquettes thermiques, en vélin, pour accompagner les films transfert thermique, à l’adhésif permanent très résistant.

 

Besoin d’accélérer un peu plus la cadence sur votre chaîne de préparation de commande ? Dotez-vous d’un distributeur automatique d’étiquettes, et laissez le rouleau délivrer à vos opérateurs les étiquettes de manière automatisée.

Les autres types d’étiquettes dont vous pourriez avoir besoin

Pour certains colis, vous aurez besoin d’ajouter une touche de personnalisation à vos étiquettes. Au-delà des simples étiquettes d’expédition, peut-être aurez-vous besoin de…

etiquette-fragile

Étiquettes “fragile”. Vos colis contiennent des objets fragiles, à manipuler avec précaution lors de leur transport ? Ces étiquettes adhésives seront idéales pour indiquer aux transporteurs d’y apporter un soin particulier.

etiquette-gestes-barriere

Étiquettes indiquant le respect des gestes barrières. Rien de tel qu’une telle étiquette adhésive pour rassurer vos clients en temps de pandémie.

etiquette-suremballage

Étiquettes “suremballage” (ou overpack). Celles-ci sont cruciales pour indiquer aux transporteurs maritimes, ferroviaires, routiers ou aériens.

etiquette-sens-liquide

Étiquettes de sens, pour le transport des liquides. Ces étiquettes pour bouteilles permettent à vos transporteurs et clients d’éviter de retourner le colis lors de son transport, limitant les possibilités de dégâts sur vos bouteilles.

etiquette-basses-temperatures

Étiquettes basses températures. Ultra résistantes au froid (de -30°C à +80°C), elles adhèrent parfaitement aux colis réfrigérés. Elles sont donc idéales si vous expédiez des produits frais, dans les secteurs agroalimentaires ou pharmaceutiques, par exemple.

etiquette-perissable-1

Étiquettes “périssable”, à ajouter à vos colis contenant des denrées alimentaires soumises à date de consommation limitée.

etiquettes-paravent-thermique

Étiquettes en paravent thermique, à associer à la bonne imprimante, qui permet d’imprimer de manière maligne des étiquettes qui s’empilent automatiquement après impression.

etiquette-bon-de-commande

Étiquettes indiquant que le bon de livraison se trouve dans le colis. Ces autocollants existent également en version “facture”, “express”, ou encore “urgent”, et permettent de communiquer des informations-clés au transporteur ou au client, au premier coup d’oeil.

 

Quid des étiquettes pour le retour de commande ?

Si vous avez mis en place une politique de retour de commande, n’oubliez pas d’imprimer l’étiquette retour, et à la glisser dans le packaging, pour simplifier la vie à vos clients. Besoin d’aller plus loin dans votre process de retour de commandes ? Consultez le guide ultime de retour de commandes de RAJA.

Où coller vos étiquettes sur vos emballages ?

Idéalement, les étiquettes d’expédition doivent être collées sur le dessus de votre colis, avec l’intégralité de l’étiquette sur une même face. Le principe ? Le code barre ou QR code qui se trouve dessus doit être aisément scannable par les transporteurs.

Veillez également à coller toutes vos étiquettes sur une même face si possible, afin de simplifier leur lecture lors de la manutention de vos expéditions.

Vous voilà doté de toutes les fournitures et bonnes pratiques pour bien gérer les étiquettes sur vos colis. Prêt à pousser plus loin votre expérience client, en créant des colis parfaits ? Téléchargez notre guide pour découvrir toutes les clés d’un emballage réussi de A à Z.

Télécharger le guide

Abonnez-vous à notre newsletter

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

New call-to-action

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Inscrivez-vous à notre newsletter