<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=179921&amp;fmt=gif">

Quel matériel est nécessaire pour le picking B2C ? | RAJA

Publié le 28.09.18 à 6h01 AM par La rédaction
Temps de lecture : 5 minutes

Vous êtes à la recherche du matériel idéal pour optimiser le picking dans votre entrepôt B2C ?

Vous êtes au bon endroit : utilisez ce guide comme une véritable checklist pour choisir le matériel qui vous permettra d’accroître la performance de vos opérateurs, tout en vous assurant qu’ils restent en sécurité.

Choisissez un matériel logistique optimisé pour votre picking B2C

SOMMAIRE

  1. Les spécificités du picking B2C à prendre en compte
  2. Quel matériel pour bien organiser son stockage B2C ?
  3. Quel matériel pour faciliter la manutention B2C de ses opérateurs ?

1. Les spécificités du picking B2C à prendre en compte

Dans un entrepôt B2C, le picking est bien différent d’en B2B.

Les commandes sont plus petites, plus complexes également, avec des produits divers et variés, qui peuvent fluctuer selon les saisonnalités.

Au vu de la taille des commandes B2C, les préparateurs ne sont pas forcément équipés de machines d’aide à la manutention, alors même que les chemins de picking peuvent être plus longs à travers les rayonnages.

Alors comment leur faciliter la tâche ? En réfléchissant bien au matériel avec lequel équiper son entrepôt.

2. Quel matériel pour bien organiser son stockage B2C ?

Tout d’abord, on ne peut optimiser son picking en entrepôt B2C sans optimiser le stockage de ses produits.

Rayonnages, racks, bacs, caisses, étiquetage… Découvrez ici tout ce dont vous aurez besoin pour ce faire.

New Call-to-action

Quels rayonnages sélectionner pour un entrepôt B2C ?

Pour véritablement simplifier les missions de picking de vos préparateurs de commandes, il vous faut sélectionner attentivement vos rayonnages. L’idée : faire en sorte que les produits soient accessibles facilement et rapidement pour eux.

Veillez donc à choisir des rayonnages :

  • Accessibles à taille humaine. Si vraiment c’est nécessaire en les équipant notamment d’échelles pour accéder aux racks les plus hauts (l’INRS déconseille l’utilisation d’échelles si possible afin d’éviter les chutes) ou de chariots élévateurs pour les grands entrepôts grande hauteur ;
  • Polyvalents, pour moduler l’organisation de votre stock en fonction des saisonnalités éventuelles de vos produits ;
  • Robustes, pour s’adapter à la charge maximale de produits qu’ils vont accueillir.

Si vous n’avez pas encore consulté notre guide pour sélectionner ses rayonnages, n’hésitez d’ailleurs pas à le faire dès maintenant.

New Call-to-action
N’oubliez également pas que la législation oblige les entrepôts, à partir d’une certaine hauteur et d’un certain poids, à sécuriser au maximum ces rayonnages.

Pensez donc à :


L’autre élément qui va optimiser la performance du picking de vos opérateurs va résider dans la manière dont vous allez disposer les articles dans vos rayonnages.

Votre matériel-clé pour ce faire sera constitué de :

Choisissez, pour chacun de ces éléments, des couleurs différentes pour chaque type de produit : c’est la clé pour aider vos opérateurs à bien se repérer dans l’entrepôt logistique, et ainsi fluidifier leurs flux.

Avez-vous choisi le bon matériel pour optimiser vos racks B2C et, ainsi, votre picking ?

Quel matériel pour étiqueter ses racks B2C ?

Votre objectif, lorsque vous optimiser votre picking B2C, est bien de faire gagner du temps à vos préparateurs, en leur indiquant clairement où aller chercher et déposer les produits de leurs commandes.

Pensez donc à bien organiser l’étiquetage de vos racks, rayonnages ou bacs.

La clé, pour simplifier la vie au responsable logistique comme aux opérateurs :

  • Des étiquettes qui se mettent rapidement à jour, grâce à un système adhésif ou magnétique ;
  • Des panneaux d’identification qui guident les “pickeurs” dans l’entrepôt, en clarifiant les éléments disponibles dans les rayonnages en un clin d’oeil.

Rien de tel pour faciliter les opérations de picking, et en optimiser significativement la performance.

3. Quel matériel pour faciliter la manutention B2C de ses opérateurs ?

Si la plupart des opérateurs en entrepôt B2C ne sont pas motorisés, pour optimiser leur picking, il leur faut tout de même les munir de matériel de manutention bien choisi.

Les chariots sur lesquels ils vont déposer les articles pour les amener à la zone de préparation de commandes doivent être modulables, multi-usage, pour leur permettre d’y disposer la diversité d’actifs du stock. Pensez éventuellement, si nécessaire, à choisir des gants de protection pour vos opérateurs.

New Call-to-action

Faciliter la manutention et le picking des opérateurs va également tenir au fait de guider les préparateurs dans leurs déplacements.

Pour ce faire, deux équipements sont indispensables :

Et puisque la sécurité est gage d’un picking optimisé, n’oubliez pas de disposer dans les zones-clés de votre entrepôt de barrières de protection et de sangles sur support. Ces éléments éviteront à vos opérateurs d’entrer en collision avec les rayonnages ou les racks, et réduira significativement le risque d’accidents.

Du matériel aux normes, qui assure la sécurité des opérateurs et facilite leur accès aux articles et leurs déplacements : voilà la clé d’un entrepôt B2C dont l’agencement est optimisé pour la phase de picking.

Comment mettre en place une démarche 5S ?

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog