<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=179921&amp;fmt=gif">

Logistique urbaine : quels défis pour les e-commerçants ? | RAJA

Publié le 18.01.19 à 11h00 AM par La rédaction
Temps de lecture : 6 minutes

Pollution, congestion urbaine, préservation des commerces de proximité… l’augmentation des flux urbains et les mesures déployées pour réguler un trafic devenu trop important entraînent de nombreux enjeux. Les e-commerçants directement impactés par ces évolutions doivent impérativement s’adapter pour établir une stratégie de livraison optimisée.

livreur-velo-centre-ville

Les villes face à la montée en puissance des flux de livraison

La livraison urbaine est un secteur en pleine évolution. "Tout découle de l’engagement 10 de la loi de transition énergétique qui oriente vers une nécessaire optimisation des accès, des déplacements, des parkings, et des formes de mobilité possibles", explique l’expert en logistique urbaine Jérôme Libeskind.

Certaines mesures envisagées conduisent à taxer de façon inégalitaire les plateformes Web par rapport aux autres flux.

Repenser les flux logistiques urbains

"Une approche cohérente aurait consisté à évaluer les flux existants (flux B2B, B2C, approvisionnements des magasins, de l’hôtellerie-restauration, des chantiers, des livraisons e-commerce, etc.) pour mener une véritable étude d’impact des formes de mobilité afin d’envisager un projet de loi efficace et équilibré. Par ailleurs, e-commerce et livraison à domicile, ne s’adressent pas aux mêmes cibles, la livraison à domicile étant souvent liée à la mobilité des personnes. Il est donc nécessaire de garder en tête que les populations fragiles sont elles aussi impactées.

"Pour la personne âgée ou enceinte du 5ème étage, la livraison à domicile est quasi-vitale !" rappelle Jérôme Libeskind.

Il faut donc penser à organiser les flux et à informer le consommateur avant de taxer. Cela pourrait prendre la forme d’une pastille de couleur indiquant que le transport est moins cher et plus propre" propose Jérôme Libeskind.

livraison-domicile-personne-agee

Développer les solutions logistiques alternatives

D'autres solutions, moins douloureuses pour les e-commerçants pourraient, elles aussi permettre de massifier les flux. Il pourrait s’agir par exemple de s’appuyer davantage sur les réseaux de points relais, ou développer les livraisons sur le lieu de travail.

"Mais cela peut aussi passer par la création de mini-hubs urbains, pour faciliter la livraison de détail, le groupage et développer les livraisons éco-responsables, les mobilités douces", ajoute Bruno Sanlaville, expert Dernier Kilomètre en E-commerce et Retail.

mini-hub-logistique-urbain
Le dernier kilomètre, un enjeu stratégique pour les e-commerçants

Congestion urbaine, bruit, pollution ... D'ici à 2025, ce sont près d’un milliard de colis qui circuleront, avec une capacité en voirie qui n’augmentera pas en conséquence.

Face à un consommateur souhaitant être livré au plus vite et au plus bas coût, il est nécessaire de trouver des solutions permettant de fluidifier un trafic très fragmenté. "Il est déjà possible avec l’évolution des technologies de l’information de fiabiliser et optimiser les tournées de livraison grâce à un système de suivi interactif et une traçabilité en temps réel. Cependant, le service de livraison n’est pas toujours valorisé, alors qu’il constitue un élément clé de réflexion" explique Bruno Sanlaville.

Technologie, géolocalisation et data au service du dernier kilomètre

"La technologie et la data sont aussi des éléments stratégiques pour développer la livraison en mobilité douce", ajoute Nicolas Breuil, Global Marketing Manager de Stuart. "Ainsi notre système géolocalise en temps réel les coursiers à vélo disponibles et choisit automatiquement le plus proche du point d’enlèvement. La rapidité et la précision sont fondamentales, avec un double objectif : un temps de récupération du colis en moins de 10 minutes, et une livraison en moins d’une heure.

livraison-velo-domicile-urbainD'autant plus qu’une partie des flux du dernier mètre que nous traitons sont des livraisons de repas. Les évolutions technologiques permettent désormais aux commerçants et e-commerçants de suivre leurs marchandises en temps réel, de l’enlèvement à la livraison finale.

"Suivant la volumétrie et le poids de la livraison, nous proposons des coursiers à vélo, en vélo-cargo, ou bien encore en scooter électrique. Pour 2019, nous préparons la mise au point de la tournée dynamique, qui permettra d’ajouter des colis sur le trajet de la tournée" - Nicolas Breuil, Global Marketing Manager chez Stuart

Représentant environ 20% du coût total de livraison, le coût du dernier kilomètre est devenu un véritable enjeu de logistique urbaine. Le triptyque prix du transport – poids – volume, ainsi que la perception du service transport sont donc amenés à évoluer. "Si le dispositif d’abonnement annuel avec le transport offert est un excellent moyen de fidélisation et de surconsommation pour les e-commerçants, il ne permet pourtant pas de correctement gérer l’hyper-fragmentation des flux et le rapport poids-volume", souligne Bruno Sanlaville.

Et s’agissant de ce dernier mètre, de multiples solutions voient le jour

"Si le click & collect, les consignes automatiques ou les points relais existent déjà, le développement des serrures intelligentes et de la vidéosurveillance pourra permettre dans un avenir proche de livrer en l’absence du destinataire." Bruno Sanlaville

Certains e-commerçants réfléchissent même à proposer des packs de portier vidéo à leurs clients. L’objectif poursuivi étant de fidéliser, maximiser et autoriser une livraison à domicile à tout moment, que l’on soit présent ou non", explique l’expert.

Etablir une stratégie de livraison pour optimiser ses coûts de transport

Le taux de vide dans les colis varie de 18 à 60% suivant les secteurs observe t-on chez DS Smitth. Les colis contiennent donc de l’air, beaucoup trop d’air. Il est alors indispensable de constituer un stock de cartons d’emballage optimisé.

Une stratégie d'achat d'emballages pertinente est essentielle pour les responsables logistiques méticuleux afin de réduire le poids et le volume de tous leurs colis et, in fine, d’optimiser les coûts de transport.

Pour faire face à ce besoin, des emballages innovants voient le jour, à l’image des caisses qui s’adaptent en hauteur proposant, pour certaines, jusqu'à 12 formats en une seule caisse. D'autres boîtes contiennent un système de calage intégré (film ou mousse), permettant d’offrir une protection maximale tout en limitant les volumes transportés. 

 

"La difficulté de l’exercice est de trouver le bon équilibre entre le nombre de références et l’optimisation du poids et du volume des colis expédiés. C’est là que nos experts interviennent afin de proposer un audit complet de l’existant."  observe Etane Derhy, Directeur Commercial Grands Comptes Europe du groupe RAJA.

"Il est alors possible non seulement de réduire les coûts logistiques mais également de gagner du temps. En effet, les responsables d’entrepôt ont rarement le temps de se pencher sur le sujet." - Etane Derhy, Directeur Commercial Grands Comptes Europe chez RAJA.

 

Livraison urbaine : une nouvelle attitude intellectuelle pour les e-commerçants

L'augmentation du volume des livraisons et les mesures prises pour y faire face conduisent à une évolution inéluctable du secteur de la logistique urbaine. Qu’il s’agisse de rationaliser le poids et le volume de leurs colis, d’opter pour des moyens de transports plus propres et moins encombrants, les e-commerçants doivent s’adapter à de nouveaux enjeux en établissant une stratégie de livraison optimisée pour leur marchandise.

 


Les experts de la logistique

Jérôme Libeskind est un expert de la livraison du dernier kilomètre et le fondateur de Logicités. Auteur, formateur et conférencier, son dernier livre s'intéresse à la logistique urbaine japonaise.

Bruno Sanlaville s'est occupé de la branche e-commerce de TNT avant de fondé le cabinet de conseil en logistique omni-channel BSC Business Stratégie Conseil. Il a récemment été appelé à prendre les rennes de Vert Chez Vous, acteur de la logistique urbaine responsable.

Nicolas Brueil a rejoint Stuart en 2018. Il s'occupe actuellement du renforcement de la marque au niveau mondial. La plateforme de livraison urbaine on-demand a rejoint le giron du groupe La Poste en septembre 2017 qui a dépensé au total 13 Millions d'euros pour acquérir un service de livraison urbain complémentaire.

Etane Derhy est le directeur grands comptes Europe du groupe RAJA. Il a accompagné - personnellement et avec son équipe - de nombreux e-commerçants depuis leur création (Cdiscount, Greenweez...). Il a observé toutes les évolutions de la logistique e-commerce et a su faire de l'équipe Grands Comptes un partenaire indispensable des e-commerçants quelque soit leur maturité.

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire