Comment optimiser la répartition de vos coûts logistiques ?

7min lecture24/11/2022

Les coûts logistiques font partie des dépenses inévitables au sein d’une entreprise. Il est toutefois possible d’optimiser la répartition des coûts logistiques, notamment pour générer davantage de profits. Pour ce faire, il est nécessaire de bien identifier les différents postes de dépenses, et de mettre en place les méthodes permettant d’optimiser ou de réduire ces coûts. Dans cet article, découvrez les clés permettant de réduire vos coûts logistiques.

 

Quels sont les différents postes de dépense en logistique ?

 

En logistique, les postes de dépense sont nombreux. Chaque étape de la supply chain génère des frais, de l’achat de la marchandise à son transport. Voici comment s’organise la répartition des coûts logistiques

 

  • Les coûts d’achat ou de production des produits : l’achat de marchandises, de matières premières, et la production de marchandise génèrent inévitablement des coûts pour l’entreprise.

 

  • Les coûts de stockage/de gestion d’entrepôt : l’espace de stockage a un coût impacté, entre autres, par la location de l’entrepôt ou l’amortissement de l’achat, l’assurance, ou encore les différentes taxes. Des capitaux doivent être mobilisés pour les logiciels, les équipements (engins de manutention) et les infrastructures (rayonnages), et pour leur maintenance. N’hésitez pas à télécharger notre guide pour connaître les grands principes du stockage et ainsi faire des économies.

 

  • Les coûts d’emballage : la préparation de commande est un pôle de dépense important. Les divers emballages utilisés, cartons, boîtes, emballages sous vide entraînent des dépenses inévitables à l’achat.

 

  • Les coûts de transport : de l’approvisionnement à la distribution de la marchandise, le transport représente un coût non négligeable pour l’entreprise. Il peut varier selon le mode de transport choisi, ou les délais de livraison. Ils incluent les éventuels coûts de dédouanement à l’export.

 

  • Les coûts liés à la logistique inversée (les retours clients) : ils font partie des frais cachés d’une entreprise. Les colis retournés entraînent des coûts logistiques, plus ou moins importants selon la gestion de l’entreprise. 

 

New Call-to-action

Comment réduire les coûts logistiques de votre entreprise ?

 

Si les coûts logistiques ne peuvent être supprimés, il est possible de les réduire. Voici quelques leviers à actionner pour optimiser la répartition des coûts logistiques, et améliorer la rentabilité de l’entreprise.

 

Optimiser les coûts liés à l’entrepôt

 

La productivité d’un entrepôt peut être décuplée en choisissant une méthode de stockage appropriée à vos flux de marchandises. Un entrepôt bien organisé permet de réduire le temps de picking, et de faciliter le travail des opérateurs. La méthode de stockage dépend de la méthode de picking mise en place au sein de l’entrepôt. Pour optimiser les coûts liés à l’entrepôt, vous pouvez choisir : 

 

  • La méthode ABC (Activity Based Coasting) : la marchandise est stockée dans l’entrepôt selon les activités de l’entreprise et la fréquence de commande, à savoir le taux de rotation.

 

  • La méthode FIFO (First In – First Out) : cette méthode, plébiscitée par les entreprises gérant des denrées périssables, place les premiers produits entrés en stock à proximité de l’espace de colisage.

 

  • La méthode LIFO (Last In – First Out) : les produits les plus récents sont placés à proximité de l’espace de colisage. Cette méthode correspond bien aux entrepôts gérant de la marchandise saisonnière. 

 

Pour optimiser l’espace, lorsque cela est possible, optez pour un stockage vertical permettant de gagner de l’espace au sol. Vous pouvez externaliser une partie de la logistique en faisant appel à une plateforme logistique. Celle-ci prendra en charge le stockage de votre marchandise, la préparation de commande, ainsi que l’expédition. 

 

Optimiser les coûts d’emballage

 

Il est possible de réduire vos coûts logistiques en choisissant des emballages vraiment adaptés à vos produits. D’une part, il est nécessaire d’opter pour des emballages résistants, limitant ainsi le risque de les endommager durant la phase de préparation de commande, et par conséquent, le gaspillage.

D’autre part, un carton à moitié vide est une perte de place pour le transport de la marchandise. Il est donc possible d’optimiser les frais d’envoi en choisissant des emballages sur mesure. 

Enfin, pensez à acheter vos emballages en gros. Comme dans la plupart des secteurs d’activité, plus vous achetez, plus vous bénéficiez de tarifs attractifs. Il faut toutefois que l’espace de stockage de votre entrepôt le permette. 

 

Optimiser les coûts de transport

 

Comprendre le prix du transport est la première étape permettant d’optimiser ces coûts. Cela permet de savoir s’il est possible d’obtenir de meilleurs tarifs chez un autre transporteur, ou en modifiant le contrat de livraison. Plus votre volume d’expédition est important, plus vous avez de chances d’obtenir un tarif avantageux. N’hésitez pas à vous renseigner sur les éventuelles réductions au volume proposées par vos prestataires de transport. 

Comme les tarifs peuvent évoluer, l’idéal est de faire régulièrement des appels d’offres de transport. Vous comparez ainsi les tarifs, les prestations du transporteur, et pouvez choisir l’offre la plus attractive sans pour autant lésiner sur la qualité des livraisons. 

Enfin, prêtez une attention particulière au dernier kilomètre parcouru par vos marchandises. Il s’agit du plus coûteux, car il représenterait 20 % du prix total du transport. Il s’agit de l’optimiser en appliquant différentes solutions. Pour ce faire, vous pouvez réduire le vide de vos emballages et mutualiser les expéditions avec d’autres entreprises. 

Ce dernier kilomètre est également le plus polluant : pour une logistique plus verte, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de transporteurs écoresponsables. 

 

New call-to-action

Optimiser les coûts de logistique inversée

 

La politique de reverse logistics de votre entreprise doit être rédigée de sorte qu’elle ne dissuade pas les clients d’acheter vos produits, faute de pouvoir les renvoyer. Mais elle ne doit pas pour autant les inciter à acheter pour renvoyer leur commande par la suite. Elle doit spécifier le nombre de jours dont disposent les clients pour le retour, les produits acceptés, les motifs, ou encore les conditions de remboursement. 

Assurez-vous de recevoir les retours clients en bon état en optant pour des emballages aller-retour. Un produit bien retourné est un produit qui peut être remis à la vente. Cela limite donc les pertes. Optez par exemple pour : 

Des caisses en carton à fermeture adhésive aller-retour, pour réexpédier facilement les produits fragiles ou volumineux. 
Coût_logistiqueL’étui postal en carton avec fermetures adhésives aller-retour, pour envoyer et retourner des articles peu volumineux.
optimiser_coût_logistiqueLes pochettes plastiques opaques aller-retour, indéchirables et imperméables, pour des envois confidentiels et une réexpédition facilitée. 
Comment_répartir_cout_logistiqueLes pochettes d’expédition en papier kraft aller-retour, une excellente alternative à la pochette plastique.

 

Optimiser ses coûts logistiques est une mission complexe. Elle doit être menée de façon globale, de la gestion de l’entrepôt à la gestion des retours clients. Pour ce faire, il est essentiel de connaître les variables de vos dépenses afin de mettre en place les bonnes actions permettant de les réduire. 

Nos catégories