Livraisons du dernier kilomètre : comment les réussir ? | RAJA

7min lecture 07/04/2022

Il semble anecdotique et pourtant, le dernier kilomètre que parcourt un colis est de loin le plus cher. Les clients apprécient de recevoir leur colis directement à domicile ou dans leur commerce, mais les transporteurs sont de plus en plus réticents à livrer en centre-ville.

Il est donc nécessaire de trouver des alternatives à la livraison classique. Ces solutions doivent être au plus économique pour vous, agréables pour le client, mais aussi écologiques pour répondre aux enjeux actuels.

Quel est le défi du dernier kilomètre ? Quelles sont les clés pour optimiser la fin de vos livraisons ?

livraison dernier kilomètre

Qu’est-ce que la livraison du dernier kilomètre ?

Lors de la livraison de vos marchandises, le dernier kilomètre que parcourent vos produits est le plus coûteux. Le coût unitaire de transport de vos produits croît au fur et à mesure qu’il se rapproche de sa destination finale, et atteint son maximum à la fin de l’acheminement. Celui-ci représenterait 20 % du coût total de la chaîne de livraison, selon le site officiel du marché de Rungis International.

Ce prix élevé repose sur le fait que la gestion est en flux tendu entre l’entrepôt de stockage et les centres de livraison, mais que l’optimisation des flux est beaucoup plus difficile après l’éparpillement des marchandises chez les différents clients.

Zoom sur le coût unitaire de transport

Donnée bien connue des logisticiens, ce prix est variable selon les conditions d’acheminement.

Par exemple, une camionnette transporte des boîtes de chaussures de l’usine A au centre de distribution B. Considérons que le trajet revient à 300 €.

  • Cas 1 : 200 paires de chaussures sont transportées de A à B. Le coût unitaire de transport est de 300/200 = 1,50 €.
  • Cas 2 : si la camionnette ne transporte que 40 paires de chaussures alors le coût unitaire sera de 7,50 €.

Cet exemple illustre parfaitement la problématique du dernier kilomètre où peu de marchandises sont transportées.

À l’heure où les promesses de livraisons express sont un argument d’achat, il est indispensable pour vous de mettre en place de nouvelles solutions d’expédition pour surmonter le défi du dernier kilomètre.

Pourquoi s’intéresser à l’optimisation de la logistique du dernier kilomètre ?

Située tout à la fin de votre chaîne de production et de livraison, vous n’arrivez peut-être pas à la considérer comme ayant un potentiel d’amélioration. Voici trois raisons de repenser la logistique du dernier kilomètre parcouru par vos marchandises.

Elle est coûteuse pour les entreprises

Vous avez pu constater que le coût unitaire de transport augmentait avec le chemin parcouru, avec pour conséquence un impact sur les frais de livraison ou le prix du produit que votre client devra payer. Creuser cette piste et repenser votre système d’expédition peut vous rendre plus compétitif sur votre marché.

Elle participe beaucoup à l’expérience client

Le transporteur du dernier kilomètre choisi est celui qui va remettre la commande entre les mains du client. S’il n’est pas satisfait, c’est l’image de votre entreprise qui en souffrira.

Posez-vous les bonnes questions avant de choisir votre transporteur :

  • Est-il habitué à délivrer votre type de marchandise ? Un élément important pour vous assurer de l’état final de vos produits lorsqu’ils arrivent chez le client.
  • Peut-il respecter les délais de livraison souhaités ?
  • L’entreprise est-elle transparente sur son fonctionnement ?
  • Le transporteur a-t-il une bonne notoriété, qui fait que vous lui faites confiance ?
  • Propose-t-il des solutions alternatives plus écologiques pour l’expédition, que vous pourrez mettre en avant à vos clients ?

Elle est polluante

Il est crucial de vous intéresser à des alternatives de transport éco-responsables pour ne pas nuire à la stratégie RSE de votre entreprise.

Pourquoi le dernier kilomètre est-il polluant ? Tout simplement car les véhicules de transport sont souvent remplis de vide, leur espace disponible n’étant pas optimisé en fonction du nombre de commandes qu’ils contiennent.

De plus, les livraisons les plus régulières sont celles des commerces ou des restaurants, omniprésents dans les villes où la circulation est difficile : ainsi, les véhicules consomment beaucoup d’énergie dans les embouteillages.

3 clés pour réussir vos livraisons du dernier kilomètre

Des solutions adaptées à l’activité de votre entreprise existent, pour gérer au mieux le dernier kilomètre de livraison.

Réduisez le vide dans vos emballages

C’est la base : réduire le volume de vos colis pour économiser la place occupée dans les conteneurs de vos transporteurs. Vous pourrez ainsi, pour un même volume, permettre au transporteur d’optimiser le vide dans ses véhicules. C’est une solution économique, mais aussi écologique, car moins de CO2 sera consommé !

Envie d’optimiser le poids volumétrique de vos colis ? Optez pour des emballages qui vous le permettent, comme…

caisse-hauteur-variable-1Les caisses à hauteur variable, qui réduisent considérablement le vide dans vos colis
pochette-opaque-aller-retourLes pochettes, qui protègent tout aussi bien certaines de vos marchandises que des caisses, pour un volume moindre
boite-extra-plateLes caisses et boîtes extra-plates, pensées pour minimiser le poids-volume de vos expéditions

Et, pour mener une réflexion plus large sur le poids volumétrique de vos envois, n’hésitez pas à consulter le guide RAJA x ColisConsult sur le sujet.

Optez pour des livraisons mutualisées

Les livraisons, dans les restaurants notamment, sont souvent réalisées aux mêmes moments de la journée. La livraison mutualisée consiste à déployer un seul véhicule livrant sur plusieurs commerces d’un même lieu, en même temps.

Renseignez-vous sur les services de regroupement de commandes, et proposez à des entreprises de votre zone de chalandise de mutualiser vos expéditions lorsque cela est possible.

Choisissez des transporteurs éco-responsables

De plus en plus nombreuses à se développer, les entreprises alternatives d’acheminement répondent aux démarches RSE, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Renseignez-vous sur les entreprises qui proposent des livraisons par coursiers à vélo. Pour vos plus grands colis, les triporteurs électriques ou voitures électriques sont des solutions pertinentes. Ils sont adaptés aux centres-villes, très touchés par la pollution. Vous pouvez choisir ces derniers en version frigorifique pour la fourniture des commerces de bouche.

Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez notre article sur les solutions de livraison écologiques.

À l’avenir, la livraison par drone pourra également être une solution plus écologique. En plus de ne pas émettre de CO2, elle permet de réduire les délais de livraison même dans les zones excentrées. Pour l’heure, elle reste cependant expérimentale, et réservée à la livraison de petit colis.

Et bien sûr, n’hésitez pas à demander à vos prestataires les mesures qu’ils mettent en place pour réduire leur empreinte carbone.

Optimiser la livraison du dernier kilomètre réduit vos coûts de transport, ancre la démarche de transport éco-responsable dans votre entreprise, et soigne votre expérience client. À vous de jouer !

Nos catégories