<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=179921&amp;fmt=gif">

Qu’est-ce qu’une palette ? La définition pour faire votre choix | RAJA

Publié le 26.08.19 à 12h06 PM par La rédaction
Temps de lecture : 7 minutes

La palette : voilà indubitablement un élément-clé d’un entrepôt, qui aide à stocker et transporter ses marchandises de la meilleure manière qui soit.

Comment les choisir, parmi les larges gammes de palettes qui existent sur le marché ?

Grâce à ce petit guide, vous découvrirez tous les critères-clés à prendre en compte lorsque l’on choisit ses palettes, ainsi que quelques éléments supplémentaires qui pourraient vous être utiles.

La définition d'une palette logistique et ses différentes caractéristiques-clés

 

Une première définition de “palette”, pour s’y retrouver

Il est intéressant de commencer par poser une définition de “palette”.

Il s’agit d’un accessoire logistique, qui sert à supporter des marchandises, généralement en grande quantité, ou aux grands formats. On appelle aussi la palette logistique “palette de manutention”.

Son intérêt est de standardiser et de rationaliser le stockage et le transport. En effet, la plupart des palettes étant de la même taille, elles permettent de :

  • S’y retrouver dans un grand stock, en comptabilisant le nombre de marchandises sur chaque palette ;
  • Les transporter aisément à l’aide de machines-outils tels que les transpalettes ou les chariots élévateurs.

Bien souvent, on différencie les palettes par le nombre d’entrées qu’elles contiennent. Par cela, on entend qu’elles sont dotées de plusieurs espaces dédiés au passage des fourches de manutention.

On différencie ainsi :

La palette à deux entrées

 

Les palettes à deux entrées, qui autorisent le passage des fourches de manutention uniquement sur deux côtés opposés de la palette

La palette logistique à quatre entréesLes palettes à quatre entrées, qui autorisent le passage des fourches de manutention sur les quatre côtés de la palette

 

Toutefois, d’autres critères de choix sont nécessaires pour faire le bon choix de palettes pour votre stratégie logistique.

Quels formats de palettes existe-il, et lesquels choisir ?

Il faut savoir que la loi française ne fait état d’aucune dimension standard de palettes logistiques. Cependant, au fur et à mesure que la palette s’est démocratisée, ses dimensions se sont standardisées d’elles-mêmes.

On rencontre ainsi communément dans les entrepôts trois types de palettes de manutention :

  • La palette EPAL (ou palette EURO). Marquée du logo “EUR” ou “EPAL”, elle a été conçue pour réduire au maximum les déchets d’emballage industriels. Dans ses dimensions standard, elle mesure 1200 x 800 x 145 mm.
  • La demi-palette. Comme son nom l’indique, elle fait la moitié de la palette EPAL en longueur, soit 600 x 800 mm. Elle est souvent multi-rotation, ce qui la rend intéressante dans les domaines de l’industrie alimentaire et du commerce de détail.
  • La quart-palette. Aisément emboîtable, elle mesure 600 x 400 mm.

L’info RAJA en plus : Notez que vous croiserez peut-être dans vos recherches des palettes dites “américaines” ou “ISO”. Elles mesurent 1200 x 1000 mm, et sont surtout utilisées aux États-Unis, au Canada et au Japon. Attention toutefois ! Elle n’est pas adaptée aux camions européens.

Existe-t-il des charges différentes pour les palettes ?

Lorsque vous choisissez vos palettes, il vous faut prendre garde aux charges qu’elles peuvent supporter.

Apprenez donc à différencier :

La charge statique prend en compte la charge que peut soutenir une palette au sol

 

La charge statique des palettes, soit la charge maximale qu’elles peuvent supporter lorsqu’elles sont immobilisées au sol

 

La charge dynamique concerne les palettes lorsqu'elles sont en phase de transport

 

La charge dynamique, soit la charge maximale que peut supporter une palette lors d'un transport ou d'un déplacement

Attention à vérifier la charge en racks de vos palettes de manutention

 

La charge en racks, soit la charge maximale qu’elle peut soutenir lorsque ses grands côtés reposent sur un rack

 

Faites donc une bonne typologie des poids de vos produits avant de vous pencher sur les charges de vos palettes.

Quels différents types de palettes existent ?

Format et charge : voilà deux critères-clés selon lesquels choisir ses palettes. Le dernier critère déterminant tient plutôt au matériau utilisé pour concevoir la palette.

Certaines auront l’avantage d’être plus légères, d’autres respecteront plus l’environnement… À vous de faire votre choix, selon votre stratégie logistique et transport, parmi ces 4 grands types de palettes.

La traditionnelle palette en bois n'est pas la plus adaptée pour une manipulation sûre par les opérateursLes palettes en bois sont celles que l’on connaît bien, traditionnellement. Elles sont :

  • Robustes
  • Rackables et gerbables
  • Adaptées à l’export
  • Recyclables et reconditionnables

 

Cependant, le bois qui les constitue peut être dangereux lors de la manutention.

Les palettes en carton, peu utilisées mais intéressantesLes palettes en carton sont généralement moins utilisées. Cependant, elles restent intéressantes, car :

  • Très légères
  • Gerbables
  • Adaptées à l’export
  • Économiques et recyclables

 

Elles assurent, quant à elles, une manipulation sûre pour vos opérateurs et transporteurs.

Choisissez des palettes en plastique si vos palettes logistiques sont exposées à des conditions de stockage spécifiquesLes palettes plastique sont un choix intéressant pour les produits stockés dans des conditions assez spécifiques. En effet, elles sont :

  • Imperméables et insensibles aux variations de température
  • Rackables et gerbables (selon le modèle choisi)
  • Adaptées à l’export
  • Hygiéniques et lavables
  •  
Elles assurent elles aussi une manipulation sûre.

Les palettes moulées : l'option la plus écologique à votre disposition

Les palettes moulées ont de plus en plus de succès, car il s’agit des palettes les plus écologiques. Elles sont :

  • Économiques
  • Recyclées à 80%, et recyclables
  • Légères
  • Emboîtables
  • Adaptées à l’export
  • Résistantes aux variations de température

Leur manipulation est sécurisée pour vos opérateurs de commande et vos transporteurs.

Quels autres éléments peuvent être nécessaires pour faire votre choix ?

Stratégiquement, il est important de se pencher sur les autres éléments qui peuvent vous aider à palettiser vos produits de manière simple et sécurisée.

N’hésitez donc pas à regarder du côté :

  • Des cornières. Il s’agit de petits éléments qui protègent les angles de vos palettes, colis et produits, contre les chocs et les éraflures lors du transport, du gerbage et du stockage. Elles évitent aussi les détériorations provoquées par une force de serrage élevée des feuillards.
  • De la coiffe-palette. Elle permet de protéger le haut de la palette des intempéries et de la poussière, une fois que celle-ci est filmée.
  • Du film étirable. Il est nécessaire pour protéger les marchandises palettisées, autant pendant leur stockage que pendant leur transport.

 

L’info RAJA en plus : Si vous filmez plus de 10 à 15 palettes par jour, il est recommandé d’automatiser ce processus, en faisant le choix d’une banderoleuse (ou filmeuse). Pour ce faire, nous vous recommandons de consulter le guide spécifique que nous avons conçu sur ce sujet.

 

Vous voilà prêt à faire le meilleur choix de palettes pour votre stratégie logistique. Lesquelles conviennent à vos produits, à vos opérateurs et transporteurs, et à votre politique RSE ? À vous de faire le bon choix, pour une logistique standardisée et performante.

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire