E-commerce & seconde main : une tendance faite pour rester | RAJA

8min lecture 27/03/2022

Si l’on vous parle de seconde main, il y a de fortes chances qu’aujourd’hui, vous ne pensiez pas seulement aux friperies et aux brocantes, mais également au commerce sur Internet.

Et pour cause ! Des sites comme Vinted ou La Centrale explosent en ce moment et il y a fort à parier que le marché de la seconde main sur le web n’est pas qu’une tendance passagère.

Dans cet article, on fait le point sur les tendances actuelles du e-commerce et de la seconde main puis on vous présente quelques bonnes pratiques pour faire fleurir votre image de marque éco-responsable.

Le e-commerce de la seconde main

À quoi ressemble le marché du e-commerce et de la seconde main aujourd’hui ?

Très tôt dans l’histoire d’Internet, on a vu apparaître la seconde main, avec des plateformes de petites annonces comme eBay ou Le Bon Coin, où des particuliers se rassemblaient déjà pour vendre des articles et faire de bonnes affaires.

Mais on était alors loin de l’explosion sans précédent de ces plateformes que l’on constate aujourd’hui. En effet, selon une étude réalisée par Tripartie, le marché européen de la seconde main s’élève actuellement à 86 milliards d’euros. Pour le marché Français, le montant s’élève à 7 milliards d’euros.

C’est bien entendu dans le secteur de l’habillement que le e-commerce de la seconde-main explose. En 2019, ce marché s’élevait à 7 milliards de dollars ; et les estimations actuelles affirment qu’il pèsera 36 milliards de dollars en 2024.
Les marketplaces de vide-dressing comme Vinted ou Etsy, mais aussi des plateformes comme Vestiaire Collective, deviennent ainsi des sites de référence en la matière.

Cependant on voit également d’autres secteurs de la seconde main exploser dans le e-commerce. L’automobile (avec un site comme La Centrale) ou la high-tech (avec BackMarket) rencontrent un franc succès. Et cette tendance est si forte, que de nombreuses enseignes (dont certaines habituellement axées sur les produits neufs) ont lancé leurs propres plateformes e-commerce de seconde main.

C’est le cas de :

Pourquoi les sites e-commerce de seconde main explosent-ils actuellement ?

Il n’y a pas de secret au succès actuel du commerce électronique de la seconde main : c’est un secteur qui répond à plusieurs tendances de consommation.

Tout d’abord, on sait que la crise du Covid-19 a fait exploser le e-commerce et démocratisé de manière pérenne ce mode de consommation. Qui plus est, cette crise sanitaire a engendré une crise économique. Les consommateurs cherchent dorénavant plus de promotions, de bons plans et de prix de vente attractifs afin de pouvoir continuer à consommer mais à moindre coût.

La seconde main répond également à la tendance éco-responsable qui correspond aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui. En effet, ils veulent consommer plus écologique, et s’assurer que leurs modes de consommation ont un impact minime sur l’environnement, en boutique physique comme en ecommerce.

Enfin, on voit émerger la tendance du minimalisme, qui touche notamment les plus jeunes générations (Millenials et Génération Z). Ces générations souhaitent consommer “moins, mais de meilleure qualité”.

Or, selon une étude du Boston Consulting Group :

70% des consommateurs qui achètent de la seconde main expliquent que ce mode d’achat les pousse à prendre encore plus soin de leurs produits

De quoi expliquer pourquoi ces e-commerces gagnent petit à petit en places de marché !

Quel avenir pour le e-commerce de la seconde main ?

En 2018 déjà, 30% des français affirmaient avoir acheté un vêtement d’occasion, contre moitié moins en 2010. On peut donc aisément imaginer que dans un avenir proche, ces chiffres ne vont faire qu’augmenter.

Et c’est ce que confirme l’étude du Boston Consulting Group qui dit que, sur les 5 prochaines années, le marché de la seconde main devrait connaître une croissance de 15 à 20%. Des chiffres en augmentation confirmés par une autre étude, de Thred Up, qui indique que ce marché pourrait même dépasser celui de la fast fashion en 2028, avec un chiffre d’affaires qui pourrait grimper jusqu’à 56,5 milliards d’euros !

Concernant la distribution “e-commerce”, c’est une certitude : elle est bien là pour durer.
Selon un baromètre Wavestone, pas moins de 58% des consommateurs affirment avoir déjà pratiqué la seconde main par l’intermédiaire d’un site de vente ou d’une application mobile, contre seulement 15% via un magasin de dépôt vente.

On peut donc affirmer que cette tendance va se pérenniser et entrer dans les modes de consommation les plus courants.

3 conseils pour donner une image éco-responsable à votre e-commerce

Vous possédez un site internet de commerce de seconde main, ou vous êtes sur le point de créer une boutique en ligne ? Voici 3 conseils logistiques malins pour booster votre image de marque éco-responsable et améliorer votre taux de conversion à coup sûr !

1- Choisir des transporteurs écologiques

En e-commerce, la livraison fait intégralement partie de l’expérience que vous proposez à vos clients. Or, si vous tenez un e-commerce dans le domaine de la seconde main, votre clientèle veut voir apparaître clairement votre engagement pour la planète. Cela se fait également par le choix d’un transporteur respectueux de l’environnement.

Pour ce faire, il existe plusieurs solutions de livraison de colis éco-responsables, telles que :

  • Les transporteurs en véhicules propres ;
  • Les coursiers en vélo ou en cargo-cycles, idéaux pour la livraison du dernier kilomètre ;
  • La livraison en consigne automatique ;
  • La livraison collaborative.

Envie d’en savoir plus sur le sujet ?
Consultez le top 5 des solutions de livraison écologique pour le e-commerce.

2- Opter pour des emballages éco-responsables

L’emballage est le premier contact entre vous, e-commerçant, et votre client final. C’est pourquoi il est crucial de soigner l’image de votre marque de seconde-main en choisissant des emballages dont l’impact sur l’environnement est limité.

Pour ce faire, appliquez la méthode des 5R de l’emballage.

En 5 R simples à retenir, celle-ci vous permet de :

les-5r-reduireRéduire le poids-volume de vos expéditions. Car, qui dit moins de volume, dit moins de place dans les véhicules de livraison, dit moins de CO2 dégagé dans l’atmosphère. Vous pouvez choisir des caisses à hauteur variable, ou encore des emballages à calage intégré, qui réduisent le vide dans vos colis ainsi que votre utilisation de matières premières.

les-5r-reutiliserRéutiliser autant que possible vos emballages. En e-commerce, les emballages que vos clients utilisent pour vous retourner vos produits consomment des matières premières que vous pouvez aisément supprimer. La clé ? Choisir des emballages aller-retour, spécifiquement conçus pour résister aux retours clients tout en protégeant vos marchandises.

les-5r-remplacerRemplacer les emballages conçus à partir de matériaux peu éco-responsables par des alternatives moins impactantes pour la planète. Le choix ici est large : ruban adhésif en papier kraft plutôt qu’en plastique, papier bulle plutôt que film bulle plastique, pochette en papier kraft plutôt que pochette en plastique traditionnelle…

les-5r-renouvelerRenouveler, soit choisir des emballages faits à partir de matières naturelles renouvelables (aussi appelés emballages biosourcés). Ceux-ci, faits à partir d’amidon de maïs, de canne à sucre, ou de cellulose, permettent de limiter l’utilisation de matériaux qui ne se renouvellent pas naturellement dans la nature.

les-5r-recyclerRecycler, ou plutôt aider vos clients à apporter la meilleure fin de vie possible à vos emballages, en les choisissant recyclables. Pour respecter ce pilier des 5R, rien de tel que l’utilisation de carton pour vos colis !

 

3- Afficher clairement vos engagements éco-responsables

Dernier point, et non des moindres : mettre en avant tous vos engagements éco-responsables. Vos clients doivent immédiatement voir apparaître le fait que vous soyez résolument orienté écologie. Veillez donc à rendre visible ces engagements sur votre site web, sur vos réseaux sociaux, mais également sur vos emballages où doivent apparaître les logos et sigles appropriés.

Vous pouvez également opter pour des emballages personnalisés, qui auront pour objectif d’améliorer l’expérience de vos clients lors de l’unboxing.

Et vous voilà prêt à faire décoller votre site e-commerce de seconde main !

New call-to-action

Nos catégories