Préparation de commande : comment lutter contre les TMS ? | RAJA

Publié le 30.05.18 à 5h51 AM par La rédaction
Temps de lecture : 4 minutes

Les troubles musculo-squelettiques, appelés TMS par la médecine du travail, sont un risque inhérent à l’activité logistique d’une entreprise. Les accidents du travail sont deux fois plus fréquents dans cette branche qu’ailleurs, et ce sont souvent le dos, les mains, les épaules et les pieds qui sont sur-sollicités chez les préparateurs de commande.

Il existe cependant des moyens de contrer les TMS et de rendre le travail de ces salariés moins dangereux pour leur santé. Quelles sont les pistes de prévention pour protéger efficacement vos préparateurs de commandes ?

Logistique : préparateur de commande

Qu’est-ce qu’un préparateur de commande ?

La mission du préparateur de commandes contribue à assurer la fonction logistique de l'entrepôt, et se divise en différentes tâches :

  • La réception.
  • Le stockage.
  • La préparation et la distribution des marchandises.
  • La gestion du stock.

New call-to-action

En quoi consiste le métier de préparateur de commande ?

Dans un entrepôt logistique, le travail du préparateur de commandes se fait en plusieurs phases :

  • Réception de marchandises.
  • Rangement et organisation des marchandises dans l’entrepôt.
  • Étiquetage des produits et classement des produits dans la zone de stockage pour le picking.
  • Mise en colis des produits selon la commande du client.
  • Filmage des palettes.

Ces tâches exigent de nombreux mouvements tout en imposant parfois de lourdes charges. Il convient d’étudier les risques liés au travail du préparateur de commandes.

Un préparateur de commandes contribue à assurer la fonction logistique de l'entrepôt

Quels sont les risques que peuvent endurer vos préparateurs de commandes ?

Les accidents du travail ou la pénibilité des tâches font prendre des risques à vos salariés.

Dans l’Union européenne, 28 % des travailleurs occupés dans le secteur des transports présentent des maux de dos et 25 % des douleurs musculaires.

Source : SPF Emploi, travail et concertation sociale.


Ces risques sont bien sûr physiques et découlent des levages, déplacements de lourdes charges, du maintien de la position assise combinée aux vibrations, mais ils peuvent tout aussi bien être organisationnels.

Listing des risques

Les risques encourus dans un entrepôt par le préparateur de commandes sont très divers :

  • Douleurs, picotements, chaleur, crampes, raideurs sont les principaux risques liés aux TMS.
  • Une utilisation intensive de certaines régions musculo-squelettiques peut conduire à de graves lésions.
  • Il existe aussi des contraintes environnementales : les courants d’air dans le local, une trop forte chaleur ou des températures trop peu élevées sont également des risques potentiels pour vos employés.
  • La fatigue auditive accrue et l’exposition aux ondes électromagnétiques avec le développement du voice picking.

Les accidents du travail

Quels sont les accidents du travail possibles ?

Ils peuvent être issus de problèmes organisationnels : risques liés à la circulation des personnes et des chariots qui viennent de la configuration des locaux et de l'encombrement de l'espace.

  • Des entorses, luxations, etc.
  • Des fractures, contusions, plaies.
  • Des chutes de colis lourds.
  • Des produits dangereux (chimiques et/ou biologiques).

Contraintes physiques

Quels sont les risques physiques pour vos employés ?

  • Vibrations : chariot automoteur autoporté.
  • Risques d’exposition au froid (pour un entrepôt frigorifique par exemple).
  • Port de charges.
  • Station debout prolongée.
  • Gestes répétitifs.
  • Mouvements forcés : rachis, épaule, coude, poignet.

Les visites médicales sont obligatoires pour des métiers aussi physique que les préparateurs de commandes

Quelles sont les actions pour prévenir des TMS ?

Comment faire pour protéger vos salariés des TMS ? Quelles sont les pistes de préventions pour vos préparateurs de commandes ?

Mise en place d’une surveillance médicale

Les visites médicales régulières sont absolument indispensables pour des métiers aussi physiques que les préparateurs de commandes.

Le médecin peut ainsi vérifier leur état de santé et donner l’alerte en cas de troubles graves.

À noter : en tout premier lieu, il est important de faire passer une visite médicale à l’embauche, puis tous les deux ans.

Durant la visite médicale, il faut bien noter :

  • L’aptitude de votre employé à supporter des charges excédant 55 kg. Notez bien qu’une charge ne peut être au-dessus de 105 kg (25 kg pour les femmes).
  • Qu’un examen clinique a été effectué pour vérifier la capacité professionnelle de vos employés et qu’aucun trouble n’a été détecté (douleurs, gênes…).

New call-to-action

Les actions préventives à mettre en place

Il est possible de limiter les TMS grâce à des actions préventives ou organisationnelles dans l’entrepôt :

  • Aménager les zones de stockage pour fluidifier l'accessibilité et garantir la sécurité des employés.
  • Utiliser les matériels adaptés aux marchandises (au poids, à la forme, au volume).
  • Création de zones de circulation et de rangement définies.
  • Établissement de règles de circulation.
  • L’entretien des zones de circulation.
  • L’inspection des rayonnages pour anticiper la chute de colis.
  • Le remplacement du matériel en mauvais état, comme les palettes.
  • Limiter le poids des colis des marchandises entrantes et sortantes.
  • Formations préventives sur les bons gestes à adopter au travail.

Les risques encourus par vos salariés seront ainsi limités.

Les risques peuvent aussi être réduits par la prise de bonnes décisions managériales : les primes de seuil, par exemple, sont à éviter, car les salariés vont sur-solliciter leurs capacités réelles de production.

Les 3 points-clés à retenir :

  • Le métier de préparateur de commandes exige de nombreux efforts physiques et une sollicitation permanente de régions du corps fragiles : c’est ainsi qu’apparaissent les TMS (troubles musculo-squelettiques), pouvant occasionner de graves lésions chez vos salariés.
  • Les risques qu’encourt un préparateur de commandes sont liés à l’environnement de travail, aux accidents du travail, aux problèmes organisationnels et à la pénibilité des tâches.
  • Mais ces risques peuvent être prévenus par des visites médicales régulières, une prévention active au sein des entrepôts sur les bons gestes à adopter, mais aussi par un bon entretien du matériel et une organisation logistique efficace.

New Call-to-action

Abonnez-vous à la newsletter du blog

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Recevez la newsletter du blog