Intelligence artificielle en logistique : où en est la technologie ?

7min lecture11/01/2023

Voilà des années déjà que l’intelligence artificielle fait parler d’elle. Entre scénarios proches de la science-fiction et réalités concrètes, l’IA vient toucher tous les secteurs d’activité. Au point où une étude Gartner estime que, d’ici 2025, 50% des entreprises auront conçu des plateformes d’orchestration de l’IA pour la rendre opérationnelle, contre moins de 10% en 2020.

Mais alors, où en est-on actuellement de l’intelligence artificielle appliquée à la logistique ?

Chaîne d’approvisionnement, entreposage, livraisons : l’IA peut s’appliquer à de nombreuses opérations logistiques, pour vous faciliter la vie, accroître la réactivité de votre service, et augmenter la compétitivité de votre entreprise. Découvrez ici des cas d’usage de l’intelligence artificielle en logistique qui vont vous inspirer pour le futur.

Qu’appelle-t-on intelligence artificielle ?

On appelle intelligence artificielle (ou IA) tout système informatique capable de reproduire l’intelligence humaine à partir d’un amas de données conglomérées.

Il existe plusieurs types d’intelligences artificielles. En logistique et transport, vous retrouverez souvent deux d’entre elles, qui sont :

  • Le machine learning, ou “apprentissage automatique”. Cette technique d’IA consiste à laisser des algorithmes découvrir des motifs récurrents dans un ensemble de données. Grâce à cette analyse, les algorithmes peuvent alors apprendre de manière autonome à effectuer une tâche, ou à faire des prédictions.
  • Le deep learning, ou “apprentissage profond”. Cette technique repose sur le modèle de réseaux de neurones. L’algorithme de l’IA est alors capable de mimer les actions du cerveau humain, pour résoudre des problèmes complexes (comme, par exemple, la reconnaissance faciale, ou la conduite de voitures autonomes).

Comment utiliser l’intelligence artificielle en logistique à l’heure actuelle ?

Depuis quelques années, on entend énormément parler de l’IA comme d’une technologie innovante, capable d’apporter une valeur ajoutée significative à bon nombre de secteurs d’activité. Qu’en est-il de l’intelligence artificielle appliquée à la fonction logistique ? Découvrez ici quelques cas d’usage.

La prédiction des tendances de consommation

Grâce au machine learning, l’intelligence artificielle est d’ores et déjà capable de prédire le comportement d’achat de vos clients. La technologie va analyser les informations internes à vos entrepôts (commandes passées, produits commandés…) et des données externes, provenant d’Internet (forums, réseaux sociaux, études prévisionnelles…). En les croisant, l’IA arrive alors à prédire des pics de commandes à venir.

Grâce à ces prédictions, vous pouvez ainsi anticiper les ruptures de stock et éviter le sur-stockage, en ajustant votre stratégie d’approvisionnements.

La gestion des stocks automatisée

En reliant des robots à un système informatique d’intelligence artificielle, ceux-ci sont capables d’aller mettre en stock les produits lorsqu’ils arrivent, ou bien de les scanner, pour en faire l’inventaire de manière automatisée.

Grâce à cette application, vous pouvez optimiser les ressources humaines à votre disposition sur votre chaîne logistique, et limiter les erreurs de stock. Dans les entrepôts où le stockage se fait en hauteur, vous évitez également les risques d’accident de manutention, puisque vos prestataires logistiques n’ont plus à se rendre dans des endroits difficiles d’accès.

Nouveau call-to-action

L’automatisation de la préparation de commandes

Une autre phase de votre supply chain peut également être automatisée grâce à l’intelligence artificielle et la robotique : la préparation de commande. A partir des données incluses dans votre Warehouse Management System (WMS), les robots se déplacent automatiquement dans votre entrepôt pour aller picker vos marchandises, et les amener vers l’opérateur en charge de leur emballage.

Ce faisant, vous optimisez votre temps de picking, et limitez le taux d’erreur dans vos commandes.

L’optimisation de la gestion des flux

Pour le responsable logistique, la gestion des flux peut rapidement devenir un casse-tête. L’intelligence artificielle apporte une réponse à ce souci, en optimisant automatiquement les différents flux logistiques.

L’IA en logistique peut notamment vous aider à optimiser…

  • Les flux physiques humains dans l’entrepôt. Grâce à des objets connectés à votre système d’information, des données sont captées puis envoyées aux humains, qui peut alors interagir avec eux. Les opérateurs sont alors sollicités au bon moment, pour intervenir sur une tâche précise – par exemple, pour la captation de la température en entrepôt ou dans les camions frigorifiques, ce qui évite des allers-retours inutiles aux opérateurs.
  • Les flux de transport de marchandises hors de l’entrepôt. A partir des données issues de votre WMS, l’IA peut créer des parcours de transport de marchandises qui limitent l’utilisation des camions. De quoi limiter l’impact environnemental de votre transport routier, et optimiser vos délais de livraison, pour toujours plus satisfaire vos clients.

Le contrôle qualité grâce au Machine Vision

L’un des éléments cruciaux dans le supply chain management est de vous assurer d’une gestion logistique au cordeau, qui limite le taux d’erreurs de commandes. En dépend votre productivité, mais également votre logistique de retours clients !

Le machine vision, une technique d’IA qui permet de repérer des comportements ou des mouvements dans l’entrepôt à travers des caméras, peut vous aider à assurer un contrôle qualité optimal. En automatisant la collecte des informations relatives à vos commandes, il est possible de retracer l’intégralité du parcours d’un opérateur lors de la préparation de commande, et de repérer les lieux d’éventuelles erreurs. En somme, l’IA se charge de vous apporter une meilleure traçabilité de vos marchandises dans l’entrepôt.

L’amélioration de l’éco-responsabilité par l’IA

L’Internet des Objets (aussi appelé IoT) couplée à l’IA apporte également une brique technologique supplémentaire à vos pratiques éco-responsables. En installant des capteurs dans votre entrepôt, votre système d’intelligence artificielle peut repérer les moments où il vous faut éteindre des luminaires ou des appareils électriques, en fonction du taux d’utilisation ou de mouvement dans certaines zones plus ou moins exploitées.

New call-to-action
Et l’avenir, alors ?

Que nous réserve le futur dans les entrepôts, avec l’intelligence artificielle appliquée à la logistique ? La technologie évolue rapidement, et il est compliqué de prévoir avec certitude ce à quoi va ressembler votre entrepôt.

On sait cependant que les robots vont continuer à devenir de plus en plus autonomes, grâce au deep learning. Il est possible qu’ils arrivent rapidement à prédire quelles tâches doivent être réalisées dans l’entrepôt, voire faire leur propre maintenance tous seuls, sans intervention humaine.

La question subsidiaire qui émerge alors est de savoir quelle sera la place de l’humain dans ces pôles logistique et supply chain hyper-digitalisés. Bien entendu, de nouveaux métiers de la logistique vont émerger : on verra arriver dans les services logistique des analystes de données, des data scientists ou encore des ingénieurs. Cependant, la clé sera de recruter des opérateurs agiles, capables de s’adapter à ces technologies. L’avantage ? Ils bénéficieront de tâches moins répétitives, moins rébarbatives, in fine.

Alors, êtes-vous prêt à passer dans la phase 4.0 de votre organisation logistique ?

Nos catégories