Le guide complet pour réussir vos retours clients | RAJA

12min lecture09/03/2022

Tous les e-commerçants les redoutent, et pourtant, ils font partie de la vie d’une boutique en ligne : les retours clients.

Il est essentiel pour vous, d’anticiper votre politique de retour de commande, tant elle a un impact significatif sur différents secteurs de votre business.

  • La vente : une politique de retour simple, bien expliquée et bien conçue est un argument de vente pour les clients e-commerce.
  • L’image de marque : proposer un processus de retour client fluide permet d’améliorer l’expérience client vécue, et donc de soigner l’image de votre marque. Souvenez-vous toujours que 91% des clients insatisfaits ne font plus affaire avec une marque qui les a déçus une première fois !
  • La productivité de l’entreprise : une bonne politique de retour, permet au SAV comme au pôle logistique de gagner en productivité, en évitant les processus chronophages liés à ces retours clients.

Bonne nouvelle : vous êtes au bon endroit pour réfléchir à votre politique de reverse logistics, avec ce guide qui vous accompagne dans la conception de processus de retours clients optimaux.

Tout pour gérer de A à Z vos retours clients

Qu’est-ce que la reverse logistics ?

Le terme de reverse logistics, aussi appelée “logistique inverse” en français, désigne le processus de retour d’une marchandise à l’entreprise qui l’a vendue. L’objectif de la logistique inverse est de récupérer la valeur du produit retourné, ou bien de l’éliminer correctement de la chaîne logistique.

Différentes stratégies de reverse logistics existent :

  • le reconditionnement, qui consiste à revendre le produit retourné par le client ;
  • la réparation, dans le cas du retour d’un produit endommagé ;
  • la récupération des composants, lorsqu’une marchandise présente des pièces détachées qui pourraient être réutilisées dans la production d’un nouveau produit ;
  • la vente en magasin outlet, c’est-à-dire dans des magasins proposant des fins de série ou des produits défectueux mais pouvant toujours être utilisés ;
  • la diminution du taux des retours clients, afin de limiter les coûts que la logistique inverse induit.

Qui impliquer dans la conception de votre processus de reverse logistics ?

Dans un premier temps, il est indispensable pour vous, Responsable dans la logistique, d’impliquer les bons acteurs de votre entreprise dans la création de votre processus de logistique retour.

Car, après tout, votre pôle logistique ne sera pas le seul impliqué dans la mise en application de ces processus : bon nombre d’autres parties prenantes de la supply chain devront connaître et comprendre votre politique de retours.

Veillez donc à inclure dans cette phase de réflexion :

  • le service marketing, dont la mission est de réussir à communiquer efficacement sur la politique de retour de commandes, notamment pour en faire un argument de vente phare ;
  • le pôle e-commerce ou système d’information (SI), qui doit réussir à construire une plateforme digitale qui permettra au client d’indiquer quand il renvoie ses produits, et d’effectuer un suivi précis de ses retours ;
  • le service après vente (SAV), qui doit être capable de bien intégrer cette politique de retour pour répondre aux besoins des clients, traiter les réclamations et les remboursements ainsi qu’assurer la traçabilité des retours de commandes ;
  • le service logistique, bien sûr, qui doit pouvoir réceptionner et/ou stocker, les retours de commandes lorsqu’ils arrivent.

Comment rédiger une bonne politique de retour de commandes ?

Deuxième étape pour vous assurer du bon retour de vos marchandises : le fait de créer une politique de retour e-commerce solide. Celle-ci apparaît dans vos Conditions Générales de Vente (CGV), et doit répondre à quelques questions-clés, que voici.

Quel est le délai de retour de vos produits ?

Votre politique de retour de commandes doit spécifier clairement de combien de jours dispose le client, à réception de ses produits, pour effectuer la demande de retour.

Prenez soin de vérifier que ce délai ne soit pas trop court, pour vous assurer que le client ait suffisamment de temps pour essayer les produits.

Cependant, n’oubliez pas qu’un délai de retour trop long pourrait rapidement devenir complexe pour votre reverse logistique, en termes de gestion des stocks, mais aussi pour le service clients qui doit assurer la gestion des retours de manière opérationnelle.

Quel processus le client final doit-il suivre pour faire la demande de retour ?

Dans votre politique de retours clients doit également apparaître le processus par lequel vos clients doivent passer pour retourner leurs marchandises.

Vous pouvez par exemple choisir de créer une plateforme digitale dédiée aux retours clients, intégrant un formulaire de demande de retour, ou bien d’intégrer à même vos livraisons une étiquette de retour prépayée.

L’étiquette de retour pré-payée : fausse bonne idée ?

Bon nombre de e-commerçants choisissent d’intégrer à leurs emballages une étiquette de retour de commande prépayée. Cette étiquette permet à leurs clients de n’avoir rien d’autre à faire que de coller l’étiquette sur l’emballage pour retourner leurs commandes.

Si cela peut sembler être une bonne idée en termes d’expérience client, cela présente aussi des inconvénients :

  • cela favorise le “retour sauvage” : les clients se sentent presque poussés à faire des retours de produits ;
  • cela limite les données que vous pouvez récolter sur les retours de vos produits : en demandant au client de vous communiquer les raisons de son retour via une plateforme dédiée, vous obtenez de la data sur les éléments que vous pouvez améliorer sur vos produits ou votre process de retour client

Quel que soit le processus que vous mettez en place, veillez à le rendre aussi clair que possible dans vos CGV. Plus limpide il sera, moins votre SAV aura de demandes entrantes à traiter sur le sujet.

Quels motifs de retour de commande acceptez-vous ?

Sans doute n’acceptez-vous pas que tous vos articles vous soient retournés. Par exemple, si un produit s’avère défectueux ou endommagé, alors même que sa qualité avait été vérifiée en entrepôt, son retour ne devra pas être pris en compte dans votre politique.

Indiquez donc clairement dans cette politique tous les cas où les marchandises ne pourront être reprises.

Quelles sont vos conditions de remboursement ?

Bon nombre de e-commerçants, souhaitant mettre en place une relation client forte avec leurs cibles, proposent de rembourser certains produits retournés.

Il s’agit en effet de l’un des leviers-phares pour développer la satisfaction client, mais aussi les ventes : sachant qu’il sera remboursé si besoin, le client passe plus aisément à l’acte d’achat sur le web.

Prenez donc le temps de réfléchir au type de remboursement que vous proposez lors de vos retours clients et, le cas échéant, aux conditions que le retour doit remplir pour que le client puisse bénéficier dudit remboursement.

Quel est le délai de rétractation légal du client ?

Depuis 2014, la loi Hamon indique que le consommateur dispose d’un délai de 14 jours pour revenir sur une décision d’achat dans le cadre d’une vente à distance (que ce soit par Internet, par correspondance, ou par téléphone. C’est ce que l’on appelle le droit de rétractation.

S’il vous est possible d’indiquer ces 14 jours dans vos CGV, vous pouvez également décider d’allonger ce délai de quelques jours. Ce faisant, vous répondez aux attentes des clients d’aujourd’hui, qui souhaitent avoir plus de temps pour prendre leurs décisions d’achat : voilà un véritable avantage concurrentiel.

Prenez-vous ou non en charge les frais de retour ?

Autre élément qui peut s’avérer différenciant pour votre entreprise : le fait de proposer la prise en charge complète des frais de retour de commande. Bon nombre de e-commerçants décident de le faire, tant il s’agit d’un argument de vente de poids.

Si vous décidez de faire cela, indiquez-le clairement dans votre politique de retours clients. Et n’oubliez pas de prendre en compte cet élément lorsque vous faites le choix de vos transporteurs, afin d’anticiper vos frais d’expédition réels.

Comment se passe le traçage du colis retour ?

Pour vous assurer de la satisfaction de vos clients jusqu’au bout de leur processus de retours de commandes, n’oubliez pas de mentionner dans vos CGV comment ils peuvent tracer la réexpédition de leurs produits.

En effet, seul un produit bien retourné à votre entrepôt pourra faire l’objet d’un remboursement : il est donc crucial que le client puisse savoir à tout moment où se trouve sa commande retour. Attention donc à choisir un transporteur doté d’une solution de tracking d’expédition bien ficelée. Des solutions technologiques commencent d’ailleurs à émerger, telles que l’emballage connecté, pour augmenter la traçabilité des colis.

Le petit plus : la clause de droit de modification de vos CGV

Enfin, n’oubliez pas aussi d’intégrer une clause à vos CGV spécifiant que vous vous réservez le droit de modifier ces conditions, sous réserve que celles-ci respectent le cadre législatif en vigueur.

N’hésitez pas à tester votre politique de retour de commande

Le fait de changer certains éléments de cette politique de retours clients peut avoir un impact significatif sur l’expérience client que vous proposez, mais aussi sur vos ventes.

Ainsi, prenez le temps, après avoir conçu votre politique, d’effectuer un Proof Of Concept (POC) sur une portion de vos commandes, en demandant à vos clients comment ils ont vécu l’expérience de retour de leurs produits. Demandez également aux différents services impliqués dans la gestion des flux retours s’ils ont rencontré des éléments bloquants.

Ce POC vous permettra d’observer les processus qui peuvent encore être optimisés, ou encore les bonnes pratiques à déployer dans votre politique de commande finale.

Comment bien communiquer sur votre processus de retours clients ?

Troisième étape pour vous assurer de retours clients optimaux : faire connaître votre politique de retour de commande de manière explicite à vos clients.

Pour ce faire, veillez à la communiquer sur différents supports de communication :

  • sur votre site Internet. Créez-y une page de politique de retour et/ou de Conditions Générales de Vente. Besoin d’inspiration ? Consultez la page des CGV de RAJA. N’hésitez pas également à mettre en avant cette politique de retour sur vos pages produits et au cours du tunnel de conversion e-commerce. Car une bonne politique de retour est un argument de vente fort pour les clients qui craignent que leurs produits ne leur conviennent pas.
  • À l’intérieur voire même sur votre emballage. Une fois leur commande reçue, vos clients doivent directement avoir accès de nouveau à cette politique de retour. Prenez donc le temps de mettre en avant ses éléments-clés sur l’emballage lui-même (en impression) avec un QR par exemple, ou bien dans une brochure dédiée glissée dans l’emballage.

Quels emballages prévoir pour des retours clients optimaux ?

Dernier point pour vous assurer de limiter l’insatisfaction de vos clients : prévoir des emballages adaptés aux retours de commande.

Il est conseillé d’éviter de demander au client de retourner le produit dans l’emballage d’origine, si celui-ci n’a pas été conçu pour supporter un renvoi.

Heureusement, il existe des emballages dédiés à cette problématique : les emballages aller-retour.

Conçus pour résister à l’expédition aller et à l’expédition retour, ces emballages sont dotés d’une double bande d’arrachage. Ainsi, ils permettent aux clients de ne pas avoir à trouver un nouvel emballage pour retourner leurs commandes à l’entreprise.

Vous pouvez par exemple opter pour :

pochette-kraft-aller-retourDes pochettes papier kraft d’expédition aller-retour, parfaites pour les retours de commandes peu volumineuses et aux besoins de protection minimes.
pochette-opaque-aller-retourDes pochettes plastique opaque « aller-retour » 60 microns RAJA, dont l’opacité assure la confidentialité de vos expéditions.
etui-postal-aller-retourDes étuis postaux en carton avec fermetures adhésives “aller-retour”, adaptables en hauteur jusqu’à 7 cm.
boite-carton-aller-retourDes boîtes en carton brunes avec fermetures adhésives « aller-retour », élégantes mais sécurisées, pour un retour client toute en expérience client.
caisse-carton-aller-retourDes caisses en carton brunes à montage instantané et fermetures adhésives « aller-retour », aussi simples à monter pour votre chaîne d’emballage qu’à réexpédier pour vos clients.

Vous voilà maintenant prêt à mettre sur pied un processus de retours clients optimisé, qui vous permettra de réduire vos coûts en la matière, tout en soignant l’expérience vécue par vos clients e-commerce !

 

 

Nos catégories