Emballage | Logistique | Expertise

Préparation de commandes : les bons réflexes pour son optimisation | RAJA

    La préparation de commandes est un point-clé dans la logistique d’un entrepôt, et constitue une étape clé pour livrer vos clients dans les temps. Elle répond à deux impératifs : faire vite, mais surtout faire bien.

    À lire : nos pistes d’amélioration pour organiser vos flux et limiter les erreurs.

    Qu’est-ce que la préparation de commandes ?

    Une préparation de commandes consiste à regrouper les articles stockés dans l’entrepôt avant leur expédition aux clients.

    Comment cela fonctionne ? Quelle que soit la méthode utilisée, une préparation de commandes suit les étapes suivantes de façon successive :

    • Le prélèvement : c’est l’étape de la collecte des articles dans leur emplacement de stockage.
    • Le tri : c’est l’étape où il ne faut pas faire d’erreurs ! Elle consiste à identifier et rassembler les articles correspondant à chaque commande unique.
    • L’emballage : une fois les produits récupérés et triés par commandes, ils sont emballés pour l’expédition.

     

    Qu'est-ce que l'aide financière simplifiée ?

    Les informations essentielles à fournir à votre préparateur de commandes

    Pour éviter les erreurs humaines de préparation, vous devez fournir à votre préparateur/opérateur les bonnes informations afin de faciliter son travail. Il gagnera ainsi en temps, en productivité et en précision.

    Voici les informations essentielles à connaître avant de partir prélever les produits :

    • Les adresses picking des références à préparer ;
    • Le nombre de produits à prélever, en n’omettant pas de lui indiquer également la quantité par référence (une référence peut être commandée plusieurs fois sur la même commande) ;
    • Les zones de rassemblement où déposer les produits prélevés.

    Ces informations vont permettre au préparateur d’optimiser son itinéraire de préparation de commandes, par ordre de picking des articles, et ainsi lui éviter d’inutiles retours en arrière.

    À noter : de nos jours, les informations nécessaires pour la préparation d’une commande sont transmises aux préparateurs via des documents papiers ou des terminaux électroniques (portatifs ou embarqués sur les chariots).

    Il est primordial de donner les informations pertinentes à votre préparateur de commande

    Les pistes d’amélioration pour la préparation de commandes

    Pour optimiser vos préparations de commandes et arriver à un taux d’erreurs minimal, vous pouvez songer à ces pistes d’amélioration.

    La réduction du temps de trajet

    Loin d’être des détails, les oublis ou les mauvaises indications de zones de picking rallongent les temps de trajet des préparateurs de commandes.

    La productivité se voit ralentie, ce qui nuit à la chaîne logistique. Pour gagner du temps sur les trajets, vous pouvez :

    • Opter pour un classement des références de type ABC, en stockant les plus commandées en termes de volume aux emplacements les plus accessibles et les plus proches. Car souvent, 80 % des ventes correspondent à 20 % des références.
    • Respecter des déplacements de préparation ne contraignant pas le préparateur à passer de nombreuses fois au même emplacement.

    Limiter les ruptures de charge

    Quoi de pire qu’une rupture de charge de plusieurs produits au moment de la préparation des commandes ?

    Incomplètes, elles ne peuvent pas être expédiées et c’est ainsi que toute la chaîne logistique prend du retard. Pour éviter cela, pensez à :

    • Suivre les mouvements de marchandises grâce à un système central de gestion des stocks informatisé ;
    • Réapprovisionner le picking de manière efficace grâce à un système d’alerte automatique.

    Faciliter le picking des produits

    Certaines méthodes de picking peuvent nettement faciliter le travail de vos opérateurs, comme l'utilisation de codes à barres. Comment cela fonctionne ?

    Grâce à un terminal informatique embarqué, il suffit de scanner les codes-barres des articles pour s’assurer qu’on se trouve devant le bon emplacement et la bonne référence produit.

    Ce système a le double avantage de limiter les erreurs et de suivre en temps réel l’état des stocks dans la zone de picking.

    Pour optimiser votre préparation de commande, il faut faciliter le picking des marchandises

    Optimiser l’accessibilité des articles

    La zone de picking doit être prévue et organisée de manière à ce que tous les produits soient accessibles de main d’homme.

    Évitez d’entreposer vos produits dans des rayonnages à 2 m de hauteur ! Vous feriez perdre un temps considérable à votre préparateur, et en outre, lui feriez prendre des risques inutiles (chute d’objets, etc.).

    De même, ne rangez pas les produits trop en profondeur dans les étagères : ils deviendraient alors difficilement accessibles.

    Comment mettre en place un système de stockage intelligent ?

    Également appelé entreposage, un rangement pertinent des stocks permet de garantir la sécurité et la bonne circulation des salariés, mais aussi d'optimiser l’espace.

    Quelques astuces pour ranger vos stocks :

    • Organisez votre entreposage de façon logique : évitez de placer les objets lourds en hauteur pour limiter les risques liés à la manutention et ne pas nuire au bon équilibre des rayonnages.
    • Mettez en place des allées permettant aux préparateurs de se doubler et/ou de se croiser afin d’éviter embouteillages et accidents.
    • Organisez vos rayonnages en fonction de la nature des produits, de leur poids, etc.

    Comme vous le voyez, optimiser son processus de préparation de commandes n’est parfois qu’une affaire d’organisation et de logique. En préparant des bons de commande détaillés pour les préparateurs, en indiquant les bons trajets de picking et en rangeant vos produits de façon à ce qu'ils soient accessibles, vous gagnerez en productivité et augmenterez votre taux d’expédition quotidien.

    Et vous, avez-vous mis en place pour améliorer la vitesse de préparation de commande ? N'hésitez pas à donner vos astuces et conseils en commentaire ci-dessous.

     


    Les trois points-clés à retenir :

    • La préparation de commandes est une étape-clé dans la logistique d’un entrepôt, répondant à deux impératifs : faire vite et bien.
    • Pour faire bien lorsqu’on va vite, préparez le terrain de vos opérateurs avec des instructions claires et précises pour éviter les erreurs.
    • Pensez aux pistes d’amélioration simples mais efficaces, comme le suivi des stocks pour éviter les ruptures de charge ou le traçage d’allées à double voie pour éviter les embouteillages.

     

    Comment bénéficier des aides financières pour prévenir les TMS

    Par L'équipe Raja le

    Suivez-nous

    Inscrivez-vous à la newsletter



    Articles récents

    TÉLÉCHARGEZ LE GUIDE DE L'EMBALLAGE

    New Call-to-action