<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=179921&amp;fmt=gif">

E-commerce : 7 manières de réduire l'impact de votre logistique du dernier kilomètre | RAJA

Publié le 12.12.19 à 7h00 AM par La rédaction
Temps de lecture : 5 minutes

En 2019, notre sondage révélait que la priorité #3 des e-commerçants pour l’année consistait à trouver des emballages éco-responsables. Une initiative qui suit les attentes du consommateur moderne, qui souhaite avoir un impact minimal sur la planète.

Seulement, on ne peut envisager une logistique responsable sans penser à la logistique du dernier kilomètre, dont l’impact environnemental demeure massif.

Comment faire évoluer vos pratiques e-commerce pour aller vers des livraisons plus vertueuses pour l’environnement ? Découvrez ici 7 astuces pour réduire l’impact écologique de votre logistique du dernier kilomètre.

Comment rendre votre logistique du dernier kilomètre plus écologique ?

Réduire le vide dans vos emballages

Première démarche à mener, avant même de vous intéresser au transport de vos colis lui-même : réduire au maximum le vide dans vos emballages.

Lorsque vous réduisez ce vide, vous réduisez la place prise dans les conteneurs d vos transporteurs, et économisez ainsi des émissions de CO2 non-nécessaires.

Pour ce faire, il vous faudra procéder à l’optimisation du poids volumétrique de vos colis. ColisConsult et RAJA se sont associés pour vous créer une méthode simple et pratique destinée à la réduction du vide dans vos emballages.

En quelques étapes, vous pouvez ainsi :

  • Analyser les dimensions de vos emballages, et observer quelles références sont les plus fréquemment envoyées
  • Répartir vos envois par tranche de poids facturés, en vous référant aux grilles tarifaires de vos transporteurs
  • Analyser vos résultats pour adapter votre gamme d’emballages

À la clé : moins de vide dans vos cartons, des émissions carbone économisées, et un coût réduit sur vos expéditions express et internationales.

New call-to-action

Choisir des transporteurs du dernier kilomètre éco-responsables

Pour maîtriser l’impact écologique de votre logistique du dernier kilomètre, veillez à surveiller les pratiques de vos transporteurs. À l’ère où le transport se fait de plus en plus éco-responsable, ils doivent être capables de vous fournir des informations sur leurs émissions carbone.

Certains de ces transporteurs responsables proposent :

  • Des “flottes vertes”, utilisant des camions électriques ou fonctionnant au GPL ou au GNV
  • Un respect de la charte Label CO2, approuvée par l’ADEME

Les bonnes pratiques pour réduire les émissions de CO2 du transport ne manquent pas : demandez des preuves aux prestataires avec qui vous vous associez.

Passer au tout-vert sur les courtes distances

L’impact écologique de la logistique du dernier kilomètre est particulièrement important en zone urbaine. Il vous est toutefois possible d’aller plus loin que les simples “flottes vertes” sur les plus courtes distances.

Certains transporteurs proposent des solutions de livraison à l’impact totalement neutre, telles que :

  • Les coursiers à vélo, pour les livraisons peu volumineuses
  • Les cargo-cycles, pour les plus grands colis

Pour adopter une démarche totalement responsable, veillez également à ce que vos transporteurs ne sous-traitent pas ces livraisons totalement vertes ; l’objectif étant de favoriser un emploi durable et stable pour tous les acteurs du transport.

Optimiser les tournées de livraison

Un colis qui n’a pu être livré à la première instance est un colis qui pollue plus.

Par conséquent, veillez à utiliser autant que possible les nouvelles technologies pour optimiser les tournées de livraison sur le dernier kilomètre :

  • Géolocalisez en temps réel le colis, pour faire se rencontrer au mieux destinataire et transporteur, et ainsi limiter les instances
  • Laissez la main au client final sur la livraison de son colis, par exemple en lui proposant, quelques heures avant la tournée, de choisir un dépôt en point-relai ou un horaire spécifique de livraison

En plus de limiter les déplacements de vos transporteurs, vous ajoutez une couche supplémentaire de satisfaction client au service. Votre client est alors ravi de recevoir son colis en main propre, ou à l’heure et à l’endroit qu’il souhaite.

Quelles alternatives écologiques à votre logistique du dernier kilomètre e-commerce actuelle ?

Remettre en question ses délais de livraison

Par définition, une livraison plus rapide est une livraison qui pollue plus. En express, vous envoyez en général des conteneurs plus vides, qui pourraient être optimisés si le transporteur pouvait attendre plus pour les remplir.

Pensez donc à responsabiliser vos clients, en leur laissant l’opportunité de se faire livrer plus tard, de manière plus éco-responsable. En tant que décisionnaire du e-commerce, il est de votre responsabilité de vous engager, et de communiquer pour des pratiques moins impactantes pour l’environnement.

Veillez toutefois à bien communiquer sur le caractère “vert” de ce choix. Il est possible d’activer des pratiques de logistique du dernier kilomètre plus responsables, à votre échelle, en faisant basculer l’opinion publique.

Mettre en place une stratégie de regroupement de commandes

Regrouper les commandes entre différentes entreprises e-commerce dans un même conteneur, c’est potentiellement réduire le nombre d’occurrences de livraison. Cette pratique est en somme une forme de co-voiturage pour vos colis.

Pour ce faire, vous pouvez :

  • Vous associer à des entreprises partenaires, ou proches de vous en termes géographique, pour faire entrer vos livraisons en synergie.
  • Faire appel à des services spécifiques de regroupement de commandes, comme Bring4You ou le service professionnel de Cocolis.

Compenser ses émissions carbone

Parce qu’il est compliqué de totalement faire disparaître l’impact environnemental de sa logistique du dernier kilomètre, pensez à compenser les émissions carbone que vous n’avez pas réussi à éradiquer.

Certains organismes, tels qu’Entrepreneurs du Monde ou GoodPlanet, proposent des programmes de compensation carbone intéressants. Le principe : vous cumulez les “crédits carbone”, liés à votre taux d’émissions de CO2, que vous pouvez ensuite reverser dans des projets à caractère responsable.

C’est par exemple le parti pris de l’entreprise FAGUO : à chaque commande expédiée, ce e-commerçant plante un arbre en France. Comme nous l’avait dit Frédéric Mugnier, co-créateur de la marque, dans une interview inspirante :

Très vite, nous nous sommes rendu compte que les émissions de CO2 étaient inévitables : par conséquent, nous avons mis en place une action de compensation par la reforestation. En somme, s’il est impossible de totalement supprimer son impact environnemental, on peut tout de même le réduire au maximum, et le compenser au mieux !

De la pratique la plus simple à la plus avancée, chaque e-commerçant peut aujourd’hui adopter une logistique du dernier kilomètre plus éco-responsable. Que faites-vous pour la planète, à votre échelle ?

Abonnez-vous à notre newsletter

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Inscrivez-vous à notre newsletter