4 pistes pour rendre votre supply chain plus durable | RAJA

Publié le 08.02.22 à 12h19 PM par La rédaction
Temps de lecture : 14 minutes

En 2022, vous, responsable logistique, avez pris une bonne résolution : celle de rendre votre supply chain plus durable, plus éco-responsable. Ce faisant, vous suivez les préoccupations de vos clients finaux qui, eux aussi, s’intéressent de près à l’impact de leur consommation quotidienne sur la planète.

Seulement, il existe une multiplicité de leviers à activer pour rendre votre supply chain plus “green”. Vous pouvez agir sur votre chaîne d’approvisionnement, vos entrepôts, vos emballages, vos modes de transport… Par où commencer ?

Pour bien entamer votre stratégie d’éco-responsabilité, découvrez ici 4 pistes pour rendre votre supply chain durable, à déployer en fonction de vos moyens et de votre engagement pour l’environnement.

Sans titre (1260 × 640 px) (1)Piste #1 : Cartographier votre supply chain actuelle avec le Value Stream Mapping

Connaissez-vous le concept de Value Stream Mapping, souvent réduit à son acronyme VSM ? Il s’agit d’une technique qui pourrait vous être très utile pour repérer les pistes d’action pour rendre votre supply chain durable. Le Value Stream Mapping permet de cartographier la chaîne de valeur actuelle de votre ligne de production, pour l’améliorer par la suite.

Cette technique est basée sur le principe du Lean Management, dont vous avez sans doute déjà entendu parler. Le concept ? Identifier les points d’amélioration d’une chaîne de production, pour prioriser ceux à modifier au fil du temps, pour atteindre plus d’efficacité, moins de gaspillage et, in fine, plus de valeur ajoutée pour l’entreprise comme pour ses clients.

Ainsi, le VSM vous donne l’opportunité de reconfigurer vos process tout au long de votre chaîne de valeur. Grâce à cette technique, vous repérez à quels moments de votre supply chain vous rencontrez des pratiques peu vertueuses pour l’environnement, et tentez de trouver quelles éco-innovations peuvent répondre à ces problématiques.

C’est grâce à l’utilisation de la technique du Value Stream Mapping que vous pourrez par exemple repérer que vous devez…

  • Mettre en place la démarche PDCA (Plan, Do, Check, Act) pour réduire les émissions d’énergie sur votre chaîne de production. Par cette démarche, vous pouvez par exemple réduire l’utilisation de produits chimiques, ou développer des procédés de fabrication plus éco-responsables.
  • Déployer une politique d’achats responsables. Par exemple, vous pourriez, dans votre logistique globale, privilégier plutôt les circuits d’approvisionnement courts, ou les fournisseurs locaux.
  • Trier et réduire vos déchets sur votre chaîne de production, pour une gestion des flux plus durable.
  • Dématérialiser une partie de vos process actuels. Par exemple, pourquoi pas éviter l’impression papier des picklists pour la préparation de commande, ou réduire les émissions de papiers ou d’emails vers vos prestataires, clients et prospects ?

Adopter le VSM dans votre processus de supply chain management, c’est ainsi vous assurer une gestion de la chaîne logistique plus éco-responsable, dans une logique d’amélioration continue,

Nouveau call-to-action

Piste #2 : Mettre en place une stratégie de transport éco-responsable

Si vous devez piloter au quotidien la chaîne logistique globale de votre entreprise, vous le savez bien : le transport de marchandises est l’un des pôles de votre supply chain le plus gourmand en énergie, et le plus polluant.

Pour arriver à rendre votre supply chain durable, vous ne pouvez donc pas vous affranchir d’une réflexion avancée sur l’amélioration de l’acheminement de vos produits finis ! Voici quelques pistes pour ce faire.

Choisir des transporteurs éco-responsables

Les prestataires que vous choisissez pour prendre en charge vos flux physiques doivent être vos meilleurs alliés pour une supply chain durable.

Veillez donc à choisir des transporteurs responsables, qui, par exemple…

  • Se sont engagés à respecter la charte Label CO2, approuvée par l’ADEME
  • Respectent les normes antipollution Euro 5 et 6
  • Conduisent de manière plus éco-responsable pour limiter leurs émissions

N’hésitez pas non plus, en complément de ce choix de prestataires logistiques engagés pour la lutte contre la pollution, à mettre en place une compensation carbone volontaire. Si vous choisissez cette option, attention à choisir des organismes sérieux, comme la fondation GoodPlanet ou l’ONG Entrepreneurs du Monde.

Passer à des modes de transport moins polluants dès que possible

Au-delà des engagements pris par vos prestataires de transport et logistique, prenez également le temps de vous renseigner sur les modes de transport que ceux-ci utilisent pour gérer vos flux logistiques.

Sont-ils capables de…

  • Mettre en place une flotte de véhicules plus vertueux pour la planète, utilisant par exemple des carburants alternatifs émettant moins de pollution ?
  • Vous proposer des modes de transport 100% écologiques pour votre logistique du dernier kilomètre, comme par exemple des vélo-cycles, comme le propose l’entreprise Vert Chez Vous ?
  • Passer une partie de votre transport routier en transport fluvial ou ferroviaire, qui s’avèrent beaucoup moins polluants ?

Éviter le retour à vide autant que possible

En termes de choix de transporteurs, veillez également à ce que ceux-ci soient dotés de solutions de traçabilité qui leur permettent de repérer d’autres colis à réceptionner ou à livrer lors de leurs tournées de livraison. Grâce à ces solutions de tracking, ils peuvent ainsi optimiser le déplacement de leurs camions, et limiter le déplacement à vide.

Vous transportez des palettes ? Alors vous savez sans doute combien le retour à vide des palettes augmente le bilan carbone de vos livraisons. Pour pallier ce souci, mettez en place une stratégie d’échange de palettes, avec des entreprises telles que Magic Pallet.

Piste #3 : Rendre votre entrepôt plus éco-responsable

Et si votre stratégie de supply chain durable commençait par la mise en place de bonnes pratiques pour rendre des entrepôts plus verts ? Découvrez ici les pistes pour réduire la consommation énergétique et optimiser la gestion des déchets dans votre espace d’entreposage.

Maîtriser mieux sa consommation énergétique dans l’entrepôt

Par où commencer l’optimisation du caractère durable de votre entrepôt ? La réponse est simple : penchez-vous sur les factures d’énergie de vos espaces de stockage.

L’un des leviers les plus efficaces en la matière consiste à procéder au relamping de votre entrepôt avec un parc de LED. Celles-ci présentent une durée de vie plus longue que les ampoules traditionnelles, et vous font économiser durablement de l’énergie, sans mettre en péril le confort de travail de vos opérateurs.

Vous pouvez également songer à vous fournir en énergies renouvelables, notamment en ce qui concerne l’éclairage et l’alimentation en eau chaude des espaces de pause de votre entrepôt. Tournez-vous vers les programmes d’opérateurs énergétiques incluant dans leurs offres des énergies renouvelables, ou installez vous-mêmes des dispositions solaires ou éoliens sur votre domaine.

Enfin, on néglige souvent la déperdition de chaleur qu’engendre l’utilisation trop intensive des portes donnant sur l’extérieur de votre espace de stockage. Pour éviter ce souci, installez des portes automatiques, qui ne s’ouvrent qu’au passage de vos employés, dans les zones où leurs va-et-vient sont les plus fréquents.

Mettre en place un système de stockage plus durable

Avez-vous déjà songé à l’impact écologique des déplacements de vos opérateurs dans vos stocks ? Ceux-ci, lorsqu’ils sont trop fréquents, les pousse à utiliser trop intensivement les appareils électriques de manutention, et à déclencher les lumières parfois inutilement.

En tant que responsable logistique, vous pouvez limiter significativement ces déplacements surnuméraires, en mettant en place une méthode de gestion des stocks optimisée par rapport à votre activité.

Prenez par exemple le temps d’évaluer la pertinence de la méthode de stockage dite ABC. Celle-ci vous permet de prendre en compte…

  • Le taux de rotation de vos articles : plus ils sont souvent “pickés”, plus ils doivent être près de l’espace de préparation des colis
  • Le poids de vos marchandises : plus elles sont lourdes, plus elles seront organisées bas sur vos racks et étagères, pour faciliter la manutention

Le bénéfice supplémentaire d’une méthode de stockage adaptée ? Vous augmentez la performance de votre pôle logistique et réduisez la pénibilité dans l’entrepôt !

Améliorer la gestion des déchets dans l’entrepôt

Oeuvrer pour un management de la supply chain plus durable, c’est également s’assurer du bon traitement des déchets dans votre entrepôt. Voilà qui n’est pas toujours une mince affaire, surtout pour le logisticien qui gère un grand espace de stockage !

Voilà par où commencer pour prendre en main cette tâche :

  • Commencez par dresser un état des lieux de la gestion des déchets dans votre entrepôt, en évaluant le volume de déchets que vous produisez chaque jour, tout en séparant bien les 5 flux de déchets différents (papier / carton, métal, plastique, verre et bois).
  • Puis trouvez les bons prestataires pour récolter et valoriser ces déchets. Pour ce faire, vous pouvez vous tourner vers les services publics de votre localité pour les flux d’ordures ménagères. Pour les autres types de déchets, vous devrez vous tourner vers des prestataires privés spécialisés dans le flux en question.
  • Enfin, mettez en place le tri sélectif dans votre entrepôt. Pour ce faire, il est crucial de vous doter du bon matériel (conteneurs et poubelles pour chaque flux de déchets, sacs poubelles adaptés…), mais aussi sensibiliser vos employés à ce tri sélectif et assurer le pilotage des flux de déchets au quotidien.

Pour creuser ce sujet crucial, consultez notre guide pour améliorer la gestion des déchets dans l’entrepôt.

Piste #4 : Travailler sa stratégie d’emballage pour une supply chain durable

Comment parler de supply chain durable sans aborder le sujet de l’emballage ? Car celui-ci participe non seulement à l’expérience que vous proposez à vos clients, mais également à votre stratégie RSE. Voici quelques pistes de réflexion pour vous tourner vers des emballages éco-responsables.

Réduire le poids-volume de ses emballages

Si vous êtes responsable de la logistique de votre entreprise, sans doute vous êtes-vous déjà penché sur la problématique du poids volumétrique de vos emballages. Celle-ci est cruciale, tant son optimisation vous permet de limiter le vide dans vos colis, et donc, le transport de vide dans les conteneurs de vos transporteurs.

Besoin d’établir une stratégie d’optimisation du poids-volume de vos emballages ? Appliquez la méthode ColisConsult x RAJA. Celle-ci consiste, en quelques étapes, à…

  • Analyser les dimensions de vos emballages, pour compter le nombre de références expédiées pour chaque type d’emballage.
  • Comparer les poids facturés par vos transporteurs, pour observer la différence de facturation entre le poids réel de vos colis et leur poids volumétrique facturé.
  • Répartir vos envois par tranche de poids facturés, en vous basant sur les grilles tarifaires de vos transporteurs.

A ce stade, vous repérerez qu’il est possible de choisir des emballages qui optimisent votre poids volumétrique, pour réduire le vide dans vos colis (et vos frais de transport par la même occasion).

Il ne vous restera plus qu’à choisir des emballages plus adaptés au volume de marchandises que vous emballez. Vous prendrez peut-être par exemple le parti d’emballer vos produits les moins fragiles dans des pochettes plutôt que dans des cartons, ou bien de sélectionner des boîtes ou caisses extra-plates lorsque cela est possible.

Envie d’aller plus loin dans cette réflexion ? Consultez l’article “Poids volumétrique : tout pour optimiser vos emballages et vos coûts de transport”.

Trouver des alternatives aux emballages en plastique pétrosourcé

C’est un fait : des emballages plus éco-responsables sont non seulement une source de durabilité supplémentaire pour votre supply chain, mais également un axe de compétitivité, face à des clients de plus en plus regardants quant au respect de l’environnement.

Prenez donc le temps de remplacer vos emballages en plastique pétrosourcé, peu vertueux pour la planète, par des alternatives plus durables.

Par exemple, optez pour…

adhesif-kraft

Du ruban adhésif kraft plutôt que le traditionnel ruban adhésif en plastique : celui-ci est tout aussi performant, pour une image ostensiblement éco-responsable !
Solution simple et rapide à mettre en place, cela n’impact pas vos processus.

pochette-kraft

Des pochettes en papier kraft plutôt que des pochettes en plastique

film-papier-etirable

Du film papier étirable plutôt que du film plastique pour la palettisation de vos marchandises

papier-bulle-1

Du papier bulles plutôt que le film bulle en plastique traditionnel

feuillard-papier

Le feuillard papier kraft, l’alternative au feuillard plastique

Mettre en place des emballages réutilisables

Une bonne stratégie d’emballage éco-responsable ne peut également se passer d’emballages réutilisables. Finis les packagings à usage unique ! A vous des emballages conçus pour servir plusieurs fois à votre entreprise ou à vos clients, sans qu’ils ne s’altèrent ou mettent en péril la protection des marchandises.

Penchez-vous par exemple sur…

caisse-aller-retour-1

Les emballages aller-retour. Assez résistants pour protéger les produits sur deux livraisons (l’une aller, l’autre retour), et dotés de deux bandes de fermeture, ils éviteront à vos clients d’utiliser un nouvel emballage pour leurs retours de commande.

pochette-hipli

La pochette opaque d'expédition réutilisable HIPLI : le colis peut être réutilisable jusqu’à 100 fois.

palettes-plastique

Les palettes réutilisables. Conçues en plastique recyclé, elles sont plus éco-responsables que les traditionnelles palettes en bois, et doivent moins souvent être remplacées.

bacs-gerbables

Les bacs gerbables et bacs navettes. Ceux-ci peuvent venir remplacer les caisses palettisables dans votre logistique interne, et être réutilisées à de nombreuses reprises sans perdre en efficacité.

Inclure des emballages biosourcés ou 100% recyclés et/ou recyclables à sa stratégie

Vous connaissez déjà l’existence des emballages recyclables, qui peuvent passer dans les centres de valorisation et ainsi participer à l’économie circulaire.

Mais connaissez-vous les emballages biosourcés ? Il s’agit d’emballages conçus à partir de ressources renouvelables à l’échelle humaine, telle que l’amidon (de maïs, de pomme de terre, de blé, de riz ou de manioc), le sucre (issu de la canne à sucre ou de la betterave) ou encore la cellulose (issue du bois ou du coton).

Pour vous inspirer à intégrer à vos process de préparation de commandes ces deux types d’emballages, voici une sélection de produits à envisager :

papier-kraft-rouleau

Le papier kraft naturel en rouleau, le geste responsable pour éviter les déchets

particules-amidon-mais

Les particules de calage en amidon de maïs, alternative au papier-bulle

caisse-livraison-pgc

La caisse carton pour la livraison des produits de consommation : fabriquée à partir de 65% de papier recyclé, elle est 100% recyclable.

film-biosource

Le film 35% biosourcé pour systèmes de calage air RAJA : un film composé à 35% de fécule de pomme de terre et 65% de plastique PBAT.

Il s’utilise avec la machine Machine de calage air.

Éco-concevoir ses emballages de A à Z

Envie d’aller plus loin dans la maîtrise de l’éco-responsabilité de vos emballages ? Pourquoi ne pas envisager d’éco-concevoir vos emballages de bout en bout ?

L’idée est simple : vous mettez en place, avec un fabricant d’emballages industriels, un cahier des charges pour créer un emballage qui respecte intégralement la planète.

Différentes techniques d’éco-conception existent, qui sont à cumulables si nécessaire. Vous pouvez par exemple…

  • Utiliser des matières premières plus éco-responsables, dès la conception de l’emballage
  • Optimiser le poids volumétrique de l’emballage que vous concevez sur-mesure
  • Travailler la fin de vie de l’emballage, en vous assurant qu’il pourra être valorisé une fois son cycle de vie initial terminé

Bravo : vous avez désormais entre les mains de nombreuses clés pour rendre votre supply chain plus durable, depuis la phase d’approvisionnements jusqu’à la livraison de vos marchandises !

New Call-to-action

Abonnez-vous à notre newsletter

La rédaction

La rédaction RAJA est composée d'expert métier, marché et produits. Son 1er objectif est de vous apporter des conseils concrets et pratiques afin de vous faire gagner du temps, vous aider à identifier des solutions répondant à vos problématiques logistique et vous accompagner dans vos démarches d'amélioration.

Laissez nous votre commentaire

Rechercher dans le blog

New call-to-action

Articles les plus lus

Suivez-nous sur les réseaux

Inscrivez-vous à notre newsletter