Les 7 bonnes résolutions à prendre pour une logistique durable

9 min lecture20 décembre 2023

Si vous vous êtes déjà penché sur la notion de développement durable, vous savez que celle-ci se base sur trois piliers : l’économie, l’écologie et le social.

Vous souhaitez poursuivre une stratégie de logistique durable ? Vous devez alors prendre en compte à la fois la croissance de votre entreprise, les problématiques écologiques liées à votre supply chain, et les humains qui interviennent tout au long de votre chaîne logistique globale.

Pour ce faire, laissez-vous guider par ces sept bonnes résolutions à prendre pour viser une logistique durable dans votre entreprise.

Résolution #1 : Mettre en place une politique d’achats responsables

L’objectif de votre première résolution : développer une chaîne d’approvisionnement qui participe au développement durable.

Pour cela, songez à privilégier dans votre stratégie de transport et logistique les circuits d’approvisionnements courts ou les fournisseurs locaux. Veillez également à vous renseigner de près sur chacun de vos fournisseurs, pour savoir quels engagements éco-responsables et sociaux ils prennent eux-mêmes.

Nouveau call-to-action

Résolution #2 : Revoir votre stratégie d’emballage pour une logistique durable

Dans vos process logistique et supply chain, l’emballage représente sans doute l’un des éléments les plus simples à modifier pour améliorer l’éco-responsabilité de votre entreprise.

Pour cela, commencez par chasser le vide dans vos colis. Ce vide s’avère peu éco-responsable, car il limite l’optimisation du chargement des prestataires logistiques et force à utiliser de manière superflue des matières premières. Mais il est également coûteux pour vous, lorsque vous êtes facturé au poids volumétrique !

Prenez donc soin de choisir des emballages au plus proche de la taille et du poids de votre marchandise. Attention à choisir la bonne cannelure de cartons pour vous assurer de la protection de vos produits.

Dans un deuxième temps, choisissez des emballages éco-responsables – cruciaux pour une logistique durable. Ceux-ci doivent à la fois être écologiques, mais également soigner votre expérience client, pour assurer votre compétitivité sur votre marché.

Pour cela, n’hésitez pas à vous référer à la méthode des 5R de l’emballage.
Cette méthode se décline en cinq piliers qui vous permettent de trouver des packagings plus vertueux pour la planète. Elle vous invite à :

  • Réduire les matières premières utilisées dans vos emballages – par exemple, grâce aux emballages à calage intégré.
  • Réutiliser au maximum vos emballages – par exemple, grâce aux emballages aller-retour, aux palettes en plastique réutilisables, ou aux bacs gerbables en plastique plutôt qu’aux caisses carton pour le stockage.
  • Remplacer, soit trouver des alternatives plus vertueuses pour la planète – comme le ruban adhésif kraft plutôt que plastique, ou la pochette papier plutôt que plastique.
  • Renouveler, soit trouver des emballages dans des matières qui se renouvellent naturellement dans la nature – comme les emballages biosourcés ou compostables.
  • Recycler – grâce aux emballages recyclables ou conçus à partir de matières recyclées.

Résolution #3 : Promouvoir mieux le tri des déchets dans votre entrepôt

En tant que responsable logistique, votre but est également de faire en sorte que vos équipes adoptent des comportements éco-responsables. Et pour cela, votre gestion d’entrepôt doit comprendre une stratégie de sensibilisation au tri des déchets.

Pour cela :

  • Commencez par faire un audit de vos pratiques actuelles en termes de tri des cinq flux de déchets, pour estimer les efforts que vous devez fournir pour vous améliorer.
  • Installez des bacs et conteneurs qui facilitent le tri. Les poubelles et sacs de couleurs différentes, placés dans des endroits stratégiques (comme un bac pour matières recyclables à côté de la machine à café), vous aideront à améliorer cette gestion.
  • Sélectionnez les bons prestataires de collecte de vos différents flux de déchets.
  • Sensibilisez vos opérateurs au tri sélectif, et pilotez votre stratégie au quotidien en saluant les efforts fournis par les équipes.

Pour aller plus loin, consultez notre petit guide pour améliorer la gestion des déchets dans l’entrepôt.

Résolution #4 : Dématérialiser au maximum vos process actuels

La dématérialisation, soit la digitalisation de vos process, vous permet de réduire l’utilisation de papier, et donc de participer à un supply chain management plus vert. Si cela peut sembler être un petit pas pour la logistique durable, c’est pourtant un élément qui peut faire toute la différence !

Pensez par exemple à :

  • Mettre en place d’un Warehouse Management System (WMS) si ce n’est pas déjà fait, pour éviter l’impression de pistes de picking pour la préparation de commandes.
  • Envoyez moins de courriers papier à vos prestataires, clients et prospects, et favoriser la communication par email.

Attention cependant à vous tourner vers des solutions de green IT si possible – soit de solutions digitales qui prennent elles aussi en compte l’environnement.

Résolution #5 : Concevoir une stratégie de transport de marchandises éco-responsable

Vous le savez : dans votre stratégie logistique et transport, la phase de la supply chain la plus polluante est bien évidemment… le transport de vos marchandises. D’où le fait qu’il soit crucial de revoir votre stratégie de livraison pour viser une logistique durable.

Commencez par revoir vos délais de livraison. En effet, les livraisons express demandent bien souvent à des camions de partir quasiment à vide – un non-sens écologique ! Proposez donc à vos clients de choisir un acheminement certes moins rapide, mais plus écologique, de vos produits. Mais attention à ne pas nuire à l’expérience client pour autant. Laissez le choix au client, dont la satisfaction reste votre priorité.

Puis mettez en place des modes de livraison aussi décarbonés que possible. Pensez surtout à ces modes de transport écologiques pour votre livraison du dernier kilomètre – la plus polluante de toute la chaîne logistique. Pour cette logistique urbaine, vous pouvez par exemple passer à la livraison par coursiers en vélos ou cargo-cycles.

Sinon, veillez à faire appel à des transporteurs qui se sont engagés à respecter la charte Label CO2 de l’ADEME, respectent les normes antipollution Euro 5 et 6, et conduisent de manière plus éco-responsable pour limiter leurs émissions lors du transport routier.

Vous disposez de votre propre flotte de véhicules ? Envisagez le fait de vous doter de véhicules moins polluants, alimentés au Gaz Vert Naturel, par exemple.

Résolution #6 : Mettre en place un management (vraiment) orienté humain

Mettre en place une stratégie de développement durable ne consiste pas uniquement en la gestion écologique de votre chaîne logistique. Vous devez également prendre en compte le facteur humain dans le pilotage de votre entrepôt. Le fait de vous pencher sur cette problématique vous permettra également de fidéliser vos collaborateurs, et de booster la productivité de votre service logistique.

Pour cela :

  • Mettez en place management bienveillant, avec une politique de porte ouverte pour parler des soucis rencontrés par les opérateurs dans l’entrepôt.
  • Rendez vos équipes aussi autonomes que possible, pour valoriser leur travail au maximum.
  • Prenez en compte leurs attentes en termes d’évolution de carrière, via un plan de montée en compétences continu.
  • Priorisez toujours la sécurité et le bien-être de votre équipe logistique. Vous devez notamment vous pencher sur la réduction des risques de Troubles Musculo-Squelettiques, grâce à des machines adaptées et à des formations adéquates. Pour ce faire, pensez notamment à vous doter de sièges d’atelier, d’une table de travail adaptée ou d’un poste d’emballage modulable selon les besoins de vos opérateurs, ainsi que d’un tapis antifatigue spécifiquement conçu contre les TMS.

Pour creuser le sujet, découvrez notre article sur le management logistique.

Résolution #7 : Réorganiser votre entrepôt de manière plus écologique

Dernière bonne résolution pour viser une logistique durable dans votre entreprise : faire en sorte que votre espace d’entreposage soit aussi éco-responsable que possible.

Commencez par limiter les déplacements des opérateurs logistiques dans l’entrepôt. Car qui dit déplacements, dit déclenchement des lumières, et utilisation plus intensive des appareils de manutention. Ainsi, revoir sa stratégie de gestion des stocks peut aider à limiter ces flux physiques dans les entrepôts. Qui plus est, en gérant mieux ces déplacements, vous améliorez la productivité des préparateurs de commande en phase de picking, et donc, boostez leur cadence.

Pensez également à mieux maîtriser votre consommation énergétique.

Vous pouvez notamment :

  • Remplacer les lampes de votre entrepôt par des LED, à plus faible consommation énergétique que les ampoules traditionnelles, et plus durables en termes de durée de vie.
  • Choisir des fournisseurs qui ont recours aux énergies renouvelables pour produire électricité et eau chaude.
  • Limiter la déperdition d’énergie, en sensibilisant les équipes au fait d’éteindre les machines qui n’ont pas besoin d’être toujours allumées, ou en revoyant l’isolation de vos portes et fenêtres.

C’est toujours le bon moment pour prendre chacune de ces bonnes résolutions pour une gestion logistique durable. Car souvenez-vous : c’est là l’une des clés pour aller vers l’entrepôt du futur, qui prend à la fois en compte les besoins de votre entreprise, des humains et de la planète.

Nouveau call-to-action

    Nos catégories